Navigazione – Mappa del sito
Rassegna Bibliografica
Ottocento a) dal 1800 al 1850

George Sand, Œuvres complètes

Lise Sabourin
p. 150-151
Notizia bibliografica:

George Sand, Œuvres complètes, sous la direction de Béatrice Didier, 1857. La Daniella, édition critique par Alex Lascar, Paris, Honoré Champion, 2016, 893 pp.

Testo integrale

1Quoique très souvent mentionnée, La Daniella est finalement une œuvre assez méconnue, ressuscitée depuis la thèse d’Annarosa Poli sur George Sand et l’Italie en 1960, avec son étude de la querelle à laquelle a donné lieu sa publication en 1857. À travers le voyage du narrateur, la romancière retranscrit son apprentissage intime de l’art, organisé en trois temps, celui de l’appel et de la préparation, celui des épreuves, enfin celui de la découverte en profondeur. L’intrigue amoureuse s’associe à cette ascension progressive, passant d’une attirance sensuelle, forte, mais douce, à l’union harmonieuse avec un alter ego tout aussi artiste dans sa différence.

2Les ruines de la villa Mondragone après la décevante Rome permettent cette initiation réciproque en quête d’un langage global, symbolisée par les allées et venues entre grotte souterraine et pavillon édénique en fusion aérienne avec une nature préservée. Le peintre Jean Valreg est un homme de réflexion, qui analyse plus qu’il ne crée, écrit plus qu’il ne peint, mais il cherche l’idéal sans rejeter le réel, exalte l’âme et la passion tout en pratiquant le doute et la lucidité: il est donc bien un enfant du siècle, éclairé par 1848 sur la nécessité de combattre la désespérance par la foi en la grandeur humaine. Sand transpose en lui les préoccupations d’Histoire de ma vie et des Lettres d’un voyageur, en cette Italie aimée, quoique abaissée sous le poids des mesquineries autrichiennes comme par son propre abandon de ses valeurs.

3Alex Lascar, dans sa présentation (pp. 7-74), souligne l’arbitraire à peine masqué du récit sous l’allure épistolaire, le caractère théâtral de maintes scènes, le foisonnement des personnages autour des héros, qui font de ce récit romanesque à l’italienne une topographie symbolique permettant à l’admiratrice de Werther et Faust, de Wilhelm Meister qu’est Sand de poétiser son autobiographie fictive. L’édition fournit le relevé des variantes sur manuscrit comme sur éditions («La Presse», puis La Librairie nouvelle en 1857 et Michel Lévy en 1862-1864), les avant-textes et les fragments abandonnés, ainsi qu’une étude des manuscrits et une analyse de l’accueil de 1857 à 1865, avant bibliographie, index des lieux, personnes et personnages.

Torna su

Per citare questo articolo

Notizia bibliografica

Lise Sabourin, « George Sand, Œuvres complètes », Studi Francesi, 184 | 2018, 150-151.

Notizia bibliografica digitale

Lise Sabourin, « George Sand, Œuvres complètes », Studi Francesi [Online], 184 | 2018, online dal 03 juillet 2018, consultato il 16 juillet 2018. URL : http://journals.openedition.org/studifrancesi/11906

Torna su

Autore

Lise Sabourin

Articoli dello stesso autore

Torna su
  • Logo Rosenberg & Sellier
  • OpenEdition Journals