Navigation – Plan du site

Appel à contribution pour le numéro 10 : Rencontres, cohabitations et confrontations des mondes slave et germanique

Résumé

La rédaction de Slavica Bruxellensia vous invite à contribuer à la constitution du dixième numéro qui sera consacré au thème : « Rencontres, cohabitations et confrontations des mondes slave et germanique » au travers des siècles et des genres littéraires et artistiques. En effet, depuis le XIIIe siècle, suite à la rapide croissance démographique dans la partie occidentale de l’Europe, l’arrivée des colons germaniques en Europe centrale et orientale contribue à un dialogue fructueux, quoique complexe et non exempte de tensions multiples, entre les mondes slave et germanique. Les nombreux travaux, proposant un regard neuf, furent effectués surtout dès les années 1990 (à la fois par les historiens et les chercheurs en littérature) sur les aspects littéraires et historiques de la fin de cette cohabitation, qui a culminée après la Seconde Guerre mondiale et l’expulsion des populations germanophones des parties orientales de l’Europe. Les questions résultant de ces chamboulements géopolitiques, largement tabouïsées par les régimes autoritaires resurgissent avec force à partir des années 1990 dans les travaux scientifiques et les œuvres artistiques.

Argumentaire

La spécificité de Slavica Bruxellensia tient à son approche transculturelle et transdisciplinaire des littératures, cultures et histoires slaves. Privilégiant une perspective comparative, elle se propose d'étudier les contacts culturels entre les peuples slaves dans leur espace géographique comme dans leur rapport au reste du monde.
La rédaction de Slavica Bruxellensia vous invite à contribuer à la constitution du dixième numéro qui sera consacré aux rencontres, cohabitations et confrontations des mondes slave et germanique au travers des siècles et des genres littéraires et artistiques. La thématique est très large. En effet, depuis le XIIIe siècle, suite à la rapide croissance démographique dans la partie occidentale de l’Europe, l’arrivée des colons germaniques en Europe centrale et orientale contribue à un dialogue fructueux, quoique complexe et non exempte de tensions multiples, entre les mondes slave et germanique. Les nombreux travaux, proposant un regard neuf furent effectués surtout dès les années 1990 (à la fois par les historiens et les chercheurs en littérature) sur les aspects littéraires et historiques de la fin de cette cohabitation, qui a culminée après la Seconde Guerre mondiale et l’expulsion des populations germanophones des parties orientales de l’Europe. Dans le contexte francophone, mentionnons notamment l’ouvrage Transmission de la mémoire allemande en Europe centrale et orientale depuis 1945, édité par Dorle Merchiers et Gérard Siary et publié en 2011. Les questions résultant de ces chamboulements géopolitiques, largement tabouïsées par les régimes autoritaires d’Europe centrale et orientale, resurgissent avec force à partir des années 1990 dans les travaux scientifiques et les œuvres artistiques. Les bouleversements des frontières et les déplacements forcés dans la région se trouvent aujourd’hui au centre de l’attention des artistes de plusieurs générations de la région. L’attribution du prix Nobel de littérature en 2009 à Herta Müller, originaire du la région de Timişoara du Banat roumain et représentante de la minorité allemade du pays, contribue certainement à la visibilité de cette thématique dans la culture européenne d’aujourd’hui.
D’autre part les écrivains, tels que par exemple Franz Kafka, Tadeusz Różewicz, Bohumil Hrabal, Vladimír Körner, Jiří Kratochvil, Paweł Huelle, Ewa Lipska qui se meuvent entre l’espace slave et germanique qui via leur langue, la construction des protagonistes et la recherche identitaire sont également au centre de nos intérêts.

Nous accueillons volontiers des articles qui marient les différentes disciplines et les différents espaces géographiques, qui tentent de décrire leurs spécificités dans le contexte comparé avec les littératures et les langues slaves.
Les perspectives utilisées peuvent être historiques, culturelles, littéraires ou linguistiques.
La revue publiera des articles scientifiques en français ainsi que des recensions de livres publiés en 2011 et 2012. L’appel à contribution pour l’envoi d’articles scientifiques s’adresse exclusivement aux doctorants et aux titulaires d'un doctorat. Par contre, il n’y a aucune restriction concernant les recensions. Pour plus d’informations sur les consignes d’écriture, voir les « Recommandations aux auteurs » sur http://slavica.revues.org/456.
Les questions de traduction peuvent être discutées avec le Comité scientifique.

Ce dixième numéro sera publié sur le site Internet : http://slavica.revues.org.

Modalités de soumission et de sélection

Les propositions d’articles (environ 500 mots) et de recensions (références du livre) sont à envoyer à slavica.bruxellensia [at] ulb.ac.be avant la fin janvier 2013.
Les auteurs des articles sélectionnés seront prévenus dans la semaine qui suivra. Les articles et les recensions seront à envoyer pour le 1er avril 2013.

Coordinateur du numéro : Petra James, Université Libre de Bruxelles (Belgique)

Comité de rédaction, comité scientifique : http://slavica.revues.org/454.

Critères de sélection :
• Hybridité, comparaison et pluralité se trouvent inscrites dans le trait caractéristique de la revue. Une attention particulière sera accordée aux articles qui remplissent ces critères. Le sujet de l'exil étant un poncif des études slaves, la revue insiste sur l'originalité des papiers remis, la subtilité des théories émises et l'actualité des débats.
• Les perspectives utilisées peuvent être historiques, culturelles, littéraires ou linguistiques.
• La revue publie des articles scientifiques en français.
• L’appel à contribution pour l’envoi d’articles scientifiques s’adresse exclusivement aux doctorants et aux titulaires d'un doctorat.
• Pour plus d’informations sur les consignes d’écriture, voir les « Recommandations aux auteurs » sur http ://slavica.revues.org/456.
• Les questions de traduction peuvent être discutées avec le Comité scientifique.

Contact :
slavica.bruxellensia [at] ulb.ac.be

  • Logo Université libre de Bruxelles - ULB
  • Logo DOAJ
  • OpenEdition Journals