Navigation – Plan du site
Au fil des fleuves et rivières, quelques notes bibliographiques

Sur les traces de l’Allier. Histoire d’une rivière sauvage

Philippe Valette
p. 168
Référence(s) :

E. Cournez, Sur les traces de l’Allier. Histoire d’une rivière sauvage, conservatoire d’Espaces naturels de l’Allier-Tomacom, 2015, 255 p.

Texte intégral

1Une des qualités premières de cet ouvrage est l’iconographie extrêmement riche et en couleur. Les nombreuses photographies actuelles, anciennes, les croquis, les cartes… laissent penser que la moitié de l’ouvrage est consacré à l’iconographie. Une mention spéciale à noter : de nombreux plans et cartes anciens sont publiés avec une lisibilité remarquable des documents. D’ailleurs l’ouvrage débute par une double page de la carte de l’Allier entre Moulins et Vichy au xviie siècle (carte conservée à la Bibliothèque nationale de France). Ailleurs, toujours en double page, une cartographie en couleur reprend la superposition des lits de l’Allier au cours du temps, entre 1755 et 2013.

2Le livre écrit par Estelle Cournez s’organise en deux parties et deux échelles. La première partie à l’échelle globale est intitulée : « Secrets d’une rivière mobile » (82 pages). Elle explique de façon globale l’histoire du paysage, la mobilité fluviale, les inondations, les usages anthropiques au cours du temps, la place de l’agriculture, l’extraction de granulats, l’écologie et la biodiversité remarquable de l’Allier. La seconde partie de l’ouvrage est intitulée « Balade au fil de l’Allier ». Mais, ici, il ne s’agit pas de la totalité de la rivière puisqu’il est question de l’Allier bourbonnais, de Mariol à Château-sur-Allier, soit 14 tronçons. Chacun des tronçons est illustré par une carte ancienne, une image aérienne actuelle sur laquelle est placée les anciens lit du xviiie siècle à aujourd’hui et par une description détaillée des caractéristiques des communes et territoires traversés par l’Allier. Cette descente de la rivière permet de se rendre compte de son extrême variabilité au cours du temps. Aujourd’hui, l’Allier est encore une rivière dynamique et les acteurs de ce territoire tentent de préserver cette mobilité.

3L’ensemble de l’ouvrage est d’une qualité remarquable et permet de connaître l’intimité de l’histoire de l’Allier Bourbonnais.

Haut de page

Table des illustrations

URL http://journals.openedition.org/soe/docannexe/image/3742/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 168k
Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Philippe Valette, « Sur les traces de l’Allier. Histoire d’une rivière sauvage », Sud-Ouest européen, 44 | 2017, 168.

Référence électronique

Philippe Valette, « Sur les traces de l’Allier. Histoire d’une rivière sauvage », Sud-Ouest européen [En ligne], 44 | 2017, mis en ligne le 18 janvier 2019, consulté le 23 septembre 2019. URL : http://journals.openedition.org/soe/3742

Haut de page

Auteur

Philippe Valette

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Licence Creative Commons
Sud-Ouest européen – Revue géographique des Pyrénées et du Sud-Ouest est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International.

Haut de page
  • Logo Presses universitaire du Midi
  • OpenEdition Journals