Navigazione – Mappa del sito
Rassegna bibliografica
Medioevo

Par le détail. Frontières entre l’accessoire et l’essentiel, sous la direction de Patricia Victorin

G. Matteo Roccati
p. 296-297
Notizia bibliografica:

Par le détail. Frontières entre l’accessoire et l’essentiel, sous la direction de Patricia Victorin, «Cahiers de recherches médiévales et humanistes» 31, 2016-1, pp. 119-282.

Testo integrale

1Le détail, «notion récente empruntée à l’analyse picturale» (p. 122; voir l’ouvrage de Daniel Arasse: Le Détail: Pour une histoire rapprochée de la peinture, Paris, 1992) fournit le point de départ des articles réunis dans cette section, le but étant de l’examiner «à la fois comme fondement d’une lecture critique et comme élément dépendant d’un système de valeurs et de codes propres à une période donnée de l’histoire de la lecture et de la réception» (p. 123). Après l’Introduction par Patricia Victorin, pp. 121-125, les contributions suivantes concernent plus particulièrement l’aire de la rassegna. Earl Jeffrey Richards, The Legal, Rhetorical, and Iconographic Aspects of the Concept of the «accessoire» in Christine de Pizan, pp. 127-140; Denis Hue, Le nez de Guillaume, pp. 141-155; Jean-Marie Fritz, L’écriture du détail. Empreintes, traces, entailles dans les récits de pèlerinage et les fictions, pp. 157-178 (à propos des «entailles dans la roche, traces de pas sur le sol», etc.: «le récit de pèlerinage fait du détail un lieu de mémoire, qui permet de célébrer le passé et rappelle l’Ecriture par excellence; la fiction, elle, l’inscrit dans une perspective herméneutique, qui doit faire triompher la vérité», p. 176); Isabelle Fabre, La maisonnette, le pont et le bois de la lance. La ruine et le détail chez René d’Anjou (1455-1457), pp. 179-198 (sur le Mortifiement de vaine plaisance et le Livre du Coeur d’amour épris); Madeleine Jeay, Les muances du noir. Les inflexions d’un détail dans le récit médiéval, pp. 199-221 (sur les «variations de sens du noir en fonction des configurations dans lesquelles il apparaît, d’abord dans le couple qu’il constitue avec le blanc, puis dans des ensembles que leur forte récurrence a constitués en dispositifs topiques», p. 200); Delphine Burghgraeve, De l’accident poétique à l’essence allégorique. Le détail «gothique» dans les portraits de Pasiphaé, de l’«Ovide moralisé» à la «Bouquechardière» de Jean de Courcy, pp. 223-241; Jane H.M. Taylor, The beauty of Absolom. Manipulation of detail and construction of meaning in two late-medieval «mises en prose», pp. 243-257 (à propos des mises en prose d’Erec et du Châtelain de Coucy); Peter F. Ainsworth, Afterword, pp. 277-282 (sur la pertinence des détails dans les épisodes se rattachant à la question de la légitimité de la succession comtale en Béarn).

Torna su

Per citare questo articolo

Notizia bibliografica

G. Matteo Roccati, « Par le détail. Frontières entre l’accessoire et l’essentiel, sous la direction de Patricia Victorin », Studi Francesi, 185 (LXII – II) | 2018, 296-297.

Notizia bibliografica digitale

G. Matteo Roccati, « Par le détail. Frontières entre l’accessoire et l’essentiel, sous la direction de Patricia Victorin », Studi Francesi [Online], 185 (LXII – II) | 2018, online dal 01 septembre 2018, consultato il 11 décembre 2018. URL : http://journals.openedition.org/studifrancesi/13145

Torna su
  • Logo Rosenberg & Sellier
  • OpenEdition Journals