Navigazione – Mappa del sito

HomeNumeri177 (LIX | III)Rassegna bibliograficaSeicentoLes Idées du Théâtre

Rassegna bibliografica
Seicento

Les Idées du Théâtre

Sandrine Blondet
p. 585-586
Notizia bibliografica:

Projet Les Idées du Théâtre, http://www.idt.paris-sorbonne.fr/

Testo integrale

1Le projet Les Idées du Théâtre, conçu et dirigé par Marc Vuillermoz, regroupe plus d’une centaine de chercheurs, français et étrangers. Financé par l’ANR (2011-2016), il repose sur le partenariat conclu entre le LLSETI de l’Université de Savoie-Mont Blanc (Chambéry, laboratoire leader), l’ILCEA de Grenoble, le CELEC de Saint-Etienne, le CELLF de Paris IV, et les deux grandes institutions que sont la Bibliothèque Nationale de France et la Biblioteca Nacional de España. Il a pour objectif de mettre en évidence la construction et la circulation des «idées du théâtre» en Europe (France, Italie, Espagne), de la Renaissance à l’âge classique, à partir d’une analyse des textes liminaires (préfaces, dédicaces, prologues, etc.) placés en tête de publication des pièces françaises, italiennes et espagnoles des xvie et xviie siècles.

2L’entreprise comprend diverses réalisations. La première consiste en une édition scientifique annotée de quelque neuf cents textes liminaires sur le site «Les Idées du théâtre» (http://www.idt.paris-sorbonne.fr/​); elle s’est d’emblée accompagnée d’un numéro spécial de la revue «Littératures classiques», Préface et critique. Le paratexte théâtral en France, en Italie et en Espagne (xvie et xviie siècles) (n. 83, 2014). De cette édition numérique émanera une anthologie, intitulée Les Idées du théâtre et publiée aux éditions Droz. Le Théâtre au miroir des langues, dictionnaire trilingue raisonné des termes théâtraux, également confié aux éditions Droz, s’attachera enfin à confronter les réflexions et les pratiques théâtrales françaises, italiennes et espagnoles.

3Le projet IdT a par ailleurs donné lieu à deux colloques internationaux. Le premier, organisé par le CELEC en novembre 2013 à Saint-Etienne, s’intéressait aux liens ambivalents que le paratexte théâtral entretient avec l’Auctoritas («Le Paratexte théâtral (xvi-xviie) face à l’Auctoritas: entre soumission et subversion. Regards croisés en France, en Espagne et en Italie»). Le second s’est tenu à Chambéry et à Grenoble en juillet 2015, et a été centré sur «Les Mots et les choses du théâtre», pour confronter les pratiques et les lexiques théâtraux des trois domaines nationaux.

4Le site Les Idées du théâtre est hébergé sur la plate-forme du Corpus Électronique de la Première Modernité de l’Université Paris-Sorbonne, qui regroupait jusqu’à présent trois projets éditoriaux – Le Règne d’Astrée (dir. Delphine Denis), Artamène ou le Grand Cyrus de Madeleine et Georges de Scudéry (dir. Claude Bourqui), et MOLIERE21 (dir. Georges Forestier et Claude Bourqui) – conçus et élaborés selon des modalités communes: mise en ligne au format TEI/XML, coordination à une édition papier, moteur de recherche Philologic, équipement spécifique adapté aux textes. L’ensemble des programmes du CEPM partagent ainsi le principe d’une édition collaborative, mise en ligne mais conservant pour une part le support du papier, un protocole d’encodage et des outils transversaux de documentation et de recherche.

5Les principes éditoriaux ont été institués en vue de permettre l’utilisation du site aux chercheurs qui ne maîtrisent qu’une seule des trois langues du projet. Chaque texte fait l’objet d’une notice constituée de quatre rubriques: Description, Mots-clefs, Présentation, Texte. Le tableau Description rassemble les éléments bibliographiques du texte présenté: son auteur, l’auteur de la pièce concernée (qui ne signe pas toujours les liminaires qui en accompagnent la publication), les titres du texte et de la pièce, le genre du texte liminaire (préface, dédicace, prologue, etc.) et celui de la pièce, la date de la première édition et la langue du texte, l’édition prise en compte pour le travail (édition originale dans la majorité des cas), le nombre de pages que comporte le texte dans cette édition, et l’URL de sa reproduction numérique. Vient ensuite une série de Mots-clefs, donnés dans les trois langues, destinés à rendre compte des notions dramatiques abordées par le texte édité et, surtout, du contenu de la réflexion qu’il propose à leur sujet. Ces deux tableaux sont suivis d’une Présentation qui rassemble, en un court texte donné en français et, le cas échéant, dans la langue de la pièce, les informations contextuelles indispensables à la compréhension du texte, et met en évidence son intérêt, les «idées du théâtre» qu’il véhicule. Le Texte, enfin, est présenté dans sa langue d’origine, et bénéficie d’un apparat critique destiné à signaler et à éclairer tout autant les références historiques, littéraires, scénographiques, etc., que les difficultés linguistiques. Les textes français bénéficient de surcroît de liens hypertexte associant, page à page, l’édition IdT et le fac-similé de l’édition originale. Le lecteur a ainsi accès à tout moment à la matérialité du texte original.

6Le site IdT dispose de deux moteurs de recherche. Le premier, accessible via la fonction «Rechercher» proposée en haut à gauche de l’écran, permet une recherche par mot sur l’ensemble des pages du site. Le second ouvre une «Recherche avancée», à l’intérieur du corpus de paratextes édités, selon diverses modalités qui s’enrichissent mutuellement et permettent d’affiner la requête.

7Une base de données de ce type, éclairée par cet appareil critique conséquent et exploitable dans sa forme électronique au moyen d’outils spécifiques, constitue pour l’ensemble de la communauté scientifique un outil de travail d’une richesse inestimable. De fait, le site IdT rassemble en un corpus unique plusieurs centaines de textes, essentiels à la connaissance du théâtre européen des xvie et xviie siècles, mais que leur dispersion avait jusqu’ici soustraits à l’attention de la critique. Tous se répondent en un réseau de correspondances thématiques et conceptuelles, nées du dialogue fructueux et constant que les praticiens italiens, français et espagnols du théâtre entretiennent entre eux, moins dans de gros traités théoriques que dans les innombrables «préfaces» où ils débattent de la question des règles (de leur pertinence et de leur adéquation aux attentes du public), des vertus du théâtre, ou du travail sur les sources – question rendue cruciale par le fait que les dramaturges des trois pays ne cessent de réadapter les mêmes sujets.

8C’est cette dimension internationale qui caractérise le projet IdT. Longtemps cloisonnées dans les limites étroites du patrimoine national, les études théâtrales ont pris ces dernières décennies une orientation comparatiste qui a permis de mettre en évidence certains aspects des échanges entre les trois pays, concernant par exemple la fortune des dramaturges hors de leur pays d’origine, les récritures, adaptations et «traductions» des pièces, les interactions entre les genres théâtraux, etc. Beaucoup plus récemment, cette ouverture vers le théâtre étranger s’est encore élargie, donnant naissance à quelques grands travaux dévolus au théâtre européen. C’est dans cette perspective que s’inscrit le programme IdT, pour proposer aux chercheurs un outil d’exploration systématique de la réflexion sur l’art dramatique menée en France, en Italie et en Espagne durant l’«âge d’or» du théâtre européen.

9Par leur variété formelle, par la diversité des questions dont ils débattent, les textes édités intéresseront tout autant l’histoire littéraire, les études théâtrales (dramaturgie, scénographie, histoire des théâtres, etc.), le champ rhétorique (avec le vaste corpus de discours encomiastique des dédicaces), le domaine linguistique et lexicologique, et l’histoire du livre.

Torna su

Per citare questo articolo

Notizia bibliografica

Sandrine Blondet, « Les Idées du Théâtre »Studi Francesi, 177 (LIX | III) | 2015, 585-586.

Notizia bibliografica digitale

Sandrine Blondet, « Les Idées du Théâtre »Studi Francesi [Online], 177 (LIX | III) | 2015, online dal 01 décembre 2015, consultato il 27 octobre 2020. URL: http://journals.openedition.org/studifrancesi/1313 ; DOI : https://doi.org/10.4000/studifrancesi.1313

Torna su
  • Logo Rosenberg & Sellier
  • OpenEdition Journals
Cerca su OpenEdition Search

Sarai reindirizzato su OpenEdition Search