Navigazione – Mappa del sito
RASSEGNA BIBLIOGRAFICA
Medioevo

«L’Estoire de Brutus». La plus ancienne traduction en prose française de l’“Historia regum Britannie” de Geoffroy de Monmouth, G. Veysseyre (éd.)

G. Matteo Roccati
p. 527
Notizia bibliografica:

«L’Estoire de Brutus». La plus ancienne traduction en prose française de l’“Historia regum Britannie” de Geoffroy de Monmouth, édition critique par Géraldine Veysseyre, Paris, Classiques Garnier, 2014, «Textes littéraires du Moyen Âge» 33, «Série Translations romanes» 1, 544 pp.

Testo integrale

1Le Brut conservé dans le manuscrit BnF, fr. 17177 (datable, d’après la décoration, de 1280-1300), ff. 82v-108r, est «la plus ancienne “translacion” en prose de l’ouvrage de Geoffroy de Monmouth, toutes les traductions françaises antérieures de l’Historia regum Britannie ayant été rédigées en vers» (p. 13). Ce seul témoin conservé permet de supposer qu’au moins une autre copie du texte a existé, mais celui-ci a vraisemblablement été peu diffusé. Il s’agit de la section consacrée à l’histoire bretonne insérée à l’intérieur d’une Histoire ancienne jusqu’à César. Le traducteur s’est servi directement de l’Historia (dans la version «vulgate»), mais a aussi à certains endroits utilisé le Brut de Wace.

2L’introduction (pp. 13-172) passe en revue les différentes questions soulevées par cette traduction: la diffusion, les textes-source et le travail de compilation, les caractéristiques de la composition et de la traduction, la volonté du traducteur de donner un récit historique se démarquant de la fiction romanesque. En appendice sont édités les chapitres bretons de l’Histoire (pp. 173-176). La description du manuscrit vient après, ainsi que l’étude de la langue et les principes dédition (pp. 177-235).

3Le texte (pp. 237-339) est suivi de notes critiques (pp. 341-395), du glossaire (pp. 399-478), de la bibliographie (pp. 479-508), des index des personnages (pp. 513-531) et des lieux (pp. 533-541).

Torna su

Per citare questo articolo

Notizia bibliografica

G. Matteo Roccati, « «L’Estoire de Brutus». La plus ancienne traduction en prose française de l’“Historia regum Britannie” de Geoffroy de Monmouth, G. Veysseyre (éd.) », Studi Francesi, 183 | 2017, 527.

Notizia bibliografica digitale

G. Matteo Roccati, « «L’Estoire de Brutus». La plus ancienne traduction en prose française de l’“Historia regum Britannie” de Geoffroy de Monmouth, G. Veysseyre (éd.) », Studi Francesi [Online], 183 | 2017, online dal 01 février 2018, consultato il 23 juin 2018. URL : http://journals.openedition.org/studifrancesi/10512

Torna su
  • Logo Rosenberg & Sellier
  • OpenEdition Journals