Navigazione – Mappa del sito

HomeNumeri192 (LXIV | III)Rassegna bibligraficaOttocento b) dal 1850 al 1900Laurent Demanze, Des enquêtes nat...

Rassegna bibligrafica
Ottocento b) dal 1850 al 1900

Laurent Demanze, Des enquêtes naturalistes aux romans documentaires contemporains. L’ombre portée d’Émile Zola

Michela Lo Feudo
p. 688-689
Notizia bibliografica:

Laurent Demanze, Des enquêtes naturalistes aux romans documentaires contemporains. L’ombre portée d’Émile Zola, in Écrire avec les livres. Présences de la littérature française du passé dans les romans et récits contemporains, dir. S. Disegni et D. Viart, Firenze, Olschki, 2020, “Francofonia” 78, pp. 163-176.

Testo integrale

1Le roman naturaliste serait-il présent dans la littérature contemporaine? L’étude de Laurent Demanze montre que malgré les transformations du champ littéraire au fil des siècles, les changements liés à la notion d’intellectuel et une certaine méfiance à l’égard du roman à thèse, un véritable «sillon zolien» continuerait à exercer une influence indirecte, mais sensible, au sein de la production française récente. En particulier, un certain nombre de romanciers serait aujourd’hui encore fasciné par la manière dont Zola concevait l’enquête et le travail documentaire associés à l’écriture littéraire.

2Si le projet intellectuel de Zola visait à effacer les traces de l’investigation à l’intérieur du roman – comme en témoignent les Dossiers préparatoires – ce qui ne permettrait pas de parler de véritable démarche ethnographique au sein de son œuvre, la publication des Carnets d’enquêtes de l’écrivain (éd. Jean Malaurie, 1986) marquerait un changement de perspective significatif. En effet, Demanze souligne les enjeux d’une édition contribuant à situer la production littéraire de Zola «à proximité de la sociologie, de l’ethnographie et du journalisme»: libérée du paradigme scientifique, le travail mené par l’auteur des Rougon-Macquart aurait été en effet réassocié aux sciences humaines par le biais des études menées par l’écrivain sur le terrain, de son goût des choses vues, de son attention aux aspects concrets de la vie.

3Les implications littéraires d’une telle remise en perspective sont dignes d’attention: située à la croisée du reportage et des sciences humaines, la démarche zolienne aurait fait l’objet d’un regain d’intérêt à l’âge contemporain. Car actuellement, rappelle Demanze, le roman français traverserait «un moment ethnographique des arts et de la littérature»: en témoignent les recherches de certains romanciers contemporains à partir d’un éventail de documents et de matériaux variés situés en amont de l’écriture fictionnelle.

4Les travaux de Jean-Baptiste Del Amo et de Maylis de Kerangal s’inscriraient dans une telle perspective. Chez le premier, rappelle le critique, les échos zoliens sont nombreux: tares familiales, conditions sociales et historiques contraignantes caractérisent, en effet, son roman Règne animal. Ici, précision scientifique et richesse lexicale convergent dans un style défini par l’auteur lui-même comme «hypernaturaliste»: un langage intense frisant le fantasmatique et capable de créer un univers où le corporel joue un rôle de premier plan dans la représentation des existences humaines.

5À propos de Maylis de Kerangal, le critique remarque la capacité à combiner le modèle d’une littérature considérée comme véhicule de connaissance, d’un côté; transfigurer l’enquête en récit épique, voire mythologique, de l’autre. Il s’agirait toutefois d’un geste susceptible de reformuler le programme zolien lui-même: dans Réparer les vivants, par exemple, démarche documentaire et recherche lexicale s’éloignent des plans et des trajectoires naturalistes pour alimenter une imagination féconde, pour multiplier les suggestions au service d’une création débordante aux résultats inattendus.

6À travers ces cas d’étude, le tournant documentaire de la littérature française contemporaine montre toute sa complexité. Dans ce contexte, les partis pris de l’esthétique zolienne ont tout l’air de garder leur actualité dans la mesure où ils contribuent à repenser la notion elle-même de mimésis au début du xxie siècle.

Torna su

Per citare questo articolo

Notizia bibliografica

Michela Lo Feudo, «Laurent Demanze, Des enquêtes naturalistes aux romans documentaires contemporains. L’ombre portée d’Émile Zola»Studi Francesi, 192 (LXIV | III) | 2020, 688-689.

Notizia bibliografica digitale

Michela Lo Feudo, «Laurent Demanze, Des enquêtes naturalistes aux romans documentaires contemporains. L’ombre portée d’Émile Zola»Studi Francesi [Online], 192 (LXIV | III) | 2020, online dal 01 mars 2021, consultato il 22 avril 2024. URL: http://journals.openedition.org/studifrancesi/42819; DOI: https://doi.org/10.4000/studifrancesi.42819

Torna su

Diritti d'autore

CC-BY-NC-ND-4.0

Solamente il testo è utilizzabile con licenza CC BY-NC-ND 4.0. Salvo diversa indicazione, per tutti agli altri elementi (illustrazioni, allegati importati) la copia non è autorizzata ("Tutti i diritti riservati").

Torna su
Cerca su OpenEdition Search

Sarai reindirizzato su OpenEdition Search