Navigazione – Mappa del sito
Rassegna bibliografica
Letterature francofone extraeuropee

Koffi Anyinefa, Birago Diop, mémorialiste

Claudia Mansueto
p. 375
Notizia bibliografica:

Koffi Anyinefa, Birago Diop, mémorialiste, «The French Review», vol. 84, 5, 2011, pp. 956-965.

Testo integrale

1Le numéro de la revue que nous examinons ici se compose de six sections: «Special report» (pp. 909-916); «Linguistics» (pp. 917-933); «Society and Culture» (pp. 935-953); «Literature» (pp. 955-990); «Professional issues» (pp. 991-1004) et «Interview» (pp. 1005-1015). Nous avons choisi, au sein de la section «Literature», d’analyser l’article de Koffi Anyinefa Birago Diop, mémorialiste (pp. 956-965). Il nous semble en effet que ce texte contribue à révéler la richesse de la production mémorialiste de l’écrivain sénégalais. Connu pour sa poésie folklorique, Diop est aussi l’auteur de cinq volumes de Mémoires, patrimoine culturel et littéraire complètement ignoré par la critique francophone.

2Comme un explorateur qui commence un voyage sans connaître sa destination finale, Anyinefa entraîne le lecteur dans un labyrinthe de questions sans réponses: quel est le message que l’écrivain sénégalais désire transmettre à son lectorat? Qu’est-ce qui se cache derrière les mémoires de Diop? Soutenu par les réflexions théoriques de Heckmann et de Jeannelle, Anyinefa essaie de dépasser le tissu fictionnel des Mémoires de l’écrivain pour découvrir le sens caché de son œuvre littéraire: «au carrefour des genres en prose» (p. 958), pour le dire avec les mots de Marc Fumaroli. Les Mémoires témoignent de la présence d’un sentiment de révolte de l’intellectuel francophone contre tout ce qui essaie de classifier, et donc de limiter, sa production littéraire. Déçu par la nouvelle société postcoloniale, Diop, comme le souligne fort bien Anyinefa, choisit la solitude; dans sa petite tour d’ivoire, c’est à ses amis qu’il s’adresse, à tous ceux qui partagent son idée d’anarchie intellectuelle.

Torna su

Per citare questo articolo

Notizia bibliografica

Claudia Mansueto, « Koffi Anyinefa, Birago Diop, mémorialiste », Studi Francesi, 167 (LVI | II) | 2012, 375.

Notizia bibliografica digitale

Claudia Mansueto, « Koffi Anyinefa, Birago Diop, mémorialiste », Studi Francesi [Online], 167 (LVI | II) | 2012, online dal 30 novembre 2015, consultato il 21 février 2020. URL : http://journals.openedition.org/studifrancesi/4229

Torna su
  • Logo Rosenberg & Sellier
  • OpenEdition Journals