Navigation – Plan du site

Effets des dispositifs de sélection sur la reproduction sociale : le cas des universités allemandes

University admissions and social reproduction in Germany
Josef Kavka et Jay Rowell

Accès au texte / extrait

Plan

L’évolution des institutions d’enseignement supérieur en Allemagne
La sélection scolaire et universitaire
Conclusion

Aperçu du début du texte

Les débats sur les procédures et principes de justice mobilisés dans la loi « Orientation et Réussite des Étudiants » (ORE), promulguée en France en mars 2018, invitent à la comparaison avec l’Allemagne, un pays dont le système d’enseignement supérieur est beaucoup plus proche de la France que celui des États-Unis ou du Royaume-Uni habituellement cités comme modèle à suivre ou comme repoussoir. Plusieurs caractéristiques rendent effectivement une comparaison avec l’Allemagne heuristique pour éclairer le débat français. Comme en France, le système allemand est caractérisé par la quasi gratuité de l’enseignement supérieur public, un accès à l’enseignement supérieur en théorie garanti pour les détenteurs du baccalauréat ou de son équivalent allemand, l’Abitur, une distinction entre les formations professionnalisantes et les cursus plus longs, une relative marginalité de l’enseignement supérieur privé et l’existence d’une plateforme centralisée (HochschulSTART) qui organise la rencontre...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Josef Kavka et Jay Rowell, « Effets des dispositifs de sélection sur la reproduction sociale : le cas des universités allemandes », Sociologie [En ligne], N° 2, vol. 10 |  2019, mis en ligne le 15 mai 2019, consulté le 24 juillet 2019. URL : http://journals.openedition.org/sociologie/5491

Haut de page

Auteurs

Jay Rowell

Jay.rowell@misha.fr
Chercheur CNRS au SAGE (Sociétés, acteurs, gouvernement en Europe, UMR 7363, CNRS-Université de Strasbourg) - Université de Strasbourg, MISHA (Maison Interuniversitaire des Sciences de l’Homme - Alsace), 5 allée du Général Rouvillois, CS 50008, 67083 Strasbourg cedex, France

Josef Kavka

jkavka@unistra.fr
Doctorant au SAGE (Sociétés, acteurs, gouvernement en Europe, UMR 7363, CNRS-Université de Strasbourg), ATER à l’Institut d’études politiques de Strasbourg - Université de Strasbourg, MISHA (Maison Interuniversitaire des Sciences de l’Homme - Alsace), 5 allée du Général Rouvillois, CS 50008, 67083 Strasbourg cedex, France

Haut de page

Droits d’auteur

© tous droits réservés

Haut de page