Navigazione – Mappa del sito

HomeNumeri194 (LXV | II)Rassegna bibliograficaOttocento a) dal 1800 al 1850Germaine de Staël, Œuvres complèt...

Rassegna bibliografica
Ottocento a) dal 1800 al 1850

Germaine de Staël, Œuvres complètes, série I, Œuvres critiques t. III, De l’Allemagne

Lise Sabourin
p. 379-380
Notizia bibliografica:

Germaine de Staël, Œuvres complètes, série I, Œuvres critiques t. III, De l’Allemagne, nouvelle édition, texte établi, présenté et annoté par A. Blaeschke, Paris, Honoré Champion, 2017, 848 pp.

Testo integrale

1On connaît l’importance de cet ouvrage dans la «bataille romantique» française liée à la perception de ce voisin, à la fois si proche et si antagoniste. Mme de Staël a rédigé De l’Allemagne après deux voyages successifs outre-Rhin en 1803 et 1808 qui lui ont permis d’embrasser aussi bien les réalités géographiques et sociologiques que de rencontrer des personnalités majeures pour la compréhension de la culture de l’Allemagne. Les quatre parties de l’œuvre constituent ainsi une sorte de relation de voyage intellectuelle, avec d’abord la vision de ses mœurs et de quelques-unes de ses régions et villes, puis une introduction à sa littérature et à ses arts, une initiation à sa philosophie et à sa morale, enfin une analyse de sa relation entre religion et enthousiasme.

2Loin de cacher les antagonismes existant entre les deux pays, Mme de Staël les oppose souvent, suggérant par contraste son réquisitoire contre la France impériale. Elle montre l’élan du Sturm und Drang à la naissance du romantisme germanique, préférant Lessing à Diderot, le lyrisme poétique de Goethe et Schiller à la poésie fugitive de Delille ou au théâtre de Voltaire, la critique des beautés des Schlegel plutôt que le jugement des défauts à la française. Elle est cependant plus favorable à l’adaptation qu’à l’imitation et, éprise de Kant, connaît quelques limites dans sa compréhension de la diversité des philosophes allemands.

3Avec elle prend forme le mythe des «deux Allemagnes» qui alimentera, au fil de sa réception de plus en plus large au cours du xixe siècle, le foyer des controverses politiques dans les relations conflictuelles à venir. Pourtant là n’était pas son but, car, en véritable héritière des Lumières, elle s’attache à mettre en valeur l’enthousiasme des courants germaniques qu’elle voudrait voir partagé par ses compatriotes.

4Cette édition, assurée par un germanophone, est munie d’une présentation (pp. 9-78), de notes sérieuses, d’une chronologie littéraire, d’une bibliographie et d’index des noms de personnes, de titres cités et de lieux.

Torna su

Per citare questo articolo

Notizia bibliografica

Lise Sabourin, «Germaine de Staël, Œuvres complètes, série I, Œuvres critiques t. III, De l’Allemagne»Studi Francesi, 194 (LXV | II) | 2021, 379-380.

Notizia bibliografica digitale

Lise Sabourin, «Germaine de Staël, Œuvres complètes, série I, Œuvres critiques t. III, De l’Allemagne»Studi Francesi [Online], 194 (LXV | II) | 2021, online dal 01 septembre 2021, consultato il 04 décembre 2021. URL: http://journals.openedition.org/studifrancesi/45169; DOI: https://doi.org/10.4000/studifrancesi.45169

Torna su
Cerca su OpenEdition Search

Sarai reindirizzato su OpenEdition Search