Navigazione – Mappa del sito

HomeNumeri169 (LVII | I)Rassegna bibliograficaSettecentoIsabelle Tremblay, Le bonheur au ...

Rassegna bibliografica
Settecento

Isabelle Tremblay, Le bonheur au féminin. Stratégies narratives des romancières des Lumières

Regina Bochenek-Franczakowa
p. 171
Notizia bibliografica:

Isabelle Tremblay, Le bonheur au féminin. Stratégies narratives des romancières des Lumières, Montréal, Les Presses Universitaires de Montréal, 2012, pp. 184.

Testo integrale

1L’ouvrage d’I. Tremblay se présente en opposition, et en complément, à l’étude de Colette Cazenobe, Au malheur des dames (Champion, 2006): le but en est de dégager ce que les romans de femmes auteurs du xviiie siècle apportent de nouveau dans la représentation de la condition féminine, dans la perspective du bonheur possible à atteindre au sein de la société de l’époque. L’analyse d’un corpus important de romans féminins parus en France dans la période de 1699 à 1804, apporte des réflexions intéressantes sur la façon dont les romancières des Lumières considèrent et façonnent la destinée de leurs personnages féminins. Dans la première partie de l’ouvrage («Les passages obligés de la féminité, garants du bonheur?»), l’A. soumet à l’examen les trois valeurs de la condition féminine, reconnues comme obligées pour le bonheur féminin: le mariage, la maternité, la vertu. Les trois chapitres portent des titres formulés en questions, ce qui implique une mise en cause implicite de ces «garants» de bonheur, imposés par le discours social masculin. La plus grande valeur de cette analyse est de dégager de ces romans féminins, pour une grande partie méconnus et oubliés, le «point de vue» féminin: les motifs et thèmes connus, analysés depuis toujours, mais venant des romans écrits par des hommes, sont ici reconsidérés à travers la parole de femme, que l’auteure examine avec finesse. Ainsi les thèmes consacrés du roman sentimental: le mariage, l’amour-passion et la maternité, vus et représentés par les romancières, présentent une autre face. Si le mariage est au centre d’intérêt des romancières, elles trouvent moyen de s’en distancier, par l’ironie, la rêverie, les souvenirs. Comme le démontre I. Tremblay, les écrivaines prônent, à travers leurs héroïnes, l’autonomie, le courage et l’estime de soi. Dans la seconde partie («Ressources pour trouver le bonheur»), l’A. se penche sur la recherche, par les romancières étudiées, des valeurs positives capables de créer une base plus ou moins solide au bonheur féminin, toujours au sein de la société. Ces valeurs sont: l’étude, l’amitié entre femmes et l’amour; à chacune est consacré un chapitre. L’A. souligne le rôle de la lecture et de l’éducation dans la formation des jeunes filles, qui devient de première importance pour l’attitude émancipatrice du siècle; elle fait aussi remarquer l’apparition du savoir pratique joint aux connaissances. Dans le motif de l’amitié entre femmes, l’A. met en lumière l’ironie, signe de distanciation et d’émancipation, face à l’idéologie masculine dominante. Quant à l’amour, elle attire notre attention sur le fait que dans l’imaginaire féminin «l’amour cesse de s’inscrire dans le rapport de forces» (p. 133); chose curieuse, constate I. Tremblay, les personnages féminins semblent préoccupés davantage par l’amour que par leur amant. En concluant, l’A. observe que «l’avant-gardisme que manifeste la fiction des romancières […] s’inscrit dans un mouvement plus large» (p. 149). On voit bien que les romancières des Lumières participent au mouvement individualiste et égalitariste de leur siècle; elles rejettent le concept de vertu qui les soumet au discours patriarcal; elles recherchent obstinément les moyens de s’affirmer en tant qu’individu, créant des figures féminines qui ne manquent pas de paraître épanouies, autonomes et courageuses.

Torna su

Per citare questo articolo

Notizia bibliografica

Regina Bochenek-Franczakowa, «Isabelle Tremblay, Le bonheur au féminin. Stratégies narratives des romancières des Lumières»Studi Francesi, 169 (LVII | I) | 2013, 171.

Notizia bibliografica digitale

Regina Bochenek-Franczakowa, «Isabelle Tremblay, Le bonheur au féminin. Stratégies narratives des romancières des Lumières»Studi Francesi [Online], 169 (LVII | I) | 2013, online dal 30 novembre 2015, consultato il 19 juillet 2024. URL: http://journals.openedition.org/studifrancesi/3405; DOI: https://doi.org/10.4000/studifrancesi.3405

Torna su

Diritti d'autore

CC-BY-NC-ND-4.0

Solamente il testo è utilizzabile con licenza CC BY-NC-ND 4.0. Salvo diversa indicazione, per tutti agli altri elementi (illustrazioni, allegati importati) la copia non è autorizzata ("Tutti i diritti riservati").

Torna su
Cerca su OpenEdition Search

Sarai reindirizzato su OpenEdition Search