Navigazione – Mappa del sito
Rassegna bibliografica
Novecento e XXI secolo

Claude Burgelin, Album Georges Perec

Laura Brignoli
p. 360
Notizia bibliografica:

Claude Burgelin, Album Georges Perec, Paris, Gallimard, 2017, «Albums de la Pléiade» 56, 253 pp.

Testo integrale

1Ce serait réductif de définir cet hommage aux lecteurs les plus fidèles des volumes de la Pléiade (l’édition en deux tomes des Œuvres de Perec a été publiée en mai 2017 sous la direction de Christelle Reggiani) comme une simple «iconographie commentée», sous-titre qui accompagne chaque album sur le site de Gallimard. Il ne s’agit pas, en effet, d’une de ces œuvres de célébration caractérisées par la minceur des textes et l’abondance des illustrations. Dans cet album, le texte et les images, dont quelques-unes précieuses, procèdent de pair. La richesse de la synthèse offerte par Claude Burgelin suit le parcours biographique de Perec avec la présentation de ses œuvres, toujours saisissante, précise, d’une exactitude et d’un équilibre que l’on trouve rarement dans une combinaison si réussie. On le rangerait volontiers sous l’étiquette de haute vulgarisation, en gardant de ce terme les qualités de la lisibilité unies à la condensation de l’essentiel. Faire tenir la multiplicité de l’œuvre perecquienne dans moins de deux cent cinquante pages est un défi dont seule une longue fréquentation de l’œuvre pouvait garantir la réussite. On y passe en revue, par ordre chronologique, les faits les plus importants de la vie de l’auteur, depuis les traumatismes de l’enfance qui l’ont marqué si douloureusement, jusqu’aux faits intimes qui ont caractérisé les dernières années de sa vie, la célébrité obtenue, la vitalité créative, les difficultés financières de la dernière période et, constantes, sa bonhomie, sa gaieté ludique, son humour qui fait surface même dans les moments les plus difficiles. Son œuvre, solidement tissé à son parcours existentiel, est l’objet d’une présentation qui suit le même ordre chronologique mais sans oublier la position de chaque texte dans l’ensemble de sa production; à tout cela, l’apparat iconographique offre un complément explicatif. Les photos des carnets de Perec, ou des feuilles manuscrites contenant les schémas qu’il se plaisait à construire, les rares clichés de son enfance, les réunions de l’Oulipo, des images de scène le montrent dans sa «diversité», telle qu’il la définissait lui-même: «Quelque part, je suis “différent”: mais non pas différent des autres, différents des “miens”».

2À la fin, on aura parcouru tous les «champs» auxquels Perec, se comparant à un cultivateur, s’était adonné: sociologique, autobiographique, ludique et romanesque, qui s’alternent selon le seul principe de l’exhaustivité, de la diversité, de l’expérimentation. Le volume se conclut sur la postérité de Perec, la germination de son œuvre auprès de tant d’écrivains contemporains. À travers le parcours biographique et littéraire d’un des plus grands auteurs du xxe siècle, Claude Burgelin a exaucé un des vœux les plus ambitieux de Perec: donner au lecteur «le goût des histoires et des péripéties», en écrivant un de ces «livres qui se dévorent à plat ventre sur son lit».

Torna su

Per citare questo articolo

Notizia bibliografica

Laura Brignoli, « Claude Burgelin, Album Georges Perec », Studi Francesi, 185 (LXII – II) | 2018, 360.

Notizia bibliografica digitale

Laura Brignoli, « Claude Burgelin, Album Georges Perec », Studi Francesi [Online], 185 (LXII – II) | 2018, online dal 01 août 2018, consultato il 13 décembre 2018. URL : http://journals.openedition.org/studifrancesi/14057

Torna su
  • Logo Rosenberg & Sellier
  • OpenEdition Journals