Navigazione – Mappa del sito
Rassegna bibliografica
Novecento e XXI secolo

«Bulletin d’informations proustiennes» 46

Geneviève Henrot Sostero
p. 355-356
Notizia bibliografica:

«Bulletin d’informations proustiennes» 46, 2016, 220 pp.

Testo integrale

1Cette livraison du BIP contient une croissante variété et trépidante nouveauté d’informations, comme en témoigne, indirectement, le nombre de ses sections.

2Entourée des sections classiques «Inédit» (Une lettre de Marcel Proust à Maurice Duplay, présentée par Caroline Szylowicz, pp. 9-14), «Notes de lecture» (pp. 155-180) et «Activités proustiennes» (ventes, manifestations et publications, pp. 183-220) qui à elles seules témoignent de l’extrême vitalité du patrimoine proustien et de la pensée critique qu’il suscite, deux sections proprement génétiques présentent, l’une, L’édition du Cahier 52. L’étape de la reconstitution (Carla Cavalcanti Silva, pp. 59-65), l’autre, le scoop de cette livraison: la découverte d’un Agenda de 1906, qui permet de nouveaux raisonnements en cercles concentriques.

3En effet, grâce à cette nouvelle pièce du gigantesque puzzle proustien, Françoise Leriche révise certains aspects de La mise au net de Combray en 1909: une nouvelle datation à la lumière de la “Correspondance” (pp. 17-30). Cependant que Nathalie Mauriac Dyer commence à défricher les relations (qui s’annoncent multiples) entre un cahier particulier et cet agenda: Une liste du Cahier 12, exemple de convergence génétique avec l’Agenda 1906 (pp. 31-40). Inspirée elle aussi par le contenu de cet Agenda providentiel, Pyra Wise poursuit ses investigations sur les faits et gestes de Proust dans des lieux de mœurs suspectes (Proust à l’hôtel, d’Albert Le Cuziat au commissaire Tanguy. Des adresses identifiées et deux photographies inédites, pp. 41-56).

4Par ailleurs, une section thématique, plus libre («Le champ proustien»), livre au lecteur les interventions au séminaire 2015-2016 de l’équipe Proust de l’ITEM-ENS. Sophie Duval relit en clé à la fois thématique, structurale et iconographique le grand «menu de Françoise» qui traverse, dit-elle, non seulement les saisons mais aussi les siècles, depuis les bibles de pierre du Moyen Âge («Calendrier perpétuel et œuvre de circonstance: le menu zodiacal de Combray», pp. 67-86). Kazuyoshi Yoshikawa essaie de démêler un peu plus la teneur, la verdeur et la circulation des «Propos tenus à la Raspelière et dans le petit train» (pp. 87-99). Yuri Cerquiera dos Anjos tente de détecter l’opinion et le traitement que Proust réserve à un type de discours qui lui était à la fois cher et familier («La presse selon Marcel Proust», pp. 101-116). Enfin Cécile Leblanc apporte une pièce de plus à l’échiquier musical de la Recherche, en sondant en parallèle l’opinion de Proust sur le compositeur et la présence qu’il lui réserve dans son roman: «Camille Saint-Saens, le “diable déguisé” de la Recherche?» (pp. 117-152).

5Avec la diversité et la capillarité de ces différentes sections, chaque livraison du «Bulletin» tient efficacement sa promesse d’“informations proustiennes”.

Torna su

Per citare questo articolo

Notizia bibliografica

Geneviève Henrot Sostero, « «Bulletin d’informations proustiennes» 46 », Studi Francesi, 185 (LXII – II) | 2018, 355-356.

Notizia bibliografica digitale

Geneviève Henrot Sostero, « «Bulletin d’informations proustiennes» 46 », Studi Francesi [Online], 185 (LXII – II) | 2018, online dal 01 août 2018, consultato il 18 décembre 2018. URL : http://journals.openedition.org/studifrancesi/14013

Torna su
  • Logo Rosenberg & Sellier
  • OpenEdition Journals