Navigazione – Mappa del sito
Rassegna bibliografica
Ottocento a)

Victor Hugo, William Shakespeare

Lise Sabourin
p. 589
Notizia bibliografica:

Victor Hugo, William Shakespeare, éd. M. Crouzet, Paris, Gallimard, 2018, «Folio Classique», 929 pp.

Testo integrale

1Michel Crouzet préface (pp. 7-43) et annote l’édition du William Shakespeare de Hugo en format de poche, avec un dossier comprenant chronologie, bibliographie et notice sur la genèse et la réception (pp. 635-925). Ce livre-monstre, d’une érudition folle, né lors de la conception dès 1853 de la traduction du théâtre shakespearien par François-Victor, s’est développé bien au-delà de la simple préface qu’il devait y constituer et a pris une ampleur considérable lors de sa parution pour célébrer le tricentenaire de la naissance du dramaturge en 1864.

2Partant d’une biographie de Shakespeare, Hugo laisse libre cours à partir de cet «homme-océan» à sa méditation sur la «région des Égaux», ces génies qui se sont frottés au rêve de l’humanité pour en régler les grandes questions métaphysiques et sociales: ses pages sur Homère, Job, Eschyle, Isaïe, Ézéchiel, Lucrèce, Juvénal, Tacite, Jean, Paul, Dante, Rabelais, Cervantès font preuve d’une originalité de pensée et d’une puissance de formulation remarquables, préparant sa synthèse sur la science, marquée de relativité par les découvertes successives, et l’art, où chaque créateur n’est pas pour autant supplanté par ses successeurs. Revenu par Eschyle, l’aïeul de tout le théâtre occidental, qu’il dénomme de ce fait «Shakespeare l’ancien», au génie et à l’œuvre du dramaturge anglais, il en célèbre l’exubérance, notamment dans Hamlet, Macbeth, Othello et Le Roi Lear; son art de la double intrigue en miroir le rend inimitable, même si son sillage marque les recherches du xixe siècle, en ce temps où le romantisme cherche à construire le peuple dans le progrès par la lumière. Déplorant que l’Angleterre le couronne plus tardivement que les pays voisins, il se réjouit de lui voir consacrer un monument digne de sa puissance et affirme la nécessité que les hommes de pensée prennent désormais le pas sur les hommes d’action par la force.

3Cet ouvrage est accompagné, selon la tradition initiée par les éditeurs de l’Imprimerie nationale, de textes complémentaires. Non originellement prévus par Hugo, ils ont été choisis judicieusement en rapport avec le large mouvement d’esprit qui accompagne sa création durant l’exil – la préface bien sûr de la traduction filiale parue de 1859 à 1866, et un ensemble d’écrits: Les Traducteurs, Sur Homère, De l’utilité du beau, La Bible-l’Angleterre, Le Goût [À Reims], Les Génies appartenant au peuple [Beethoven], [Du Génie], [La Civilisation], Le Tyran, le célèbre Promontorium somni et ses notes de travail (pp. 389-632).

Torna su

Per citare questo articolo

Notizia bibliografica

Lise Sabourin, « Victor Hugo, William Shakespeare »Studi Francesi, 189 (LXIII | III) | 2019, 589.

Notizia bibliografica digitale

Lise Sabourin, « Victor Hugo, William Shakespeare »Studi Francesi [Online], 189 (LXIII | III) | 2019, online dal 01 mars 2020, consultato il 30 mars 2020. URL: http://journals.openedition.org/studifrancesi/21436

Torna su
  • Logo Rosenberg & Sellier
  • OpenEdition Journals