Navigation – Plan du site
Rassegna bibliografica
Quattrocento

The Cultural and Political Legacy of Anne de Bretagne. Negotiating Convention in Books and Documents, Edited by Cynthia J. Brown

Maria Colombo Timelli
p. 622-623
Référence(s) :

The Cultural and Political Legacy of Anne de Bretagne. Negotiating Convention in Books and Documents, Edited by Cynthia J. Brown, Cambridge, D.S. Brewer, 2010.

Texte intégral

1Le sujet annoncé par le titre implique nécessairement une approche interdisciplinaire: histoire du livre et histoire de l’art, histoire littéraire et politique, histoire culturelle et histoire tout court se croisent dans les pages de ce beau livre, qui réunit les actes d’un colloque organisé au Château de la Bretesche de Missillac en 2008. Cynthia Brown signe l’Introduction où elle fait aussi le point sur la bibliographie récente consacrée à Anne de Bretagne (pp. 1-7).

2La première partie, «The Politics of Bookmaking in Ffteenth- and Sixteenth-century Brittany: Cooperation and Competition between France and the Queen’s Duchy», comprend deux contributions, qui mettent en relief, l’une la nette préférence d’Anne pour les manuscrits par rapport aux livres imprimés, ainsi que son désintérêt pour la production de livres dans sa propre région (Diane E. Booton, The Book Trade in and beyond the Duchy of Brittany during the Reign of Anne de Bretagne, pp. 11-27), l’autre les aspects saillants de la naissance et du développement de l’imprimerie en Bretagne, région qui a produit très peu d’imprimés, mais où le marché de livres fabriqués ailleurs était florissant (Malcolm Walsby, The Printed Book in Brittany during the Reign of Anne de Bretagne, pp. 29-43).

3Trois articles composent la deuxième partie, «The Politics of Literary and Religious Traditions: How Books (Re)defined the Queen». Dans le premier, Lori J. Walters étudie le Trésor de la cité des dames, édition du Livre des trois vertus de Christine de Pizan que Vérard offrit à la reine; miniature de présentation et prologue convergent pour souligner la fonction de l’éditeur parisien, qui se pose en intermédiaire entre Christine et ses propres lecteurs dans la transmission de Doctrine (Antoine Vérard’s Reframing of Christine de Pizan’s ‘Doctrine’ for Anne de Bretagne, pp. 47-63). Michelle Szkilnik (Mentoring Noble Ladies: Antoine Dufour’s ‘Vies des femmes célèbres’, pp. 65-80) situe l’œuvre qu’A. Dufour présenta à Anne en 1504 dans la tradition inaugurée par le De claris mulieribus de Boccace, pour relever tant les éléments de continuité que l’originalité des Vies: celle-ci consiste dans la tâche assumée par le Dominicain, guide moral de la Reine et des dames de sa cour. Elizabeth L’Estrange étudie le livre de prières appartenu à Anne, conservé aujourd’hui à Chicago, pour en souligner trois aspects: l’emphase sur la pénitence et les indulgences, les prières rapportées à la maternité, la dévotion à la Passion du Christ; tous les trois sont en relation avec le rôle qu’Anne cherchait à remplir vers 1499 en tant que Duchesse de Bretagne et Reine de France (Penitence, Motherhood, and Passion Devotion: Contextualizing Anne de Bretagne’s Prayer Book, Chicago, Newberry Library, MS 83, pp. 81-98).

4La troisième section, «Anne’s Cultural and Political Legacy to Claude: Harmonies and Tensions in Two Queenships», comprend deux études. Dans la première, Cynthia J. Brown constate la co-présence d’Anne et de Claude de France dans quelques enluminures de présentation et le recyclage d’œuvres ou de manuscrits offerts d’abord à Anne, puis présentés à sa fille: producteurs de livres et auteurs de cour (Jean Lemaire, Pierre Choque et André de la Vigne) semblent avoir volontairement brouillé images et textes pour servir aux deux reines successivement (Like Mother, Like Daughter: The Blurring of Royal Imagery in Books for Anne de Bretagne and Claude de France, pp. 101-121). Quant à la deuxième, l’analyse des livres appartenus à Claude et de sa politique culturelle permet à Kathleen Wilson-Chevalier de souligner ses efforts pour maintenir son statut de reine et de duchesse à la cour de François ier et de Louise de Savoie (Claude de France: In her Mother’s Likeness, a Queen with Symbolic Clout?, pp. 123-144).

5La dernière section, qui a pour titre «The Cultural and Political Legacies of Negotiations and Rituals: Contesting Convention», s’ouvre par un essai de Nicole Hochner, consacré au rôle joué par Anne pendant le règne de Louis xii, un rôle qui correspond bien aux théories sur le pouvoir exprimées par Claude de Seyssel dans Les Louenges du roy Louis douxiesme de ce nom, dont l’exemplaire sur vélin réalisé par A. Vérard et offert à la reine est conservé à la Réserve de la BnF, sous la cote Vélins 2780 (Revisiting Anne de Bretagne’s Queenship: On Love and Bridles, pp. 147-162). Michel Nassiet réhabilite Anne en tant que ‘femme d’état’ dans ses efforts pour défendre l’autonomie du duché; il examine quatre moments fondamentaux de sa vie: la mort de Charles viii, le traité préparatoire du mariage avec Louis xii, le procès contre le maréchal Rohan-Gié en 1508, la décision du mariage de Claude avec François d’Angoulême, futur François ier (Anne de Bretagne, A Woman of State, pp. 163-175). Dans le tout dernier article, Elizabeth A. R. Brown s’attache aux événements majeurs qui ont marqué la vie d’Anne du signe du ‘désordre’: les conditions de ses deux mariages, les obsèques de Charles viii, son second couronnement comme reine de France, ses propres obsèques (Order and Disorder in the Life and Death of Anne de Bretagne, pp. 177-192).

6Le volume est complété par un appendice, The Children of Anne de Bretagne, p. 193, et surtout par une imposante bibliographie (sources primaires – manuscrites et imprimées – et bibliographie critique: pp. 195-218).

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Maria Colombo Timelli, « The Cultural and Political Legacy of Anne de Bretagne. Negotiating Convention in Books and Documents, Edited by Cynthia J. Brown », Studi Francesi, 165 (LV | III) | 2011, 622-623.

Référence électronique

Maria Colombo Timelli, « The Cultural and Political Legacy of Anne de Bretagne. Negotiating Convention in Books and Documents, Edited by Cynthia J. Brown », Studi Francesi [En ligne], 165 (LV | III) | 2011, mis en ligne le 30 novembre 2015, consulté le 21 novembre 2018. URL : http://journals.openedition.org/studifrancesi/4929

Haut de page
  • Logo Rosenberg & Sellier
  • OpenEdition Journals