Navigazione – Mappa del sito

HomeNumeri200 (LXVII | II)Rassegna bibliograficaMedioevo a cura di Maria Colombo ...Lumières du Nord. Les manuscrits ...

Rassegna bibliografica
Medioevo a cura di Maria Colombo Timelli

Lumières du Nord. Les manuscrits enluminés français et flamands de la Bibliothèque nationale d’Espagne, dir. Samuel Gras, Anne-Marie Legaré

Maria Colombo Timelli
p. 430
Notizia bibliografica:

Lumières du Nord. Les manuscrits enluminés français et flamands de la Bibliothèque nationale d’Espagne, dir. Samuel Gras, Anne-Marie Legaré, Villeneuve d’Ascq, Presses universitaires du Septentrion, 2021, 365 pp.

Testo integrale

1Ce beau volume, issu en partie de deux journées d’étude (Lille, mars 2018; Madrid, juin 2018) consacrées aux manuscrits d’origine française et flamande conservés à la BnE, constitue une étape importante pour la connaissance et la mise en valeur d’un patrimoine qui mérite d’être connu et analysé en tant que tel. Les auteurs, spécialistes en histoire de l’art et en histoire du livre, ont fourni des analyses approfondies d’un ou de plusieurs manuscrits, en les situant dans le vaste réseau de la production européenne de copies enluminées qui a fleuri tout au long du Moyen Âge. Sans entrer dans les détails de chaque contribution, nous fournirons un relevé essentiel des manuscrits étudiés et des textes, soit en latin, soit en français, qu’ils transmettent. Soulignons aussi que chaque article comprend une description matérielle détaillée du/des codex/codices et est accompagné d’un important dossier iconographique en couleur; les reproductions intégrales des manuscrits sont maintenant disponibles en ligne dans la Biblioteca Digital Hispánica.

2Le ms 9605 (xie siècle, Avignon), richement décoré de tables, diagrammes, schémas, transmet une compilation latine de computistica associée à des matériaux divers de cosmologie et d’histoire (Faith Wallis, pp. 19-71). Le psautier du xiie siècle étudié par Patricia Stirnemann (Vitr/23/8, pp. 73-92) s’est beaucoup déplacé, entre Angleterre (pour le corps du texte), Angers, Jérusalem, la Terre Sainte et l’Italie (pour des ajouts et la décoration). La même Patricia Stirnemann situe l’activité et la production de l’enlumineur dit «Aurifaber», dont la BnE conserve trois Bibles, à Paris entre ca 1260/65 et 1290 (pp. 93-107). Le Digestum novum conservé dans le ms 12082, richement illustré, fut produit par une équipe d’enlumineurs active à Toulouse entre 1300 et 1350 ca (Maria Alessandra Bilotta, pp. 109-140). Il revient à Véronique de Becdelièvre d’avoir identifié dans le ms 9270 un manuscrit royal (article D-760 de l’inventaire du Louvre de 1411): bien que mutilé et incomplet, ce codex luxueux transmet les Demandes pour la joute, le tournoi et la guerre (en prose) et le Livre Charny (en vers) de Geoffroy de Charny (pp. 141-161). Laurent Ungeheuer (pp. 163-187) rapproche le livre d’heures du ms 21551 de Paris et de l’Ouest de la France, alors que les suffrages à quelques saints confirment l’hypothèse d’un commanditaire breton, identifié avec Jean V de Bretagne. L’article de Gregory T. Clark (pp. 189-210) constitue une mise en garde contre le danger qui consiste à attribuer des œuvres anonymes à un artiste connu, en l’occurrence le célèbre peintre Simon Marmion, actif dans le Nord de la France entre 1449 et 1489. Le ms 1467, du début du xvie siècle, contient un petit recueil héraldique magnifiquement peint (Catherine Yvard, pp. 211-243). C’est à cheval entre xve et xvie siècle que se situe la production de Jean Markant à Lille, qui comprend les Heures dites de la reine de Suède (ms Res/191, étudié par Dominique Vanwijnsberghe, pp. 245-279). Un évangéliaire produit vers 1535 pour Charles, fils de François Ier, est conservé dans le ms Res/51 (Josefina Planas, pp. 281-306). Un autre volume de la première moitié du xvie siècle, un Pontifical commandé par l’évêque Jean II de Mauléon, fut réalisé dans l’atelier de Noël Bellemare (Samuel Gras, pp. 307-325). C’est enfin à Willem Vrelant, peintre de Philippe le Bon et de Charles le Téméraire, que revient l’illustration d’un autre livre d’heures conservé à la BnE: Vitr/24/2 (Lieve De Kesel, pp. 327-353).

3De nombreux Index permettant un repérage rapide des informations constituent un complément aussi précieux qu’indispensable à un recueil si riche, qui fait le point sur la datation, l’attribution et la provenance de manuscrits prestigieux traités pour la première fois comme un corpus.

Torna su

Per citare questo articolo

Notizia bibliografica

Maria Colombo Timelli, «Lumières du Nord. Les manuscrits enluminés français et flamands de la Bibliothèque nationale d’Espagne, dir. Samuel Gras, Anne-Marie Legaré»Studi Francesi, 200 (LXVII | II) | 2023, 430.

Notizia bibliografica digitale

Maria Colombo Timelli, «Lumières du Nord. Les manuscrits enluminés français et flamands de la Bibliothèque nationale d’Espagne, dir. Samuel Gras, Anne-Marie Legaré»Studi Francesi [Online], 200 (LXVII | II) | 2023, online dal 01 août 2023, consultato il 18 mai 2024. URL: http://journals.openedition.org/studifrancesi/53705; DOI: https://doi.org/10.4000/studifrancesi.53705

Torna su

Diritti d'autore

CC-BY-NC-ND-4.0

Solamente il testo è utilizzabile con licenza CC BY-NC-ND 4.0. Salvo diversa indicazione, per tutti agli altri elementi (illustrazioni, allegati importati) la copia non è autorizzata ("Tutti i diritti riservati").

Torna su
Cerca su OpenEdition Search

Sarai reindirizzato su OpenEdition Search