Navigazione – Mappa del sito
Rassegna bibliografica
Medioevo

Milena Mikhaïlova-Makarius, LÉcole du roman. Robert de Blois dans le manuscrit BNF fr. 24301

Maria Colombo Timelli
p. 494
Notizia bibliografica:

Milena Mikhaïlova-Makarius, L’École du roman. Robert de Blois dans le manuscrit BNF fr. 24301, Paris, Honoré Champion, 2010 («Nouvelle Bibliothèque du Moyen Âge», 100), pp. 402.

Testo integrale

1Le but de cet ouvrage est de retrouver les traces du projet affiché dans le ms. fr. 24301 de la BnF, où les œuvres de Robert de Blois sont enchâssées dans une compilation unique: cet assemblage, encadré par Beaudous et qui comprend des poèmes religieux, des traités didactiques, un roman d’amour (Floris et Lyriopé), produit un sens global qui va bien au-delà de chaque texte pris individuellement.

2L’étude de M. M.-M. est organisée en six sections. La première est consacrée aux différentes versions du prologue général, puis au prologue narratif qui introduit Beaudous; le projet éducatif de Robert s’affirme dans deux motifs attendus: la bonne écoute et la transmission du savoir (Les prologues, pp. 21-57). Deux leçons fondamentales se dégagent de l’ensemble: La Leçon chrétienne (titre de la seconde partie, pp. 59-112), et La leçon courtoise (troisième partie, pp. 113-201). Les poèmes religieux, l’Enseignement des princes et l’Honneur des dames, sont d’abord analysés tant pour leur contenu qu’en rapport à l’ensemble; suit l’examen des œuvres ‘courtoises’, Floris et Lyriopé, Chastoiement des dames, D’amour. Selon l’A., c’est le projet édifiant qui s’impose comme la clé de lecture de la compilation.

3Car, en effet, Beaudous prend dans ce manuscrit la forme du roman recueil (‘Beaudous’, roman cadre, roman bibliothèque, quatrième partie, pp. 203-300), basé à son tour sur trois ‘structures’: la mère, qui adresse son discours au fils, la dame, objet de la quête, le père, avec qui Beaudous doit se confronter. Robert produit en somme un roman-cadre fondé sur le procédé majeur de la digression.

4Malgré son hétérogénéité, cette compilation s’avère cohérente: elle répond à un souci d’exhaustivité et à une préoccupation moralisatrice, deux instances qui expliquent l’effacement des frontières entre les œuvres; les deux perspectives, narrative et didactique, loin de s’opposer, se rencontrent dans un but qui les dépasse (cinquième partie, De la cohérence dans la section de Robert de Blois, pp. 301-333).

5Une étude du contenu du codex, qui comprend entre autres la Vie des pères et le Dolopathos, ainsi que de son organisation interne (disposition des lettrines comme guide de lecture) éclaircit le rôle de Robert: si ce n’est pas lui qui a copié le manuscrit, c’est certainement à lui que revient la responsabilité de la collection de ses œuvres telle qu’elle se présente ici (sixième partie, Le ‘bien dire’ du manuscrit BnF fr. 24301. Recueils et fleurs de rhétorique, pp. 335-362).

6Les annexes comprennent: une table des lettrines dans le ms. fr. 24301, l’édition diplomatique du prologue des œuvres de Robert de Blois dans les mss. Arsenal 5201 et fr. 24301, une liste de ses œuvres selon les cinq manuscrits conservés, une bibliographie raisonnée (pp. 377-390), l’index des noms propres, l’index des manuscrits.

7Cette synthèse de M.M.-M. prouve bien l’intérêt d’une approche qui prenne en compte non seulement les aspects littéraires des œuvres médiévales – questions liées aux genres, à la circulation des motifs, à l’intertextualité… – mais aussi les contextes de transmission de celles-ci; le cas de Robert de Blois se révèle particulièrement éclairant, dans la mesure où l’on est en mesure de suivre, dans un manuscrit bien particulier, la volonté d’un auteur de publier ses «œuvres complètes» au sein d’un cadre qui les éclaire mutuellement et leur donne un sens.

Torna su

Per citare questo articolo

Notizia bibliografica

Maria Colombo Timelli, « Milena Mikhaïlova-Makarius, LÉcole du roman. Robert de Blois dans le manuscrit BNF fr. 24301 », Studi Francesi, 167 (LVI | II) | 2012, 494.

Notizia bibliografica digitale

Maria Colombo Timelli, « Milena Mikhaïlova-Makarius, LÉcole du roman. Robert de Blois dans le manuscrit BNF fr. 24301 », Studi Francesi [Online], 167 (LVI | II) | 2012, online dal 30 novembre 2015, consultato il 11 décembre 2018. URL : http://journals.openedition.org/studifrancesi/3964

Torna su
  • Logo Rosenberg & Sellier
  • OpenEdition Journals