Navigazione – Mappa del sito
Rassegna bibliografica
Medioevo

Florence Goyet, Penser sans concepts: fonction de l’épopée guerrière. Iliade, Chanson de Roland, Hôgen et Heiji monogatari

G. Matteo Roccati
p. 120
Notizia bibliografica:

Florence Goyet, Penser sans concepts: fonction de l’épopée guerrière. Iliade, Chanson de Roland, Hôgen et Heiji monogatari, Paris, Honoré Champion éditeur, 2006 («Bibliothèque de littérature générale et comparée», 61), pp. 586.

Testo integrale

1En prenant le contre-pied de la théorie hégélienne de Lukács, l’A. conçoit l’épopée guerrière comme suscitée par une crise majeure de la société qui l’a produite: «elle est le lieu où s’élaborent les valeurs nouvelles, où se pense le nouveau modèle politique» (p. 7). Le volume est organisé en trois parties consacrées respectivement aux trois épopées mentionnées dans le titre. En ce qui concerne la Chanson de Roland, elle est présentée comme la réponse des contemporains au renouveau de la royauté au xiie siècle. L’arrière-plan historique, censé fournir le cadre à partir duquel comprendre l’élaboration littéraire, est extrêmement simpliste, appréhendé d’une manière naïvement téléologique, le discours demeure purement «littéraire», centré sur l’analyse – paraphrase commentée du texte – de quelques scènes et de quelques personnages.

2Le volume comporte bibliographie (pp. 571-578) et index (pp. 579-580).

Torna su

Per citare questo articolo

Notizia bibliografica

G. Matteo Roccati, « Florence Goyet, Penser sans concepts: fonction de l’épopée guerrière. Iliade, Chanson de Roland, Hôgen et Heiji monogatari »Studi Francesi, 160 (LIV | I) | 2010, 120.

Notizia bibliografica digitale

G. Matteo Roccati, « Florence Goyet, Penser sans concepts: fonction de l’épopée guerrière. Iliade, Chanson de Roland, Hôgen et Heiji monogatari »Studi Francesi [Online], 160 (LIV | I) | 2010, online dal 30 novembre 2015, consultato il 12 juillet 2020. URL: http://journals.openedition.org/studifrancesi/7123

Torna su
  • Logo Rosenberg & Sellier
  • OpenEdition Journals