Navigazione – Mappa del sito

HomeNumeri159 (LIII | III)Rassegna bibliograficaOttocento a) dal 1800 al 1850Lire Nerval au xxie siècle, Invit...

Rassegna bibliografica
Ottocento a) dal 1800 al 1850

Lire Nerval au xxie siècle, Invitation au monde nervalien pour les jeunes lecteurs, textes réunis par Huisashi Mizuno

Philippe Andrès
p. 651-652
Notizia bibliografica:

Aa. Vv., Lire Nerval au xxie siècle, Invitation au monde nervalien pour les jeunes lecteurs, textes réunis par Huisashi Mizuno, Kobe–St.Genouph, Société des Études du romantisme au Japon-Librairie Nizet, 2007, «Études du romantisme au Japon» III, pp. 243.

Testo integrale

1Ce petit volume a peu de chances d’atteindre le but qu’il s’est fixé: rendre accessible la lecture de Nerval aux jeunes lecteurs. Le chercheur peut-il s’improviser pédagogue et vice versa? On peut certes louer la tentative de Jacques Bony, sous forme de saynète consacrée à Sylvie racontée à mes petits-enfants (pp. 15-59), mais ne relève-t-elle pas plutôt de la sphère familiale? Comment l’adolescent auquel est censé s’adresser l’auteur de l’article Lire les rêves dans Nerval, peut-il vraiment saisir le jeu intellectuel de Pierre Campion quand il affirme: «La conscience de soi est conscience de la multiplicité qui est le moi, lequel a, pour ainsi dire, la responsabilité de se vivre comme étant lui-même pour cette complexité» (p. 71)? Cependant parmi les contributions qui sauvent ce volume, remarquons celle de Michel Brix, Hoax et canards nervaliens (pp. 117-133); le critique se livre, en effet, à une fine analyse de l’écriture de la mystification, ce «fruit de l’accouplement du paradoxe et de la fantaisie» (p. 133). Retenons également l’article de Guy Barthélémy sur Nerval à la rencontre de l’Orient (pp. 135-152) même si le thème n’est pas nouveau pour les dix-neuviémistes. Françoise Sylvos, dans Figures du voyageur excentrique (pp. 175-187), nous invite à visiter les «marges de l’œuvre de Nerval» qui «ne sont pas nettement délimitées» (p. 185). Christian Leroy, pour sa part, dans Folie, humour et poésie chez Gérard de Nerval (pp. 189-210) nous propose une synthèse honnête sur la complexité psychique de Nerval à la lumière des travaux de Lelut, entre 1830 et 1850 (p. 203).

2Finalement, ce volume III des «Études du romantisme au Japon» ne fera pas date dans l’histoire des études nervaliennes. Mais les participants se sont fait, semble-t-il, plaisir. Argument sans doute nécessaire mais peut-être pas suffisant pour transmettre à la jeune génération le goût de la recherche littéraire!

Torna su

Per citare questo articolo

Notizia bibliografica

Philippe Andrès, «Lire Nerval au xxie siècle, Invitation au monde nervalien pour les jeunes lecteurs, textes réunis par Huisashi Mizuno»Studi Francesi, 159 (LIII | III) | 2009, 651-652.

Notizia bibliografica digitale

Philippe Andrès, «Lire Nerval au xxie siècle, Invitation au monde nervalien pour les jeunes lecteurs, textes réunis par Huisashi Mizuno»Studi Francesi [Online], 159 (LIII | III) | 2009, online dal 30 novembre 2015, consultato il 19 octobre 2021. URL: http://journals.openedition.org/studifrancesi/7649; DOI: https://doi.org/10.4000/studifrancesi.7649

Torna su
Cerca su OpenEdition Search

Sarai reindirizzato su OpenEdition Search