Navigazione – Mappa del sito
Rassegna bibliografica
Ottocento b) dal 1850 al 1900

Histoires littéraires 64, 65

Andrea Schellino
p. 387
Notizia bibliografica:

«Histoires littéraires» 64, vol. XVI, octobre-décembre 2015, 145 pp.; 65, vol. XVII, janvier-mars 2016, 170 pp.

Testo integrale

1En devançant l’anniversaire baudelairien de 2017, Julien Bogousslavsky et Jean-Paul Goujon présentent dans «Histoires littéraires» un «Dossier Baudelaire» en deux parties, parues dans les numéros d’octobre-décembre 2015 et de janvier-mars 2016. L’érudition inspire la première partie de ce dossier. Julien Bogousslavsky et Jean-Paul Goujon (Les exemplaires avec envoi de l’édition originale des “Fleurs du Mal”, pp. 7-39) recensent les exemplaires dédicacés par Baudelaire de la première édition des Fleurs du Mal, en rassemblant également de nombreuses reproductions en fac-similé. Benoît Noël (Baudelaire au fil des lettres inédites de Barbey à Trébutien…, pp. 41-48) fait état de trente-huit lettres inédites de Barbey d’Aurevilly à Trébutien, où le Connétable des lettres s’exprime à plusieurs reprises sur Baudelaire. Ces mêmes lettres devraient paraître prochainement grâce aux soins de Philippe Berthier dans un numéro spécial d’«Histoires littéraires» consacré à Barbey d’Aurevilly (information due à Benoît Noël, que nous remercions). Philippe Berthier (“Vieux mauvais sujet” et “horreur de ma vie”: Baudelaire et Barbey d’Aurevilly, pp. 49-61) étudie les relations entre Barbey et Baudelaire, en se demandant, en conclusion, si les deux écrivains n’ont pas été «le vice impuni l’un de l’autre» et si leur dialogue ne fut pas un «malentendu» (p. 61). Jean-Louis Debauve (Quelques lettres et notes inédites de Baudelaire, pp. 63-66) regroupe des documents inédits du poète. René Fayt (Le sourire de Baudelaire à Bruxelles, pp. 67-72) décrit quelques moments du séjour de Baudelaire en Belgique. Catherine Delons (Après la mort de Baudelaire: Mme Aupick, Nadar et Asselineau, pp. 73-78) suit, à travers leurs correspondances, la relation affectueuse entre Mme Aupick et Charles Asselineau, après la mort de Baudelaire. Jean-Paul Goujon (Un témoignage inédit sur Baudelaire, pp. 79-85) publie une lettre de Paul Chenay à Jean Aicard du 29 octobre 1902, évoquant la fréquentation de Baudelaire du Café de Bade, 32, boulevard des Italiens, et du Casino Cadet, 18, rue Cadet.

2Dans la seconde partie du dossier, l’érudition fait place à l’étude littéraire et de la postérité du poète. Corinne Bayle (Surnaturalisme et ironie romantique: Baudelaire et Nerval débiteurs de Heine, pp. 8-20) rapproche Baudelaire de Nerval via le recours aux ressorts de l’ironie et du surnaturalisme, en repérant aussi des analogies avec Heine. Antonio Rodriguez (Le poème en prose de Baudelaire est-il une “fable”? La critique de Max Jacob et le renouveau du genre, pp. 21-33) confronte le programme de renouvellement du poème en prose proposé par Max Jacob dans sa «Préface de 1916» au Cornet à dés avec la poétique baudelairienne. Jean-Paul Avice (L’invention des “Tableaux parisiens”, pp. 35-40) retrace la genèse de la section «Tableaux parisiens» dans la seconde édition des Fleurs du Mal. Mathilde Labbé (Hans Bellmer et Joë Bousquet face aux “Paradis artificiels”, pp. 41-63) analyse les interprétations, figuratives et littéraires, des Paradis artificiels de la part de Hans Bellmer et de Joë Bousquet. Sebastian Dieguez et Julien Bogousslavsky (L’aphasie de Baudelaire, pp. 65-91) examinent, à travers les documents disponibles, les causes et les séquelles de l’accident vasculaire cérébral qui laissa Baudelaire hémiplégique et aphasique, en mars 1866. Jean-Paul Goujon (Miettes baudelairiennes, pp. 93-95) clôt le volume en proposant aux lecteurs trois énigmes baudelairiennes.

Torna su

Per citare questo articolo

Notizia bibliografica

Andrea Schellino, « Histoires littéraires 64, 65 », Studi Francesi, 182 (LXI | II) | 2017, 387.

Notizia bibliografica digitale

Andrea Schellino, « Histoires littéraires 64, 65 », Studi Francesi [Online], 182 (LXI | II) | 2017, online dal 01 août 2017, consultato il 19 juin 2018. URL : http://journals.openedition.org/studifrancesi/10022

Torna su
  • Logo Rosenberg & Sellier
  • OpenEdition Journals