Navigazione – Mappa del sito
Rassegna bibliografica
Settecento

Jacques Cormier, De la monodie à la polyphonie dans les “Mémoires” de Robert Challe

Franco Piva
p. 604
Notizia bibliografica:

Jacques Cormier, De la monodie à la polyphonie dans les “Mémoires” de Robert Challe, in Le Livre du monde et le monde des livres. Mélanges en l’honneur de François Moureau, Paris, PUPS, 2012, pp. 1051-1069.

Testo integrale

1Les Mémoires sont sans doute l’œuvre la moins connue de Robert Challe; en tout cas, la moins fréquentée, même si après l’édition qu’en a fournie en 1996 Frédéric Deloffre avec la collaboration de Jacques Popin, cet ouvrage a commencé à être pris en considération, au même titre que d’autres, traditionnellement mieux connus, comme le Journal d’un voyage fait aux Indes orientales et les Difficulté sur la religion proposées au père Malebranche, pour ne pas parler des Illustres Françaises. Et à juste raison, faut-il dire, car les Mémoires, écrits dans le même style alerte et attachant que les œuvres plus connues, sont une œuvre très intéressante, qui nous permet non seulement de retrouver les qualités qui définissent l’écriture de Challe, mais aussi l’homme qu’il fut avec ses doutes, son besoin de voir clair en lui-même, de trouver une identité qui le définisse mieux dans ses aspirations et dans sa volonté d’être un homme qui pense avec sa tête, et non à la remorque d’une tradition que tout en lui tend à rejeter. Si bien que pendant qu’il peint ou prétend peindre son époque (but premier de ses Mémoires), il présente en même temps sa propre expérience humaine et, surtout, son propre parcours intellectuel. «Ce texte, bien qu’inachevé et infidèle au projet annoncé nous en apprend énormément sur son auteur, sur son caractère et sur sa technique narrative, sur son esthétique et sa vision du monde» remarque à juste titre Jacques Cormier. Challe ne le fait pas directement (il n’envisage nulle part d’écrire des Confessions), mais bien par le biais des différentes anecdotes qu’il nous raconte sur tel ou tel personnage, de tel ou tel discours qu’il attribue à tel ou tel personnage, plus ou moins historique, en ayant recours à tel ou tel autre ton, suivant que le contexte le demande. À la fin c’est grâce à une pluralité de tons, de styles, de discours que le moi le plus secret de Challe fait surface, se laisse apercevoir et impose avec force ses droits à l’existence. Un texte, en somme, les Mémoires de Challe sur lequel l’auteur de cette étude a bien fait de focaliser son intérêt et qui mérite sans doute d’être lu avec plus d’attention qu’on ne l’a fait jusque-là.

Torna su

Per citare questo articolo

Notizia bibliografica

Franco Piva, « Jacques Cormier, De la monodie à la polyphonie dans les “Mémoires” de Robert Challe »Studi Francesi, 171 (LVII | III) | 2013, 604.

Notizia bibliografica digitale

Franco Piva, « Jacques Cormier, De la monodie à la polyphonie dans les “Mémoires” de Robert Challe »Studi Francesi [Online], 171 (LVII | III) | 2013, online dal 30 novembre 2015, consultato il 12 août 2020. URL: http://journals.openedition.org/studifrancesi/2763

Torna su
  • Logo Rosenberg & Sellier
  • OpenEdition Journals