Navigation – Plan du site

Mathilde Lévêque

Maîtresse de conférences à l'Université Paris 13, membre de Pléiade (EA 7338), Mathilde Lévêque enseigne la littérature pour la jeunesse et mène notamment des travaux de recherche sur la traduction des livres pour enfants aux XIXe et XXe siècles, sur la littérature pour la jeunesse des années 1920 et 1930 et sur la littérature coloniale pour la jeunesse. A l'Université Paris 13, elle est responsable du centre de ressources "Livres au trésor" (BU Edgar-Morin, campus de Villetaneuse)

Elle préside l'association francaise de recherche sur les livres et les objets culturels de l'enfance (Afreloce) et fait partie du comité de rédaction de la revue Strenae. Elle administre également le carnet de recherche Le Magasin des enfants.

 

Principales publications:

 

 

  • Sur la traduction et les transferts

 

Chapitre "Littérature d'enfance et de jeunesse" (avec Cécile Boulaire, Virginie Douglaset Matthieu Letourneux) in Histoire des traductions en langue française, vol. IV, XXe siècle (1914-2000), dir. Bernard Banoun, Isabelle Poulin et Yves Chevrel, Lagrasse, Verdier, 2019, p.981-1052.

 

« Traduire pour l’enfance et la jeunesse en 1936 », in L’année 1936 : traductions et retraductions vers le français, Michaela Enderle-Ristori, Bernard Banoun (dir.), Presses Universitaires François-Rabelais, à paraître en 2019.

 

« Des petites filles venues d’ailleurs : une épopée internationale des romans pour la jeunesse traduits en français à la fin des années 1960 », in L’ épopée des petites filles, Déborah Lévy-Bertherat et Françoise Zamour (dir.), Editions l’Improviste, soumis pour une publication prévue en 2019.


 « Dans les coulisses de la traduction pour la jeunesse : les archives éditoriales et les romans traduits en français dans les années 1960 », in Traduire la littérature de jeunesse, Chiara Elefante, Roberta Pederzoli & Adele D’Arcangelo (dir.), Revue Equivalences, à paraître en 2019.

 

 « Traductions pour la jeunesse, logiques sérielles et logiques genrées autour de 1968 en France », in  Translating for Children beyond Stereotypes. Traduire pour la jeunesse au-delà des stéréotypes, Adele D’Arcangelo, Chiara Elefante, Valeria Illuminati (dir.), Bononia University Press, 2019, p.45-58.

 

« Quand les souris dînent au clair de lune et que les chats font des chiens : réflexions sur le statut de l'œuvre originale dans quelques albums traduits pour la jeunesse », in Des copies originales: les traductions sans texte premier, Claudine Le Blanc, Muriel Detrie (dir.), Revue TRANS- [En ligne],  | 2017, mis en ligne le 10 octobre 2017. URL : http://trans.revues.org/1706 ; DOI : 10.4000/trans.1706

 

« Traduire pour la jeunesse en France, 2000-2015 », in 10 anni di mediAzioni, revue Mediazoni, n°19, 2016

 

« Cette petite sorcière est-elle si délicieuse? Un exemple de blocage en littérature pour la jeunesse », in Stumbling blocks. Entraves et obstacles aux circulations : Approches pluridisciplinaires, Mathilde Lévêque et Claire Parfait (dir.), Itinéraires. LTC, n°2015/2 https://itineraires.revues.org/

 

« La voix du traducteur : quand Maïa l’abeille parle français », in État des lieux de la traduction pour la jeunesse, Virginie Douglas (dir.), PURH, 2015.

 

« Nous voulions trouver un Jules Verne plus franchement chrétien » : Juliette Charoy (1840-1898), première traductrice de Karl May », Strenæ [En ligne], 9 | 2015 : Karl May en France, une réception manquée ?, Eric Leroy du Cardonnoy (dir.),

 

« La littérature allemande pour la jeunesse en France : quelques pistes de réflexion pour une « grande question », in Gabriele von Glasenapp, Ute Dettmar, Bernd Dolle-Weinkauff (Hrsg), Kinder- und Jugendliteraturforschung international. Ansichten und Aussichten? Festschrift für Hans-Heino Ewers, Peter Lang, 2014, p.77-88

 

« Les récits pour la jeunesse d'Amalia Schoppe en France (1791-1858) : un exemple du miroir déformant de la traduction religieuse », in Mariella Colin (dir.), Les catéchismes et les littératures chrétiennes pour l'enfance en Europe (XVIe-XXIe siècles), Presses Universitaires de Bordeaux, 2014, p.183-198.

 

« Relire Maïa l’abeille aujourd’hui : le vol de Maïa à travers le monde des textes, essai de lecture intertextuelle », in Strenae [En ligne], 5 | 2013, septembre 2013.

 

« Traduire pour Mame », in La maison Mame à Tours (1796-1975) : deuxsiècles d’édition pour la jeunesse, Cécile Boulaire (dir.), PUR/PUFR, 2012, p.363-379.

 

« Le Chanoine Schmid (1768-1854), un siècle de gloire européenne avant l'oubli », in Rencontres européennes, La Revue des livres pour enfants, Hors-série, mars 2012, p.56-62.

 

« Le cas du Chanoine Schmid, un déluge de traductions avant la mort et l'oubli », Cahiers d'Etudes Germaniques, Canon et traduction dans l’espace franco-allemand, Études réunies par Frédéric Weinmann, Ralf Zschachlitz et Fabrice Malkani, n◦59, octobre 2010, p. 67-78.

 

« Quand les lièvres s’envolent : le dialogue entre les écrivains allemands et français pour la jeunesse dans l’entre-deux-guerres », in Rencontres européennes de la littérature pour la jeunesse, Nathalie Beau, Annick Lorant-Jolly (dir.), BnF/CNLPJ – la Joie par les livres, 2009, p.33-40.

 

« Les livres français pour la jeunesse traduits à l’étranger : esquisses d’une enquête », avec Nathalie Beau, in Traduire les livres pour la jeunesse : enjeux et spécificités, sous la direction de Nic Diament, Corinne Gibello et Laurence Kiéfé, Hachette, BnF/CNLPJ – la Joie par les livres, 2008, p.43-54.

 

Atelier « Littérature de jeunesse », in Enseigner les œuvres littéraires en traduction, Contributions réunies par Yves Chevrel, Actes du séminaire national organisé par la direction générale de l’Enseignement scolaire, CRDP de l'Académie de Versailles, 2007, p.107-114.

 

Participation à la rédaction du chapitre « Littérature de jeunesse » de l’Histoire des traductions en langue française (XIXe siècle), Paris, Verdier, 2012, Chapitre VIII, coordination : Isabelle Nières-Chevrel, p.665-726. Projet dirigé par Yves Chevrel et Jean-Yves Masson, avec le soutien de l’Agence Nationale de la Recherche.

 

Participation au projet programme ANR "La maison Mame à Tours (1796-1975) : deux siècles d’édition pour la jeunesse" (en particulier sur la traduction et les procédés d'écriture)

 

Traduction: Anna Seghers, « Le rectangle » (« Das Viereck »), traduit de l’allemand, revue Aden, Revue du G.I.E.N., n°12 : La plume contre le fascisme (1930-1935), octobre 2013, p.153-154.

 

 

  • Sur la littérature des années 1920 et 1930

 

Écrire pour la jeunesse en France et en Allemagne dans l'entre-deux-guerres, préface d’Isabelle Nières-Chevrel, Presses Universitaires de Rennes, 2011, 335 p.

 

La littérature pour la jeunesse de l’entre-deux-guerres : renouveau et mutations, avec Anne Struve-Debeaux, Strenae 6, décembre 2013.

 

« Paul Vaillant-Couturier, écrivain et raconteur pour l’enfance et la jeunesse », in Paul Vaillant-Couturier, écriture et politique, Denis Pernot (dir.), Editions universitaires de Dijon, soumis pour une publication prévue en 2019.

 

« Lisa Tetzner, une conteuse au microphone, ou l’itinéraire d’une voix », Cahiers Robinson n°40, Une radio pour la jeunesse, 2016, p.49-59.

 

« Aux origines de la collection Maïa chez Stock (1925-1926) », Strenae, 11, La collection, fabrique éditoriale des œuvres pour la jeunesse : l’apport des archives, Marie-Pierre Litaudon (dir.) : 11 | 2016, mis en ligne le 20 octobre 2016. URL : http://strenae.revues.org/1618 ; DOI : 10.4000/strenae.1618

 

« Enfants, le monde est en flammes ! La plume contre le nazisme dans l'écriture pour la jeunesse en Allemagne (1930-1935) », in La plume contre le fascisme (1930-1935), Aden, Paul Nizan et les années 30. Revue du G.I.E.N., n°12, octobre 2013, p.13-25.

 

« Les écrivains communistes pour la jeunesse pendant l’entre-deux-guerres », Itinéraires-LTC, Vol. 4 : Écrivains communistes français, enjeux et perspectives, Guillaume Bridet, Christian Petr (dir.), 2011, p.105-115.

 

« Vier spanische Jungen de Ruth Rewald: l'unique roman allemand pour la jeunesse sur la guerre d'Espagne », Aden, Paul Nizan et les années 30, Intellectuels, écrivains et journalistes aux côtés de la République espagnole (1936-1939), Revue du G.I.E.N., n◦9, octobre 2010, p.61-73.

 

« Voyage en « Stimmland » : les textes radiophoniques pour la jeunesse de Walter Benjamin », Strenæ [en ligne], 1 | 2010. URL :http:// http://strenae.revues.org/86

 

« Erika Mann, Lisa Tetzner, Ruth Rewald : la littérature de jeunesse en exil (1933-1945) », in Le livre pour enfants, regards critiques offerts à Isabelle Nières-Chevrel, sous la direction de Cécile Boulaire, Presses Universitaires de Rennes, coll. « Interférences », 2006, p.91-101.

 

 

  • Sur la littérature coloniale

 

 Enfance et colonies: fictions et représentations, Strenae 3/2012, en ligne.

 

« La propagande coloniale dans la littérature pour la jeunesse » pour Le magasin des petits explorateurs, Julien Bondaz (dir.), Actes Sud / Musée du quai Branly Jacques Chirac, 2018, p.148-149.

 

« L'Algérie de la jeunesse : Conquête coloniale et appropriation littéraire, 1840-1914 »,  in Littérature de jeunesse et diversité culturelle, Virginie Douglas (dir.), Paris, L'Harmattan, 2013, p.15-34.

 

« Un siècle de fictions coloniales pour la jeunesse (1830-1940) », in La maison Mame à Tours (1796-1975) : deux siècles d’édition pour la jeunesse, Cécile Boulaire (dir.), PUR/PUFR, 2012, p. 349-358.

 

« L'engagement des écrivains pour la jeunesse dans la diffusion de l'idée coloniale: écrire l'Algérie sous la IIIe République (1870- 1940) », in Britta Benert, Philippe Clermont (dir.), Contre l'innocence. Esthétique de l'engagement en littérature de jeunesse, Frankfurt-am-Main, Peter Lang, 2011, p.143-153.

 

« Pour le cœur et pour l’esprit, tous les hommes sont frères : Edy-Legrand, Claude Aveline, Blaise Cendrars et Léopold Chauveau, littérateurs pour la jeunesse », Aden, Paul Nizan et les années 30. Anticolonialistes des années 30 et leurs héritages, Revue du G.I.E.N., n◦8, octobre 2009, p.135-151.

 


  • Études sur des écrivains pour la jeunesse, sur la littérature pour la jeunesse et sur l'enfance

 

Histoire de la littérature allemande pour la jeunesse, éditions Thierry Marchaisse, collection Octets, 2017.

 

(dir. avec Déborah Lévy-Bertherat) Enfances, Revue critique de Fixxion française contemporaine, numéro 17, 2018.

 

(dir. avec Déborah Lévy-Bertherat) Enfants sauvages. Représentations et savoirs, Hermann, « Des morales et des œuvres », 2017, 338 p.

 

(dir. avec Virginie Meyer) Regards sur la critique de la littérature de jeunesse, Strenae 12, 2017 : http://strenae.revues.org/1686


« Une liberté sous contrôle: la loi de 1949 sur les publications destinées à la jeunesse », in Liberté e(s)t choix. Verhandlungen von Freiheit in der französischen Literatur, Sieglinde Borvitz, Yasmin Temelli (Hrsg.), Berlin, Erich Schmidt Verlag, 2019, p.189-202.

 

« L’« ombre portée » de l’enfant sauvage dans la littérature de jeunesse, des années 1830 aux années 1960 », in Enfants sauvages : représentations et savoirs, Paris, Hermann, 2017, p.233-247.

 

 « Littérature d’enfance et de jeunesse », in Dictionnaire de l’autobiographie. Ecritures de soi de langue française, Françoise Simonet-Tenant (dir.), Paris, Champion, 2017, p.505-507.


« La littérature d’enfance et de jeunesse : pour une nouvelle épistémologie comparatiste ? », in Le Comparatisme comme approche critique /Comparative Literature as a Critical Approach, Anne Tomiche (dir.), Paris, Classiques Garnier, 2017, tome 3, p.267-281.

 

« La littérature allemande pour la jeunesse en France : quelques pistes de réflexion pour une « grande question », in Gabriele von Glasenapp, Ute Dettmar, Bernd Dolle-Weinkauff (dir.), Kinder- und Jugendliteraturforschung international. Ansichten und Aussichten? Festschrift für Hans-Heino Ewers, Peter Lang, 2014, p.77-88.

 

« Panorama de la recherche en littérature de jeunesse en France, 2013 », in Kinder-und Jugendliteratur der Romania, Roland Ißler, Ludger Scherer (dir.), Peter Lang, 2014, p.31-43.

 

« A éditeur célèbre, écrivains obscurs ? » (avec Cécile Boulaire), in La maison Mame à Tours (1796-1975) : deux siècles d’édition pour la jeunesse, Cécile Boulaire (dir.), PUR/PUFR, 2012, p. 381-392.

 

« Elise Voïart, petit écrivain modèle », in La Trilogie, Les Cahiers séguriens, numéro 9, 2010, p.64-71.

 

Collaboration au Dictionnaire du livre et de la littérature de jeunesse en France, Isabelle Nières-Chevrel, Jean Perrot (dir.), Editions du  Cercle de la Librairie.

Courriel :
mathilde.leveque@univ-paris13.fr
Site web
http://magasindesenfants.hypotheses.org/
Adresse :
Université Paris 13, UFR LLSHS, 99, avenue Jean-Baptiste Clément, 93430 Villetaneuse
  • Logo DOAJ - Directory of Open Access Journals
  • OpenEdition Journals