Navigation – Plan du site
Évaluer l’instruction en dehors de l’école

Annexes électroniques de l’article « Évaluer l’instruction en dehors de l’école »

Géraldine Farges et Élise Tenret

Texte intégral

1En complément des analyses présentées dans l’article, nous avons souhaité mettre à la disposition des lecteurs un certain nombre de documents supplémentaires qui ne pouvaient pas être intégrés ou joints à sa version papier.

Annexe 1 : Caractéristiques des trois académies enquêtées

  • 1 Les données mobilisées pour établir la comparaison entre les académies sont issues de deux publicat (...)

2L’académie B se situe dans une région fortement urbanisée, elle compte un pourcentage élevé de familles précaires (la part des enfants de 0 à 17 ans en 2013 dont le parent de référence est sans diplôme s’y élève à plus de 30 %1 contre 22 % en moyenne sur le territoire national). Du point de vue scolaire, la part des élèves scolarisés dans des écoles en Réseau d’Éducation prioritaire renforcé (REP +) y est nettement supérieure à la moyenne nationale et elle présente à la session 2017 l’un des taux de réussite au baccalauréat général les plus bas en France métropolitaine. La part des élèves scolarisés dans le secteur public y est également parmi les plus élevées avec peu de variations entre les départements.

3L’académie J est plus rurale (avec une densité moyenne de population, comparée aux autres académies, plus faible que la moyenne nationale et près de la moitié des cantons considérés comme situés dans le « rural isolé ») et composée d’une population sociologiquement diverse, le pourcentage d’enfants dont le parent de référence est sans diplôme étant proche de la moyenne nationale. Scolairement, cette académie compte une proportion d’élèves du premier degré scolarisés en REP + légèrement supérieure à la moyenne nationale et un taux de réussite au baccalauréat un peu inférieur. Dans cette académie, le pourcentage d’élèves scolarisés dans le secteur public varie très fortement d’un département à l’autre.

4L’académie C, quant à elle, est hétérogène du point de vue de la densité de l’urbanisation et de la sociologie des familles, bien que la part des parents peu diplômés y soit plus faible que dans les académies B et J, de même que la part des parents des catégories sociales défavorisées. Le pourcentage d’élèves scolarisés en REP + y est également plus faible que dans les deux autres académies, et le taux de réussite au baccalauréat plus élevé. La part d’élèves scolarisés dans le secteur public est proche de la moyenne nationale, avec toutefois une certaine hétérogénéité selon les départements.

Annexe 2 : Caractéristiques des contrôles et des familles enquêtées

5Tableau excel à télécharger :

6https://journals.openedition.org/​sociologie/​7107

Haut de page

Notes

1 Les données mobilisées pour établir la comparaison entre les académies sont issues de deux publications du ministère de l’éducation nationale : Géographie de l’école 2017 et Repères et références statistiques, 2017.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Géraldine Farges et Élise Tenret, « Annexes électroniques de l’article « Évaluer l’instruction en dehors de l’école » », Sociologie [En ligne], N° 2, vol. 11 |  2020, mis en ligne le 08 mai 2020, consulté le 05 août 2020. URL : http://journals.openedition.org/sociologie/7116

Haut de page

Auteurs

Élise Tenret

elise.tenret@dauphine.psl.eu
Maîtresse de conférences en sociologie, Université Paris Dauphine - IRISSO, Université Paris Dauphine, Place du Maréchal de Lattre de Tassigny, 75775 Paris cedex 16, France

Articles du même auteur

Géraldine Farges

geraldine.farges@u-bourgogne.fr
Maîtresse de conférences en sciences de l’éducation, Université de Bourgogne Franche Comté - IREDU, Pôle AAFE, Esplanade Érasme, BP 26513, 21065 Dijon cedex, France

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© tous droits réservés

Haut de page