Navigation – Plan du site

Présentation

Sud-Ouest Européen est une revue interuniversitaire de géographie publiée par les Instituts de Géographie des universités de Toulouse, Bordeaux, Pau et Perpignan. Son siège et la direction principale sont à l’université de Toulouse II – Le Mirail. A partir de 1998, elle a pris la suite de la Revue géographique des Pyrénées et du Sud-Ouest (RGPSO) fondée en 1930 par Daniel Faucher, à Toulouse. La RGPSO, qui a été publiée pendant plus de 60 ans, était une des grandes revues de géographie régionale qui a eu un quasi-monopole sur les recherches et publications traitant du Sud-Ouest de la France, des Pyrénées et de la Péninsule ibérique. Ces travaux ont souvent donné lieu à une cartographie originale.

Sud-Ouest Européen s’inscrit clairement dans la continuité éditoriale de la RGPSO dont elle est d’ailleurs dépositaire. La revue a toujours pour vocation de publier une production scientifique relative au Sud-Ouest de la France, à l’Espagne et au Portugal. Le changement de dénomination de la revue illustre la claire volonté d’une ouverture renforcée sur la péninsule Ibérique, qui se reflète également dans le caractère international des comités scientifique et de rédaction.

Sur ces champs géographiques, Sud-Ouest Européen constitue ainsi une opportunité de publication pour les jeunes chercheurs des quatre universités du Sud-Ouest mais aussi pour des jeunes chercheurs portugais et espagnols d’autant que la revue n’est a priori pas fermée à des possibilités de publication en espagnol. De même, si Sud-Ouest Européen publie des articles concernant essentiellement le Sud-Ouest de la France et la péninsule Ibérique, elle peut aussi accueillir des articles théoriques ou se référant à un autre espace s’ils présentent un intérêt général sur un thème retenu pour un fascicule.

La revue, de par son accessibilité et la diversité de ses thématiques, est susceptible de toucher un public particulièrement varié : universitaires et professionnels, aménageurs-urbanistes, géographes, sociologues mais aussi enseignants du secondaire en quête d’exemples dans cette région de l’Europe.

Dernier numéro en ligne
43 | 2017
Cheminements, tourisme et gouvernance territoriale

Sous la direction de Sébastien Rayssac

À chaque touriste, son cheminement, ses espaces traversés. Dans ces trajectoires de circulation temporaire, les touristes dessinent autant d’ itinéraires qui ne cessent de transgresser les limites de territoires attribués et appropriés par un groupe social. Par ses pratiques, ses choix de lieux et sa progression dans l’espace, le touriste peut constituer une opportunité pour les habitants de ces territoires mais aussi une nuisance éventuelle, occasionnée par les traces indélébiles de son passage.
Dans la prise en charge de ces circulations, l’action publique en matière de tourisme n’a cessé de se complexifier. Elle a occasionné un foisonnement d’initiatives portées par une multitude d’acteurs, traduisant une imbrication des différents niveaux de pouvoirs et l’interdépendance entre échelles d’intervention. En un mot, s’affirme une gouvernance territoriale qui ne cesse de s’adapter et d’imaginer les ressorts qui pourraient être favorables à la conservation, la gestion et la valorisation des ressources dans ses projets touristiques.
Ce numéro se propose d’éclairer les incertitudes et les tensions qui s’invitent désormais au cœur même des logiques d’actions observées dans plusieurs contextes territoriaux du Sud-Ouest européen (France, Espagne et Portugal).
Autant de regards portés par des géographes attentifs à ce désir d’espace et de nature que portent les sociétés urbaines sur le monde rural, mais aussi à la frontière comme limite institutionnelle persistante pouvant constituer un frein pour le projet européen transfrontalier. Cette grille de lecture s’attache enfin à questionner les processus de régionalisation et de transferts de compétences à l’œuvre dans le domaine de l’aménagement des territoires dans une perspective comparative et historique.

Ce numéro thématique est complété par un article, on ne peut plus nécessaire en ces temps de réflexion autour d’une transition énergétique, qui s’ interroge sur les effets territoriaux du déploiement spatial photovoltaïque au sol au sein du massif forestier des Landes de Gascogne.

  • Logo Presses universitaire du Midi
  • OpenEdition Journals