Navigazione – Mappa del sito
Rassegna bibliografica
Ottocento a) dal 1800 al 1850

Sylvie Lécuyer, La Généalogie fantastique de Gérard de Nerval

Lise Sabourin
p. 345
Notizia bibliografica:

Sylvie Lécuyer, La “Généalogie fantastique” de Gérard de Nerval, transcription et commentaire du manuscrit autographe, Presses Universitaires de Namur, «Études romantiques et nervaliennes» XIV, 2010, pp. 125.

Testo integrale

1Après Jean Richer dont l’étude Nerval, expérience et création (Hachette, 1970) inspira l’article célèbre sur «le nom et l’écriture» de Jean-Pierre Richard (in Microlectures, Seuil, 1979), Sylvie Lécuyer assure la transcription et le commentaire détaillé du double feuillet du fonds Spoelberch de Lovenjoul où Nerval reconstruit sa «Généalogie fantastique» à partir des noms de ses ancêtres paternels et maternels pour résoudre l’angoisse existentielle née de la mort de sa mère en Silésie et de ses rapports conflictuels avec le docteur Labrunie en une mythique filiation avec Joseph Bonaparte, maître du domaine de Mortefontaine.

2Ces pages écrites lors de la crise de délire de février-mars 1841, durant l’internement en maison de santé, après son travail sur le second Faust, révèlent sa descente personnelle au séjour des Mères, dans l’infini béant où l’irréversible n’a plus cours. L’autothérapie s’accomplit en «trois phases» décrites par Aurélia: prise en compte du réel familial pour tenter une vaine intégration, rêverie identitaire par extrapolations des noms réels vers des filiations flatteuses en une construction fantasmatique pseudo-érudite, recours onirique aux figures maternelles de substitution et à une paternité triomphante mais déchue, ne laissant plus à son descendant-revenant que le miroir de son désastre.

3Tout l’intérêt de cette édition savante est dans l’admirable réunion des documents d’état civil et d’administration militaire (fournis en annexes, pp. 63-123) qui permet à Sylvie Lécuyer d’étayer les noms, les lieux et les faits s’entrelaçant dans les deux pages du manuscrit en une arborescence constructrice que les fac-similé permettent de contempler. L’éditrice parvient ainsi à expliquer chaque détail, à rendre sensible le jeu des sonorités opéré sur les glissements patronymiques, à saisir la logique de cette conscience livrée à ses douloureux fantasmes.

Torna su

Per citare questo articolo

Notizia bibliografica

Lise Sabourin, « Sylvie Lécuyer, La Généalogie fantastique de Gérard de Nerval », Studi Francesi, 167 (LVI | II) | 2012, 345.

Notizia bibliografica digitale

Lise Sabourin, « Sylvie Lécuyer, La Généalogie fantastique de Gérard de Nerval », Studi Francesi [Online], 167 (LVI | II) | 2012, online dal 30 novembre 2015, consultato il 24 janvier 2020. URL : http://journals.openedition.org/studifrancesi/4125

Torna su
  • Logo Rosenberg & Sellier
  • OpenEdition Journals