Navigation – Plan du site

AccueilNumérosN°4, vol. 1EnquêtesÉlèves en difficultés de parents for(…)Liste thématiques des variables disp(…)

Liste thématiques des variables disponibles

Gaële Henri-Panabière

Dédicace

L’enfant (QCU « votre enfant vous parle-t-il de ses lectures ? » + QCU « si oui, comment cela se passe-t-il ? ») : Dans l’ensemble de la population, les enfants sont d’abord déclarés comme parlant de leurs lectures « de temps en temps » (40,3%), puis « régulièrement » (24,4%), « plus rarement » (18,2%) et enfin « rarement » (13,4%). 3,5% de NR. Pour 45,1% des interrogés « il en parle spontanément » contre 30,9% pour qui « cela dépend, c’est tantôt lui, tantôt vous qui engagez la conversation à ce sujet » et 4,7% pour qui « vous l’interrogez ».

Texte intégral

Scolarités

Indicateurs « objectifs » de situation scolaire

1Redoublement(QCU : « a-t-il redoublé ? »)

220.3% de redoublants (toutes classes redoublées confondues) dans l’ensemble de notre population.

3Classes redoublées (QO dépendant de la précédente)

43 élèves ont redoublé en maternelle, 4,7% de notre population a redoublé le CP (21,9% des redoublants), 5% ont redoublé en cours élémentaire (23,2% des redoublants), 3,6% en cours moyen (16,4% des redoublants), 5,8% en 6ème (26,7% des redoublants), 2,4% en 5ème (10,9% des redoublants)

5Moyenne en français déclarée (QO codée numériquement « quelle a été sa dernière moyenne générale en.. français ?)

629,4% de NR, 7,5% ont déclaré une moyenne en dessous de 10 sur 20 (10,7% des répondants), 24,2% une moyenne supérieur ou égale à 14 (34,3% des répondants). La moyenne des notes déclarées est de 12,7.

7Moyenne en mathématiques déclarée (QO codée numériquement)

8Notes consultées dans les collèges (15% des familles)

9Langue étudiée au collège (QCU « quelle est la première langue étudiée au collège par votre enfant ? »)

1016,4% étudient l’allemand en première langue, 86,1% l’anglais.

11Classe (variable reconstruite sur la base des retours triés par classe)

12La majorité des élèves de notre population est en 5ème (54,1% contre 42,9% en 6ème et 3,7% pour lesquels nous n’avons pas l’information).

13Collège (noté en récupérant les questionnaires remplis)

14C’est le collège D qui est le mieux représenté dans notre population d’ensemble (collège privé assez élitiste) avec 31,9% de l’ensemble des élèves qui y sont inscrits. Ensuite c’est le collège B (collège public socialement mixte) avec un quart de nos enquêtés (25,8%), puis le collège C (privé avec une « vocation » de soutien aux élèves en difficultés) et enfin le collège A (public, sections élitistes mais accueillant un public socialement différencié).

15Si l’on s’intéresse simplement au fait que les élèves soient inscrits en public ou en privé, on constate une prépondérance du privé sur le public dans notre population (53,6% de l’ensemble est en privé)

Indicateurs « subjectifs » de situation scolaire

16Déroulement précédent de la scolarité (QCU : « comment s’est déroulé sa scolarité les années précédentes ? »)

17Pour 70% de notre population d’ensemble, la scolarité de l’enfant s’est « bien » déroulée jusqu’ici. Pour 24,5% elle s’est déroulée « moyennement » et pour 4,4% « assez mal ».

18Se sentir à l’aise avec camarades (QCU : » d’après vous, comment se sent votre enfant au collège ?.. avec ses camarades »

19Avec les enseignants (QCU : « .. avec ses enseignants »)

2057,2% de nos collégiens sont déclarés « à l’aise », 3% « mal à l’aise » et « cela dépend des jours » pour 37,7% d’entre eux.

21Content d’aller au collège  (QCU : « est-il content d’aller au collège ? »)

22« oui » pour 58,2%, « non » pour 3,1% ; « cela dépend des jours » pour 38,6%.

23Difficultés particulières (QCM « votre enfant a-t-il rencontré des difficultés.. »)

24Dans une matière en particulier : 40,3% des familles ont retenu cette modalité.

25Précisées en français (recodage question ouverte): 13,9% des interrogés ont précisé cette matière (29,8% de ceux qui ont coché la modalité « dans une matière en particulier) + 5,6 % des interrogés qui ont précisé « lecture » « dissertation » ou « orthographe » (11,7% de ceux qui ont chois cette modalité)

26Précisées en mathématiques :13,3% des interrogés(28,5% de ceux qui ont coché cette modalité)

27Précisées dans d’autres matières : 4% des interrogés en histoire-géographie (8,5% des répondants), 8,3% des interrogés (17,7% des répondants) en anglais

28Avec les méthodes d’un enseignant : 9,9% ont retenu cette modalité

29Avec la personnalité d’un enseignant : 13,3%

30Avec ses camarades : 8,1%

31Pas de difficultés : 39,9% des interrogés ont choisi cette modalité.

32Résultats actuels (QCU : « Quels sont ses résultats actuellement ? »):

337,5% des interrogés ont déclaré que leur enfant avait des résultats « plutôt faibles », 36,6% ont choisi « moyens », 41,8% « bons » et 16,8% « très bons »

34Irrégularité des résultats (QCU :« ses résultats sont-ils irréguliers ? ») : réponses équilibrées puisque 46,7% des interrogés ont répondu « oui » et 51,6% « non ».

35Qualificatifs scolaires (QCM « que disent les enseignants de votre enfant à son sujet ?) : NR= 2%. Le premier qualificatif chois est « intéressé » avec près de la moitié des interrogés (49,9%) a l’avoir retenu, puis « discipliné » (37,1% des interrogés), « travailleur » (36,2%), « attentif » (36%), « bavard » (34,7%), « ayant des facilités » (26,4%), « intelligent » (24,8%), « autonome » (24,2%), « ayant des difficultés » (20,8%), « étourdi » (19,4%), « ayant besoin d’être encadré » (18,6%), « moyen » (18,2%), « lent » (11,5) ; « scolaire » (9%), « ayant des blocages » (8,4%), « intelligent » (7,7%), « paresseux » (7,2%), « indiscipliné » (7,1%)

Indicateurs du « vécu scolaire » familial

36Raison de l’irrégularité (QCM dépendant de la QCU sur l’irrégularité des résultats« si oui, de quoi cela dépend-il ?)

3723,6% des interrogés (et 41,8 % de ceux qui ont répondu à cette question filtrée) ont coché « des matières » et 30,3% (53,5% des répondants) ont choisi « de son travail ». 11 % des répondants ont choisi la modalité « autre » (évènements familiaux, fatigue, humeur, arbitraire des enseignants..)

38Modalités de prise de connaissance des résultats (QCM : « en général, comment êtes-vous mis au courant de ses résultats ? ») : 73,3% « parce qu’il vous en informe régulièrement » (+ 7,2% « parce qu’il vous en informe de temps en temps »), 64,1% « en signant ses bulletins », 35,6% « parce que vous le questionnez régulièrement » (+ 6,5% « parce que vous le questionnez de temps en temps, 10,9% « cela dépend des résultats »

39Fréquence avec laquelle l’enfant parle de l’école (QCU : « généralement, votre enfant vous parle-t-il de l’école ? ») 

4049,2% de nos collégiens sont déclarés comme en parlant « tous les jours », 34,9% « souvent (une fois par semaine au moins) », 15,4% « de temps en temps (une fois par mois environ) » et seulement 1,3% « jamais ».

41A l’initiative de qui ? (QCU : « comment cela se passe-t-il ?) : pour 43,9% des familles « il en parle de lui-même », pour 5,2% c’est parce que « vous l’interrogez » et pour 52,3% « cela dépend, un peu des deux ».

42Adhésion aux qualificatifs scolaires (QCU « êtes-vous d’accord avec ces jugements ? ») : 7,5% de NR, seul 8,7% ont répondu « non, pas pour tous » (personne n’a choisi la modalité « non, pour aucun »).

Indicateurs des pratiques éducatives familiales autour de l’école

43Degré d’intériorisation de la nécessité du travail scolaire par l’élève

44Variable score/ modalités du travail scolaire fait à la maison

4582,1% de nos collégiens sont déclarés comme se mettant d’eux-mêmes à leurs devoirs. 4,5% suite à injonction (demande ou obligation) parentale et 15, 2% oscillent entre ces deux modes.

46Fréquence de l’aide parentale aux devoirs (QCU : « votre enfant est-il aidé dans ses devoirs.. ? ») 

4713,9% « tous les jours », 16,4% « régulièrement (une fois par semaine environ) », 54,4% « de temps en temps », 17,3% « non ».

48Personnes aidant aux devoirs  (QCM « si oui, par qui ? »)

4971,8% des interrogés ont coché « sa mère », 41,5% « son père », 26,7% « un de ses frères et sœurs », 18% « une personne extérieure à la famille ».

50Raison de l’absence d’aide aux devoirs (QCM « si non, pourquoi ? ») 

5113,6% des collégiens ne sont pas aidés « parce qu’[ils]n’en [ont] pas besoin » (43,9% de ceux qui ne sont pas aidés), 6,9% « parce qu’il faut qu’il[s] apprenne[ent] à se débrouiller seul[s] (22,4% des répondants), 5,9% « parce que [leurs parents n’en ont] pas le temps » (19,1% des répondants), 3,7% « parce qu’il[s] refuse[nt] (11,9% des répondants) et 3,1% « parce que [leurs parents ne pensent] pas pouvoir l’aider (10% des répondants).

52Rapports parentaux à l’aide scolaire (QCU : si vous l’aidez est-ce ? »)

5349% déclarent le faire «parce [qu’ils aiment ] bien le faire », 17,4% « parce [qu’ils sont] obligé[s] ».

54Aide scolaire rémunérée (QCU : « payez-vous une personne pour aider votre enfant dans son travail scolaire ? »)

5510,2% seulement de nos collégiens sont déclarés comme étant aidés par une personne rémunérée (dans une matière en particulier ou dans leurs devoirs quotidiens) et seulement 3,5% (de l’ensemble des collégiens) depuis plusieurs années déjà.

Indicateurs de l’intensité de la socialisation scolaire

56Age d’entrée en maternelle (QO « à quel âge votre enfant est-il entré en maternelle ? ») moyenne à 2 ans et demi

57Etudes surveillées (QCU : « Votre enfant restait-il à l’étude lorsqu’il était en primaire ? »)

5861% de nos collégiens ne sont jamais allés à l’étude en primaire et seulement 9,6% y ont été inscrits toutes les années de primaire (9,9% une seule année durant, 18,5% plusieurs années). Parmi ceux qui y sont allés, 41,3% s’y rendaient tous les jours, 37,5% plusieurs soirs par semaine et 17% un seul soir par semaine.

Indicateurs du type d’expérience scolaire des parents (Questions adressées successivement à la mère, puis au père)

59Déroulement de la scolarité (QCM « comment s’est déroulée votre scolarité ? »)

60Maternelle

61Dans l’ensemble de la population, les deux modalités les plus souvent choisies sont « bien » (36,3%) et « moyennement » (35,7%). La modalité « très bien » est choisie par 12,9% des mères. Les modalités « mal » ou « très mal » ne regroupe que 2,9% des mères interrogées. 17,9% ont répondu « différemment selon les années », 12,4%« différemment selon les matières » et 8% « différemment selon les enseignants ».

62Paternelle

63Taux de NR plus important que chez les mères dans l’ensemble de la population (23,2% vs 6,5% chez les mères). Les deux modalités les plus choisies sont « moyennement » (28,5%) et « bien » (28,1%).  

64 Redoublements (QCU : « avez-vous connu des redoublements ? »)

65Des mères : 48% des mères déclarent avoir redoublé au moins une fois au cours de leur scolarité (6,6% de NR)

66Des pères : Plus de NR que pour les mères (25,1%). 39,3% des pères interrogés sont déclarés comme redoublants.

67Classes redoublées (QO conditionnée à la précédente : « en quelle(s) classe(s) ? »)

68Par les mères : 18,3% des mères ont redoublé une classe du primaire (34,3% des redoublantes), 20,2% une classe du collège (37,9% des redoublantes), 10,8% au lycée (20,2% des redoublantes) et 2,6% dans l’enseignement professionnel ou le supérieur.

69Par les pères : 28,3% des pères redoublants ont connu cet événement au collège, 27,5% en primaire et 18% au lycée.

70Difficultés rencontrées au cours de la scolarité (QCM : « Avez-vous rencontré des difficultés.. »)

71Des mères : Taux de NR important (34,9% de l’ensemble de la population) dû en partie à l’absence de modalité « pas de difficultés ». Dans l’ensemble de la population, c’est d’abord les difficultés « dans une matière en particulier » qui sont citées (46,7% des enquêtées et 63,9% de celles qui répondent ). « au cours d’une année en particulier » recueille 19,6% des réponses de l’ensemble de la population (26,9% des répondantes)

72Des pères : Ici encore plus de NR (58,8% de l’ensemble des enquêtés). Là encore prépondérance de la modalité « dans une matière en particulier » (63% de l’ensemble de ceux qui répondent).

73Matière(s) où difficultés (QO conditionnée à la précédente)

74Pour les mères : Ce sont les mathématiques qui arrivent bonnes premières des réponses les plus fréquemment données à cette question (27,2% des interrogées et 40,2% des réponses). Le français, avec 9,9% des interrogées (et 14,6% des réponses) arrive loin derrière.

75Pour les pères : 28,8% de l’ensemble de la population seulement a répondu à cette question.  Dans l’ensemble de la population c’est le français qui est le plus souvent cité comme matières où les pères ont rencontré des difficultés (13% des enquêtés et 45% de ceux qui donnent une réponse à cette question).  

76Matière(s) de prédilection (QO conditionnée à la précédente)

77Maternelles : 60,4% des interrogées ont déclaré avoir été particulièrement à l’aise dans une matière. Lorsqu’elle est précisée il s’agit d’abord du français (38,1% des réponses données), puis les mathématiques (21,1% des réponses)

78Paternelles : 45,1% des pères interrogés sont déclarés comme ayant été particulièrement à l’aise dans une matière. Avec 19,2% des interrogés, ce sont les mathématiques sui sont le plus fréquemment citées.

79Souvenirs d’enseignant marquant (QCU : « un enseignant en particulier vous a-t-il plus marqué(e) que d’autres (positivement ou négativement) ? »)

80Pour la mère (NR=12,9%) : 44,6% des mères déclarent avoir été marquées par un enseignant en particulier. Parmi celles-ci, 71,9% en garde un souvenir agréable et elles relient cela majoritairement à sa façon d’enseigner (53,4%)

81Pour le père : 9,8% des pères déclarent avoir été marqués par un enseignant en particulier. Pour plus de la moitié d’entre eux, il s’agit d’un souvenir agréable. Ce souvenir est surtout lié à la manière dont il enseignait.

82Qualificatifs scolaires (QCM « quel genre d’élève étiez-vous ? »)

83Pour les mères :

84En primaire : 11,5% de NR, « travailleuse » est la modalité la plus souvent choisie (42,5% des interrogées16,5% des réponses), puis  « moyenne » (32,3% des interrogées), « disciplinée » (28,5% des interrogées ), « aimant apprendre » (25,8% des interrogées), « sans problème » (22,6% des interrogées), « ayant des facilités » (22,9%), « bavarde » (20,1%)..

85Dans le secondaire :  19,6% de NR. « travailleuse » est la modalité la plus souvent choisie (38,3% des interrogées16,2% des réponses), puis « disciplinée » (32,9% des interrogées, 12,5% des réponses), « aimant apprendre » (29,4% des interrogées), « sans problème » (28,4% des interrogées), « moyenne » (26,9%des interrogées),  « bavarde (17,6%), « ayant des facilités » (14 ,9%),..

86Pour les pères :

87En primaire : 28,3% de NR. 23,2% des pères interrogés sont déclarés « travailleur » , 20,8% « moyen », 19,6% « discipliné », 18,8% « sans problème », 16,8% « ayant des facilités », «15,1% « aimant apprendre », 12,9% « rêveur », 11,1% « étourdi », 10,9% « ayant des difficultés »

88En secondaire : 38,4% de NR, 22,7% des interrogés sont dans la modalité « moyen », 18,9% « travailleur », 13,9 « ayant des facilités », 13,6% « discipliné », 12, 9% « chahuteur », 10,8% « aimant apprendre ».

89Souvenir d’une réflexion marquante (QCU « vous rappelez-vous d’une réflexion marquante d’un enseignant)

90Pour les mères : La majorité d’entre elles n’a pas souvenir d’une réflexion marquante (70,5% des interrogées déclarent ne pas avoir de souvenir de ce type. Parmi celles qui en ont un, plus de la moitié se souviennent que cette réflexion n’était pas justifiée.

91Pour les pères : 32,8% de NR, 57,3% déclarent ne pas avoir de souvenir de ce type. Pour les 9,9% restants, plus de la moitié estime qu’elle n’était pas justifiée.

92Souvenir marquant de la scolarité (Question ouverte : « Avez-vous un souvenir particulièrement marquant de votre scolarité à décrire (une punition injustifiée, une longue maladie, une année particulièrement bonne, des difficultés familiales qui ont joué sur votre scolarité..) ? »)

93Maternelle

94Le taux de NR à cette question est très élevé (75%). Après recodage, les « difficultés familiales » arrivent en tête.

95Paternelle

96Seuls 16,1% des pères ont répondu quelque chose à cette question (les références à des difficultés familiales arrivant en tête).

Quotidien

Indicateurs d’autres pratiques « éducatives » familiales

97Rentrer du collège

98Avec qui ? (QCM : « Votre enfant rentre-t-il seul du collège, le soir ? »)

9936,9% des collégiens sont déclarés comment rentrant seul « presque toujours », 26,3% « avec un camarade », 15,8% « parfois seul », 13,3% « avec un de ses frères et sœurs », 11,8% « avec sa mère » 

100Comment ? (QCU : « Comment votre enfant rentre-t-il du collège ?)

101Le fait de rentrer « à pied » est le moyen de retour du collège le plus fréquent (48% de l’ensemble)  

102Durée (QCU : « Combien de temps met-il pour rentrer chez-vous ? »)

10343,6% des collégiens mettent « moins d’un quart d’heure » pour rentrer chez eux, 34,9% « entre un quart d’heure et une demi heure », 19,1% « entre une demi-heure et une heure ».

104Modalités de retour à la maison après une sortie de l’enfant (QCM, conditionnée à la question sur la fréquence des sorties : « si oui, comment se passe le retour à la maison ? »)

105Pour 48, 7% « vous lui donnez une heure pour rentrer », pour 22,9% « il vous dit à quelle heure il va rentrer et il s’y tient », pour 22,3% « vous discutez ensemble de l’heure à laquelle il doit rentrer », pour 13% « vous l’appelez par la fenêtre », pour 4,4% « vous l’appelez au téléphone ».

106Ponctualité de l’enfant (QCU« en général rentre-il à l’heure prévue ? »)

10752,1% des enfants rentre « toujours » à l’heure prévue, 38,1% « le plus souvent », il reste 3,9% pour qui cela ne fonctionne pas (soit qu’il rentre « parfois » à l’heure, soit que l’heure soit toujours à rappeler)

108Réactions au retard de l’enfant (QCM : « que ce passe-t-il s’il ne rentre pas à l’heure prévue ? »

10951% des interrogés choisissent la modalité « cela dépend de l’importance de son retard », 29,5% « il se fait disputer par sa mère », 16,4% « il se fait disputer par son père », 10,5% « rien, ce n’est pas très grave », 5,6 % « il se fait punir de temps en temps » et seulement 1,9% « il se fait punir à chaque fois ».

110Participation aux tâches domestiques (QCU devenue QCM « votre enfant participe-t-il aux tâches domestiques ? »)

11150,4% répondent « oui, il aide de temps en temps quand vous lui demandez », 37,5% « oui, chacun doit participer un peu », 30,7% « oui, il aide de temps en temps de lui-même », 2,8% ont répondu non (soit « il n’en a pas le temps » soit « ce n’est pas à lui de le faire »)

112Réaction de l’enfant aux demandes de service des parents (QCU devenue QCM « en général que ce passe-t-il quand vous lui demandez un service (..) ? »

11343,7% des interrogés choisissent la modalité « cela dépend de ce que vous lui demandez de faire », 31,6% « il le fait sans discuter », 24,7% « vous devez insister », 16,1% « il le fait avec plaisir ».

114Tours de rôle (QCU « existe-t-il un tour de rôle pour certaines tâches ? »)

115Pour la grande majorité (66,2%) des interrogés, il n’y pas de tour de rôle. Pour les 30,6% qui répondent oui, 18,3% ajoutent «  mais il faut le rappeler », 12,3% « il s’y tient ».

116Nombre de poste de télévision (Q. ouverte, codée numériquement « Combien de poste de télévision avez-vous ? »

1171,9% des interrogés n’en ont pas, 45,6% n’en ont qu’un, 36,9% en ont 2 et 15,3% en ont 3 ou plus.

118Moments d’usage de la télévision (QCM conditionnée à la question précédente « si vous en possédez au moins un, à quels moments votre enfant le regarde-t-il ? »)

11981,2% répondent « le week-end », 48,9% « le soir, après souper quand il n’y pas école le lendemain », 41,4% « le soir, avant de souper », 39,3% « le mercredi », 26,9% « en rentrant du collège », 16% « le soir après souper quand le programme est bon », 10,9% « tous les soirs après souper », 10,3% « le matin, avant l’école ».

120Modalités de « choix » du programme (QCM « le plus souvent, que regarde-t-il à la télévision ? »)

12159,5% « ce qu’il a envie de regarder », 38,4% « ce qu’il a décidé avec vous de regarder », 31,3% « ce que vous êtes en train de regarder », 24,4% « ce que ses frères et sœurs sont en train de regarder », 11,7% « ce que vous avez décidez qu’il regarde »

122Consultation du programme par l’enfant (QCU « votre enfant consulte-t-il le programme avant d’allumer la télévision ? »)

12344,3% des interrogés répondent « oui, de temps en temps », 27,2% « oui, presque toujours », 24,1% « non ».

124Consultation du programme par les parents (QCU « Vous-même, le consultez-vous ? »)

1253% de NR. 49,5% « oui, presque toujours », 26,7% « oui, de temps en temps », 18,6% « non ».

126Conditions d’usage de la télévision (QCM « votre enfant peut-il regarder la télévision quand il en a envie ? »)

12745,5% des interrogés répondent « oui, à condition que les devoirs soient faits », 15,5% « non, il a des horaires et vous les rappelez au besoin », 14,5% « non, il doit demander la permission à chaque fois », 13% « non, il a des horaires et il s’y tient », 12,4% « oui, ce n’est pas un problème », 9,5% « oui, vous n’êtes pas toujours là pour le surveiller ».

128Usage d’une console de jeu (QCU devenue QCM « joue-t-il avec une console de jeux ? »)

12933,4% répondent « oui, quand il en a envie », 29,7% « non, il n’en a pas », 14,5% « oui, mais seulement à certaines heures prévues à l’ avance », 10,8% « oui, quand il le demande », 3,5% « oui, s’il a été sage ».

130Argent de poche (QCU devenue QCM« votre enfant a-t-il de l’argent de poche ? »)

13130,4% « oui tous les mois », 22,6% « oui, de temps en temps » à égalité avec « non, vous préférez lui acheter vous-même ce dont il a besoin », 16,2% « oui, quand il a besoin de quelque chose, 12,3% « oui, toutes les semaines ».

132Petite somme à dépenser en cas de sortie (QCU « en cas de sortie avec l’école, lui donnez-vous une petite somme à dépenser ? »

13346,7% « oui, il en fait ce qu’il veut », 35,3% « oui, à condition qu’il n’achète pas n’importe quoi avec », 14,5% « non, il n’en a pas besoin », seuls deux familles ont choisi la modalité « oui, vous la confiez à un adulte ».

134Moment du coucher (QCU devenue QCM : « le soir, à quel moment votre enfant se couche-t-il ? »)

13544,6% répondent « plus tôt les veilles d’école », 43,3% « tout le temps à la même heure », 11,7% « cela dépend de ce qu’il est en train de faire », 1,9% « cela dépend de ce que vous êtes en train de faire ».

136Modalités du coucher (QCU devenue QCM : « va-t-il se coucher de lui-même généralement ? »)

137« oui, parce que c’est l’heure » pour 52,1 %, « oui, parce qu’il est fatigué » pour 34,9%, tandis que pour 20,7% « non, il attend que vous lui disiez », pour 5,6% « non, vous devez l’obligez » et pour 1,8% « non, il faut en discuter ».

Indicateurs des pratiques enfantines

138Les devoirs :

139Durée (QO codée numériquement pour chacun des jours de la semaine, + somme : « pouvez-vous évaluer le temps que votre enfant consacre à ses devoirs chaque jour ? »)

140La moyenne du temps consacré par semaine (somme des durées déclarées chaque jour) est de 7h 30.

141Planification

142Explicite (QCU « est-ce qu’il planifie sa semaine de devoirs ? »)

14357,6% sont déclarés comme planifiant leurs devoirs « la plupart du temps » (31,8% « de temps en temps », 8,7% « non »)

144Travail de dernière minute (QCU « en général, un devoir à rendre plusieurs jours plus tard, le fait-il... la veille de le rendre ? »)

14517,8% des collégiens sont déclarés comme travaillant « souvent » à la dernière minute (44% « parfois », 30,4% « jamais »)

146Travail « à l’avance » (suite de la QCU « ... plusieurs jours à l’avance ? »)

147Inversement, ils sont 24,8% à être déclarés comme travaillant « toujours » à l’avance (34 ,6% « souvent » 31,3% « parfois », 4% « jamais »)

148La préparation du cartable

149Peu d’enfant sont déclarés comme ne faisant pas leur cartable seul (4 sur l’ensemble de la population).  .

150Activités extra-scolaires (QCM : « Votre enfant a-t-il des activités extra-scolaires  (dans un club, une association..) ? »)

151Types d’activité

15225% de NR. 44,6% pratiquent un « sport individuel », 18,5% un « sport collectif », 14,6% font de la « musique », 13,3% une autre activité.

153Temps hebdomadaire pris par ces activités

15425,7% de NR. Pour 36,3% de nos collégiens, cette (ou ces) activité(s) leur prend(ou prennent) « entre 2 et 4 heures par semaine ». Pour 21,4% « moins de 2 heures » et pour 16,4% « plus de 4 heures ».

155Compagnons de jeux (QCM « avec qui votre enfant joue-t-il en général ? »)

156C’est avec leurs frères et sœurs que jouent le plus nos collégiens avec 57,6% des interrogés à choisir cette modalité. 52,3% avec des camarades de classe, 47,9% avec d’autres enfants du voisinage. 30,3% jouent seuls et 13,9% avec d’autres personnes (cousins, parents, animaux domestiques...)

157Lieux de jeux (QCM : « Où joue-t-il le plus souvent ? »)

15877,1% des interrogés répondent « chez-vous », 45,9% « dehors, à proximité de chez vous », 39,1% « chez ses camarades ».

159Fréquence des sorties de l’enfant (QCU : « arrive-t-il à votre enfant de jouer en dehors de chez vous ? »)

Autres caractéristiques familiales

160Nombre de frères et sœurs (QOs codées numériquement « combien votre enfant a-t-il de frères ? » « combien votre enfant a-t-il de sœurs ? »)

16110,5% n’ont ni l’un ni l’autre. 46,5% ont au moins deux frères et sœurs, 43% ont un frère ou une sœur.

162Rang de naissance

16311,5% de nos collégiens sont des benjamins avec certitude (tous les frères et sœurs sont âgés de plus de 14 ans).

164Sexe de l’élève

16555,4% de filles et 44, 5% de garçons.

166Vie commune des parents

167 19,6% de nos collégiens ont des parents séparés (NR= 6,6%). Parmi eux, une majorité (53,5%) connaît cette situation depuis plus de 5 ans et une minorité (7,6%) vivent avec leur père.

Lectures

Indicateurs des pratiques de lecture enfantines

168Corpus (QCM : « Que lit votre enfant généralement, en dehors des livres que l’école demande ?)

1692,6% de NR. 62 ,8% « des bandes-dessinées », 53,2% « des revues », 49,8% « des livres d’aventure », 23,8 « autres » (titres de séries, revues, autre genre de livres..), 21,7% « des romans policiers ». si on recode la question pour avoir une idée de la diversité des réponses données, on constate que 53,2% des enquêtés ont donné 2 ou 3 réponses, 30,6% n’en ont donné qu’une, 13,6% 4 ou 5 réponses. Si on recode pour avoir une idée de la légitimité du corpus (présence ou absence de livres), 50,1% des collégiens ont un corpus moyennement légitime (un ou plusieurs support dont un type de livres), 29,2% ont un corpus peu légitime (un ou deux supports dont aucun type de livres), et 17,9% ont un corpus très légitime (plusieurs supports dont plusieurs types de livres)

170Rapport à la lecture (QCU devenue QCM « votre enfant lit généralement.. ? »)

17149,5% « quand il trouve un livre (BD...) qui l’intéresse », 46,5% « parce qu’il aime lire », 17,5% « parce qu’il est obligé » et 1,5% « pour faire plaisir à ses parents ».

172Fréquentation de bibliothèque(s) (QCM « votre enfant se rend-il dans une bibliothèque ? »)

17362,6% « oui, dans celle de son collège », 55,1% « oui, dans celle de votre quartier ou de votre commune », 14% « non, dans aucune bibliothèque »

174Usages

175Rapporter des livres (QCU conditionnée à la précédente » votre enfant rapporte-t-il des livres de la (ou les) bibliothèque(s) ?

17639,1% « oui, souvent (plus d’une fois par mois)», 25,4% « oui, de temps en temps( une ou deux fois par trimestre) », 14,2% « non, jamais », 10,9% « oui, parfois (une ou deux fois d’ans l’année) ».

177Autres raisons de se rendre à la bibliothèque (QCM « pour quelles raisons s’y rend-il autrement ? »)

17810,8% de NR. La modalité la plus choisie est « pour préparer des exposés »  (51,1%), puis « pour lire des revues ou des bandes dessinées » (39,3%), pour faire ses devoirs (25,1%).

Indicateurs des pratiques parentales de lecture (Q. adressées successivement à la mère, puis au père)

179Fréquentation de bibliothèque (QCM « vous-même, fréquentez-vous une bibliothèque régulièrement ? »)

180Par les mères : 4,3% de NR. La majorité des mères ne fréquente pas de bibliothèque (58,8%) et, si elles en fréquentent, c’est d’abord une bibliothèque municipale de quartier (30,6% des interrogées) ou et marginalement une bibliothèque sur le lieu de travail (6,8%).

181Par les pères : 17,4% de NR. La majorité (qui ne fréquentent aucune bibliothèque) est encore plus large pour les pères (63,3% répondent « non »). 10,2% des pères fréquentent la bibliothèque du quartier ou de la ville, 4,3% celle de leur lieu de travail.

182Rapporter quelque chose de la bibliothèque (QCM conditionnée à la précédente « si vous en rapportez quelque chose pour qui est-ce ? »)

183Corpus (QCM « vous-même, que lisez-vous ? »)

184Maternels : 8,6% de NR. Deux modalités arrivent en tête à égalité avec 46,5% des interrogés : « des romans contemporains » et « des revues d’actualité ». 31,6% des interrogées déclarent lire « des livres policiers », 27, 3% « des revues de modes »26,3% « des livres historiques », 21,4% « des revues culinaires », 19,9% « un quotidien », 17,6% « d’autres types de revues », 15,5% « des livres d’amour », 15, 2% « autres », 13% « des bandes dessinées ». Les modalités « de la poésie » et « du théâtre » regroupe chacune 9,6% des interrogées et 8,9% des interrogées choisissent « des contes pour enfants ».

185Paternels : 23% de NR. Les « revues d’actualité » arrivent en tête (avec 41,4% des interrogés qui choisissent cette modalité), puis ce sont les « revues sportives » (36%), « un quotidien » (26,6%), le premier type de livre cité , les « livres policiers », arrive en 4ème position seulement (avec 20,1%), puis « d’autres type de revue » (19,9%), « des livres historiques (18,3%), « des bandes-dessinées » (18,2%), « des romans contemporains (17,1%), « autres » (12,4%), « des essais » (5,8%), « de la poésie » (4,3%)..

186Fréquence de lecture de livres (QCU : « quelle quantité de livres lisez-vous environ ? »)

187Pour les mères : 9,4% de NR. 32,5% des mères lisent 5 livres ou moins par an (regroupement de 3 modalités), 28,5% entre 2 livres par mois et plus d’un livre par semaine (regroupement de 3 modalités), 29,4% en lisent entre 10 par an et un par mois (regroupement de deux modalités).

188Pour les pères : 24,1% de NR. 42,7% des pères lisent 5 livres par an ou moins (et 15,7% « moins d’un livre par an »), 16,4% lisent entre 10 livre par an et 1 livre par mois et 15,8% 2 livres par mois et plus.

Indicateurs des relations et pratiques familiales autour de la lecture

189Donner le titre du livre lu en classe par l’enfant (QCU + QCU +QO : « votre enfant a-t-il des livres à lire pour le collège ? », « pouvez-vous me donner le titre du dernier livre lu dans ce cadre ? »)

1904,9% des parents répondent « non » à la première question. 82,9% des parents répondent « oui » à la deuxième question et le taux de NR à la question ouverte est de 18,1% (81,9% des parents donnent effectivement un titre).

191Abonnement de l’enfant à une revue (QCU + Q. ouverte « votre enfant est-il abonné à une revue ?»)

192Abonnement ou non : Dans l’ensemble de la population, seul un tiers des élèves est abonné (34,6%).  

193Type de revues : Dans l’ensemble de la population, ce sont d’abord des titres de journaux ou de magazine d’actualité (« mini-mag » « hebdo des juniors », « clefs de l’actualité ») qui sont le plus cités (10% des élèves) puis des magazines « astrapi » « wapiti » (8%).  

  • 1  Question à choix multiple d’où ensemble supérieur à 100

194Personne(s) ayant abonné l’enfant : Dans l’ensemble de la population, c’est surtout la mère qui a abonné l’enfant (23,9% des enquêtés, soit 58,7% des réponses données à cette question et 68,9% des enfants abonnés) puis, loin derrière le père (cité pour 36,6%1 des enfants abonnés)

195Accompagnement à la bibliothèque (QCU devenue QCM « Votre enfant se rend il seul à la bibliothèque ? »

196Dans l’ensemble de la population, la majorité des enfants se rend seul à la bibliothèque (23,6% « toujours », 24,1% « parfois »), ensuite c’est avec leur mère (16%) ou une autre personne que ses parents ou ses frères et sœurs (12,6%) que nos collégiens s’y  rendent.

197Accompagnement de l’enfant dans le choix d’un livre (QCU « vous arrive-t-il d’accompagner votre enfant dans le choix d’un livre (à la bibliothèque ou dans une librairie) ? »

1986,6% de NR. 40,5% de « oui », 31,5% de « non, il a toujours choisi seul » et 20,5% de « non, mais vous l’avez fait au début ».

199Parler de ses lectures

200La mère (QCU « vous arrive-t-il de discuter d’un livre ou d’un article que vous avez lu.. avec votre conjoint.. avec vos enfants ? ») : 11,1% de NR pour les discussions avec le conjoint, 8,1% pour les discussions avec les enfants. Comme pour les enfants, la réponse la plus fréquente pour l’ensemble des mères consiste à déclarer discuter « de temps en temps » avec le conjoint (37,8% des interrogées) et « quelques fois » avec l’enfant (55,7% des interrogées). La seconde modalité la plus choisie reste « jamais » (19,1% des interrogées) pour les discussions avec le conjoint. Pour les discussions avec les enfants c’est la modalité « souvent » qui arrive en seconde position (avec 18,6% des interrogées). 16,4% n’en discutent « jamais » avec leurs enfants. 15,4% en discutent « rarement » avec leur conjoint.

201Le père (QCU « vous arrive-t-il de discuter d’un livre ou d’un article que vous avez lu.. avec votre conjoint.. avec vos enfants ? ») : Avec la conjointe, 22,2% de NR. 33,7% des interrogés déclarent en discuter « de temps en temps » avec leur conjointe, 16,5% « jamais », 14,2% « souvent, 12,4% « rarement. Avec les enfants, 22% de NR, 41,2% « quelques fois », 23,9% « jamais », 11,8% « souvent »

202Incitation explicite à la lecture

203De la mère : NR =6,2 % « oui » à 86%  

204Du père : 19,6% de NR. 65,1% de « oui », 14,2% de « non ».

Caractéristiques socioprofessionnelles des parents

Indicateurs de positions et de trajectoires

205Activité professionnelle (QCU + Q. ouverte « exercez-vous actuellement une profession ?» « laquelle ? » recodages en PCS)

206Des mères : 4,3% de NR. 76,8% des mères déclarent une activité professionnelle mais seulement 71,6% la précisent. 29,5% des mères ont ainsi pu être regroupées dans la catégorie des employées (41,2% des répondantes), 21,1% dans les professions intermédiaires (29,5% des répondantes), 9,9% dans les professions intellectuelles supérieures (13,8% des répondantes), 5% chez les indépendantes (7% des répondantes) et 4,1% chez les ouvrières (5,8%). 12 libellés n’ont pu être codés.

207Des pères : NR à la première question sur l’activité (exercez-vous actuellement une profession ? ») =17,6% . Seuls 6,1% des pères déclarent ne pas exercer de profession. A la question demandant de préciser quelle profession, le taux de NR s’élève encore (31,9%).  15,8% des pères interrogés exerce une profession de la PCS3 (23,2% des répondants), 19,6% une profession intermédiaire (28,9% des répondants), 10,5% sont employés (15,4% des répondants), 13,3% sont ouvriers (19,5% des répondants), 7,8% appartiennent à la PCS2 (11,5% des répondants).

208Trajectoire professionnelle (questions adressées successivement à la mère puis au père : QCU et QO « si non, en avez-vous exercé une avant ? + Q. ouverte codée numériquement « si vous en exercez une actuellement, depuis quand ? » + QCU« connaissez-vous ou avez-vous connu des périodes de chômage ? » + QCU « avez-vous arrêté de travaillé durant une longue période (plus de 6 mois) ? » + QCU « Avez-vous aménagé ou réduit vos horaires de travail depuis la naissance de vos enfants ? »)

209Des mères :

210Des pères :

211Parmi les pères qui n’exercent pas d’activité actuellement seuls 3 déclarent n’en avoir jamais exercé auparavant. Sur les 42 anciennement en activité, 16 étaient ouvriers et 8 employés.

21256,7% des pères interrogés déclarent n’avoir jamais été au chômage (NR=20,7%), 4,7% déclarent l’être actuellement..

21365,7% des pères interrogés déclarent n’avoir jamais arrêté de travaillé et 13,1% répondent oui (une ou plusieurs fois). 21,1% de NR.

2145,8% des pères interrogés déclarent avoir aménagé ou réduit leurs horaires de travaildepuis la naissance de leurs enfants. 21% de NR.

Niveaux de diplômes

215Maternels : 16,5% de NR. 47,3% de bachelières et plus dans l’ensemble de la population (13,9% de bachelières, 16,1% à « bac + 2 », 17,3% de diplômées du deuxième et troisième cycle ou équivalent), 20,1% de détentrices d’un CAP ou d’un BEP, 7,4% de détentrices du BEPC, 6% de non diplômées ou détentrice d’un CEP.

216Paternels : Taux de NR plus élevé que pour le diplôme des mères  avec 28,1% des interrogés. 21,3% des interrogés sont déclarés comme ayant un diplôme supérieur au baccalauréat (dont 5,9% seulement à « bac + 2), 26,4% ont un CAP ou un BEP, 7,6% n’ont aucun diplôme ou le certificat d’étude, 10,6% sont bacheliers.

Types de diplômes et de filières d’études

217Maternels

218Question ouverte « libellé du diplôme le plus élevé » et donc taux de NR plus important : 30,9% de l’ensemble. 60,6% des réponses se réfèrent à une filière technique ou professionnelle, 25,2% à une filière littéraire, 10,6% à une filière scientifique.

219Paternels

220Taux de NR encore plus élevé (44.9%). Le type de filière professionnelle ou technique est le plus fréquent (32,5% des interrogés, 59,8% des réponses). Regroupées, les filières scientifiques et littéraires regroupent 35,6% des réponses.

Indicateurs de la trajectoire socioculturelle des parents

221Origine sociale (QO adressée à la mère puis au père « Quelle profession exerçait votre père lorsque vous étiez enfant ? » « quelle profession exerçait votre mère lorsque vous étiez enfant ? »)

222Profession des grands-pères maternels : NR= 16,5%

223Dans l’ensemble de la population, les grands-pères maternels appartiennent en premier  à la catégorie des ouvriers (27,9% des interrogés). La catégorie « employés » arrive en deuxième position avec 13% des interrogés. Les professions intermédiaires, les artisans commerçants et chefs d’entreprise (dont une majorité de commerçants parmi eux : 5,9%), et les professions intellectuelles supérieures  sont représentés de manière équivalente (avec 11,5%,11,3% et 11,1% des interrogés).

224Profession des grands-pères paternels

225Taux de NR plus important (30,9%),  Dans l’ensemble de la population, les grands-pères paternels appartiennent d’abord à la catégorie des ouvriers (25,1% des interrogés soit 36,3% des répondants), puis aux professions intermédiaires (9,9% des interrogés, soit 14,3% des répondants), puis aux indépendants (8,6% des interrogés, soit 12,4% des répondants) puis aux employés (8,4% des interrogés).

226Profession des grands-mères maternelles

227Taux de NR important dans l’ensemble de la population (29,5%), 33,1¨% des mères interrogées ont eu une mère inactive, 13,4% une mère employée,

228Profession des grands-mères paternelles

229Le taux de NR est très important (42,4%). 29,7% des interrogés déclarent des grands-mères paternelles inactives (soit 51,5% des grands-mères paternels pour lesquelles nous avons une réponse) puis 11,2% appartiennent à la catégorie des employés (soit 19,5% des grands-mères paternelles pour lesquelles nous avons l’information).

230Origine culturelle (QO adressée à la mère puis au père « Quel est le diplôme le plus élevé de votre père ? » « quel est le diplôme le plus élevé de votre mère ? »)

231Diplôme des grands-pères maternels

232Taux de NR  de 50,2% de l’ensemble (dont 6,6% déclarant ouvertement ne pas savoir). Dans l’ensemble de la population, le niveau où l’on peut situer les plus de grands-pères maternels d’enquêtés est « certificat d’études et niveau primaire » (15,1%) puis « CAP, BEP et BP » (10,9%).  

233Diplômes du grands-pères paternels

234Taux de NR encore plus élevé (56,6 %). Parmi ceux pour lesquels nous avons l’information, 29,7% ont un niveau primaire, 24,8% un niveau secondaire et 17,7% sont bacheliers ou diplômés du supérieur.

235Diplômes des grands-mères maternelles

236Pour près de la moitié d’entre elles nous n’avons pas d’information (47,7% de NR et 4,9% déclarant ne pas savoir), pour 21,1% des interrogés la grand-mère maternelle avait le certificat d’étude ou un niveau primaire, 11,9% un niveau secondaire (brevet, CAP, BEP), 6,3% un niveau au moins équivalent au baccalauréat.

237Diplômes des grands-mères paternelles  

23861% de NR. Parmi celles pour lesquelles nous avons l’information, 29,2% ont le certificat d’études, 22,7% ont un niveau secondaire, 20,5% n’ont aucun diplôme et 15,2% sont au moins bachelières.  

Autres indicateurs

239Modalités de remplissage du questionnaire (QCU devenue QCM « Comment le questionnaire a-t-il été rempli ? »)

240Dans l’ensemble de la population, la modalité la plus citée est « par les deux parents ensemble » (28,8%) (c’est aussi la plus légitime, le questionnaire étant adressé aux deux parents). Les deux modalités qui sont ensuite les plus citées sont « par la mère, seule » (23,6%) et « par la mère, en interrogeant les personnes concernées par les questions (23,2% des interrogés). Un questionnaire sur six a ensuite été rempli « par un des enfants, en interrogeant les personnes concernées » et, avec moins d’un questionnaire sur dix « par le père, seul ». En cumulant les deux modalités qui font référence à chacun des deux parents, on constate que 46,8% des questionnaires ont été remplis par la mère (seule ou en interrogeant quelqu’un) contre 13% par le père.  Cela explique les écarts de NR entre les indicateurs maternels et paternels.

241Acceptation pour l’entretien (QCM « accepteriez-vous éventuellement que je vous contacte dans le cadre de ma recherche pour faire un entretien d’une heure environ à votre domicile ? »

242Un quart de l’ensemble de la population a répondu « oui » (26%).

Haut de page

Annexe

Cette liste reprend les questions du « questionnaire adressé aux parents de collégiens », classées par grandes catégories thématiques, et accompagnées de quelques résultats indicatifs de la distribution des réponses sur l’ensemble de l’échantillon.

28,7% de NR, 10,8% de moyennes inférieures à 10 (15,1% des répondants), 33,1% de moyennes supérieures ou égales à 14 (46,4% des répondants). La moyenne des notes déclarées et de 13,3.

En français : 3% en dessous de 10 (20,2% de ceux qui ont été retrouvés), 3,5% en dessus de 14 (24,2% de ceux qui ont été retrouvés)

En mathématiques : 4% en dessous de 10 (22,2% de ceux qui ont été retrouvés), 5,6% à 14 et plus (38,4% de ceux qui ont été retrouvés)

78% de nos collégiens sont déclarés « à l’aise », alors que « cela dépend des jours » pour 21%

Haut de page

Notes

1  Question à choix multiple d’où ensemble supérieur à 100

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Gaële Henri-Panabière, « Liste thématiques des variables disponibles », Sociologie [En ligne], N°4, vol. 1 |  2010, mis en ligne le 07 février 2011, consulté le 01 décembre 2021. URL : http://journals.openedition.org/sociologie/810

Haut de page

Auteur

Gaële Henri-Panabière

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© tous droits réservés

Haut de page

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search