Navigazione – Mappa del sito

HomeNumeri143 (XLVIII | II)Rassegna bibligraficaSecoli medioevali a cura di G. Ma...Guillaume de Berneville, La Vie d...

Rassegna bibligrafica
Secoli medioevali a cura di G. Matteo Roccati

Guillaume de Berneville, La Vie de saint Gilles

Barbara Ferrari
p. 335
Notizia bibliografica:

Guillaume de Berneville, La Vie de saint Gilles, édition bilingue traduite, présentée et annotée par Françoise Laurent, Paris, Champion (Champion Classiques “Moyen Age”, 6), 2003, pp. 309.

Testo integrale

1Dans son ouvrage Plaire et édifier. Les récits hagiographiques composés en Angleterre au XIIe et XIIIe siècle (Paris, Champion 1998), F.L. consacrait une centaine de pages à l’analyse de la Vie de saint Gilles de Guillaume de Berneville (vers 1170), texte dont “l’intérêt narratif et religieux” justifiait, à son avis, “une étude particulière” (p. 475). Elle nous donne ici une nouvelle édition de ce texte, plus d’un siècle après celle de Gaston Paris et Alphonse Bos (S.A.T.F. 1881). Même si F.L. reconnaît sa dette à l’égard de ses devanciers (cfr. Avant-propos, p. IX), son édition ne se présente pas comme une simple reprise: le texte établi par Paris et Bos a en effet été revu et corrigé sur le microfilm du ms. Florence, Bibl. Laurenziana n. 99 Conventi Soppressi, le seul à conserver la totalité du poème; en outre l’attitude adoptée par F.L. dans l’établissement du texte (conformément à la pratique ecdotique actuelle) est plus conservative que celle des anciens éditeurs, qui n’avaient pas hésité à intervenir dans le cas de “fautes” contre la déclinaison ou de hiatus.

2Dans la riche introduction (pp. XI-LXIV) F.L. décrit la tradition manuscrite de la Vie, s’arrête sur le problème de l’identification de l’auteur, présente la source latine de l’oeuvre, et, après avoir passé en revue les différentes positions critiques concernant la réalité historique de saint Gilles, en suit les vicissitudes en tant que personnage littéraire. L’analyse plus proprement littéraire du poème reprend en partie les observations formulées dans les pp. 475-576 du volume Plaire et Edifier cité ci-dessus. Même si F.L. déclare ne pas avoir voulu présenter une étude systématique de la langue du ms. de Florence, les remarques linguistiques qui complètent l’introduction rendent compte amplement des phénomènes graphiques, phonologiques et morphologiques, ainsi que des caractéristiques de la versification du poème (pp. LVI-LXIV).

3Le texte (pp. 1-235), avec traduction en français moderne en regard, est accompagné de notes philologiques, linguistiques et historiques, tandis que l’apparat critique est placé à la fin du poème (pp. 237-241). Suit un dossier qui présente le texte-source latin, avec traduction en regard, et la transcription du fragment du ms. Londres, B. L., Harl. 912, correspondant aux vv. 2974-3057 du texte français (signalé par Louis Brandin dans la “Romania” en 1904). L’édition est complétée par un index des noms propres (pp. 277-282), qui ne figurait pas dans Paris-Bos, et par un glossaire sélectif mais qui comprend les mots appartenant à un vocabulaire spécialisé (religion, chasse, navigation etc.: pp. 283-299).

Torna su

Per citare questo articolo

Notizia bibliografica

Barbara Ferrari, «Guillaume de Berneville, La Vie de saint Gilles»Studi Francesi, 143 (XLVIII | II) | 2004, 335.

Notizia bibliografica digitale

Barbara Ferrari, «Guillaume de Berneville, La Vie de saint Gilles»Studi Francesi [Online], 143 (XLVIII | II) | 2004, online dal 30 novembre 2015, consultato il 19 mai 2024. URL: http://journals.openedition.org/studifrancesi/38968; DOI: https://doi.org/10.4000/studifrancesi.38968

Torna su

Diritti d'autore

CC-BY-NC-ND-4.0

Solamente il testo è utilizzabile con licenza CC BY-NC-ND 4.0. Salvo diversa indicazione, per tutti agli altri elementi (illustrazioni, allegati importati) la copia non è autorizzata ("Tutti i diritti riservati").

Torna su
Cerca su OpenEdition Search

Sarai reindirizzato su OpenEdition Search