Navigazione – Mappa del sito
Rassegna Bibliografica
Ottocento a) dal 1800 al 1850

George Sand, Œuvres complètes

Lise Sabourin
p. 151
Notizia bibliografica:

George Sand, Œuvres complètes, sous la direction de Béatrice Didier, 1844. Jeanne, édition critique par Laetitia Hanin, Paris, Honoré Champion, 2016, 419 pp.

Testo integrale

1Après son voyage à Toulx Sainte-Croix en octobre 1841, George Sand écrit assez vite le prologue de ce roman pastoral, Jeanne, puis s’attarde, le reste n’étant rédigé qu’en 1844 dans l’intention d’aider Pierre Leroux à monter une imprimerie à Boussac: finalement le roman est publié dans «Le Constitutionnel» du 15 mars au 2 juin 1844 avant de paraître après quelques aléas chez De Potter en décembre.

2Ce «roman de contrastes» présente l’avantage d’entremêler champ social et histoire individuelle, drame symbolique et feuilleton à événements. C’est aussi la première fois que Sand choisit pour héroïne une simple bergère, ce qui pose le problème du rendu de son langage entre parler paysan et langue littéraire. Mais la dame de Nohant aime à donner un sentiment de réalité en déployant le folklore de chansons, légendes et croyances du Berry, tout en insérant les informations données par Latouche sur les origines gauloises de la région.

3Le résultat est un charmant roman présentant Jeanne, jeune paysanne orpheline, exposée à l’amour de trois hommes fort différents: Marsillat, le bourgeois libertin aux grossiers appétits sans scrupule; Guillaume de Boussac, un jeune noble en quête d’aventures romanesques mais peu apte à s’engager sérieusement; sir Arthur Harley, un gentilhomme anglais voyageur, honnêtement épris, mais évidemment très décalé intellectuellement par rapport à l’innocente bergère. Le dénouement, sur lequel Sand hésita longuement, était donc forcément tragique, mais la romancière s’est plu à le poétiser, en faisant de la scène initiale où les trois hommes contemplent la toute jeune fille endormie sous l’abri des Pierres jomâtres de Combraille la cause de son vœu à la Vierge rustiquement associée à l’héritage des superstitions maternelles.

4La présentation (pp. 7-26), le relevé des variantes du manuscrit, le texte des chansons et les articles de réception contemporaine fournis en annexes (pp. 391-408) permettent d’apprécier l’intérêt manifesté par Balzac, Béranger et Dostoïevski pour ce roman d’une «Jeanne d’Arc au repos».

Torna su

Per citare questo articolo

Notizia bibliografica

Lise Sabourin, « George Sand, Œuvres complètes », Studi Francesi, 184 (LXII | I) | 2018, 151.

Notizia bibliografica digitale

Lise Sabourin, « George Sand, Œuvres complètes », Studi Francesi [Online], 184 (LXII | I) | 2018, online dal 03 juillet 2018, consultato il 20 septembre 2018. URL : http://journals.openedition.org/studifrancesi/11910

Torna su
  • Logo Rosenberg & Sellier
  • OpenEdition Journals