Navigazione – Mappa del sito
Rassegna Bibliografica
Quattrocento

Delphine Mercuzot, Le “Recueil des Histoires de Troie” de Raoul Lefèvre: l’impact de l’édition de Caxton sur la production de manuscrits

Maria Colombo Timelli
p. 115-116
Notizia bibliografica:

Delphine Mercuzot, Le “Recueil des Histoires de Troie” de Raoul Lefèvre: l’impact de l’édition de Caxton sur la production de manuscrits, «Bulletin du bibliophile» 2016/1, pp. 25-39.

Testo integrale

1Le Recueil des Histoires de Troie de Raoul Lefèvre (1464) constitue un cas paradigmatique de la double circulation, manuscrite et imprimée, des textes dans le dernier quart du xve siècle. D.M. rappelle d’abord deux manuscrits de luxe: BnF, fr. 253 (commanditaire inconnu, vers 1465; 35 miniatures prévues mais non réalisées), et BnF, fr. 59 (exemplaire de Louis de Bruges, vers 1475; 46 miniatures); puis deux copies plus modestes, mais destinées à une clientèle aisée, sur papier (3 enluminures): Bruxelles, KBR, 9254, et Paris, BnF, fr. 255. L’édition de William Caxton, imprimée à Bruges en 1475 (Rés. Y2-170), imite très visiblement la facture des copies manuscrites, notamment dans le jeu de caractères (bâtarde flamande); elle fut suivie d’autres éditions: à Haarlem (Jacob Bellaert [1484-1488]), à Lyon (Michel Topié et Jacques Herembek, 1490; Jacques Maillet, [1494-1495]), puis à Paris (Vérard, 1494). Loin de s’opposer radicalement, les deux marchés, du livre manuscrit et du livre imprimé, coexistaient, à tel point que des manuscrits dérivent directement des imprimés: pour le cas en question, deux manuscrits de luxe furent copiés sur l’édition Caxton: celui de Louise de Savoie (fr. 252, vers 1496-1500, illustré par Robinet Testard) et celui d’Edward IV d’Angleterre (BL, Royal 17.E.II, vers 1478; 65 miniatures); un autre manuscrit (fr. 22552, 1495) destiné à Antoine Rollin, chancelier de Philippe le Bon, reprend tant le texte que le programme iconographique (122 enluminures) de l’édition lyonnaise de Michel Topié.

2Mary Beth Winn, Another book for Louise de Savoie from Antoine Vérard: “Le Repos de consolacion”, 1505, in «Bulletin du bibliophile» 2016/1, pp. 11-24.

3Un exemplaire du Repos de consolacion sur vélin, édité par Antoine Vérard et daté 19 décembre 1505, a été récemment signalé à la Bibliothèque Municipale de Versailles (cote: Inc. M 62): il s’agit de la traduction française des Meditationes de passione Christi du moine augustinien Jordan von Quedlinburg / Jourdain de Saxe (xive siècle), ouvrage qui connut une large diffusion tant en latin qu’en allemand, néerlandais, français. L’exemplaire en question est destiné à Louise de Savoie, comme le prouve la miniature sur le verso de la page de titre (reproduite en noir et blanc p. 16), œuvre du Maître de Philippe de Gueldre. Mary Beth Winn offre une description détaillée du volume, et essaie d’en reconstruire l’histoire après la mort de Louise jusqu’à l’acquisition per la Bibliothèque de Versailles en 1888. La Table en appendice donne le résumé du contenu et une description des enluminures, comparées celles-ci aux bois gravés de l’exemplaire sur papier conservé à la Réserve de la BnF (cote: P D 161).

Torna su

Per citare questo articolo

Notizia bibliografica

Maria Colombo Timelli, « Delphine Mercuzot, Le “Recueil des Histoires de Troie” de Raoul Lefèvre: l’impact de l’édition de Caxton sur la production de manuscrits », Studi Francesi, 184 | 2018, 115-116.

Notizia bibliografica digitale

Maria Colombo Timelli, « Delphine Mercuzot, Le “Recueil des Histoires de Troie” de Raoul Lefèvre: l’impact de l’édition de Caxton sur la production de manuscrits », Studi Francesi [Online], 184 | 2018, online dal 29 juin 2018, consultato il 23 juillet 2018. URL : http://journals.openedition.org/studifrancesi/11328

Torna su
  • Logo Rosenberg & Sellier
  • OpenEdition Journals