Navigation – Plan du site

AccueilAppels à contributionAppels en coursNo 5, octobre 2021 – « Réparation...

No 5, octobre 2021 « Réparations et esclavages »

Validation de la version définitive des articles : 1er juin 2021

Éditeurs scientifiques

  • Magali Bessone (université Paris 1 Panthéon Sorbonne, ISJPS, CIRESC)

  • Ary Gordien (université de Paris, LARCA, CIRESC)

Argumentaire

Ce numéro de la revue Esclavages & Post~esclavages / Slaveries & Post~slaveries porte sur les demandes de réparations liées à la traite transocéanienne et à l’esclavage colonial aux xxe et xxie siècles. L’objectif est de saisir comment les acteurs sociaux contemporains lient l’histoire de l’esclavage à des débats politiques pour aborder la reproduction de rapports géopolitiques, sociaux et raciaux inégalitaires. Deux questions s’imposent dès lors :

  • Dans les différents contextes nationaux et au travers des circulations transnationales d’idées et de personnes, comment les réparations sont-elles définies et justifiées en termes théoriques, moraux et juridiques ?

  • Quels acteurs sociaux et institutions représentent le mouvement pour les réparations, quelles actions entreprennent-ils et quels résultats visent-ils ou ont-ils jusque-là obtenus ?

Les chercheuses et chercheurs en sciences humaines et sociales de toutes les disciplines (histoire, littérature, anthropologie, sociologie, philosophie, sciences politique, droit…) et dont les travaux portent sur toutes les aires géographiques sont invité·e·s à proposer leurs analyses pour répondre à différents aspects de cette double problématique. Que l’on s’intéresse à des demandes émises et reçues en contexte national ou à des demandes transnationales, l’hypothèse poursuivie est que la question des réparations permet de renouveler notre compréhension de l’esclavage en ré-interrogeant certaines évidences tenues pour acquises tout en soulignant le lien avec le présent.

Modalités de soumission

Les propositions (entre 500 et 800 mots) sont à envoyer à ciresc.redaction@cnrs.fr pour le 1er septembre 2020. Les propositions peuvent être soumises en français ou en anglais.

L’avis sera rendu le 15 septembre 2020.

Les papiers acceptés, qui seront ensuite soumis à évaluation par une double relecture anonyme, devront être envoyés au plus tard le 1er décembre 2020. Ils peuvent être proposés en français, anglais, espagnol ou portugais. Ils ne devront pas dépasser 45 000 signes espaces compris.

Les recommandations aux auteurs sont disponibles en ligne.

Les versions définitives devront être prêtes pour le 1er juin 2021.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search