Navigazione – Mappa del sito
Rassegna bibliografica
Novecento

Jean Roudaut, Les Trois Anges. Essai sur quelques citations de à la recherche du temps perdu

Geneviève Henrot-Sostero
p. 434
Notizia bibliografica:

Jean Roudaut, Les Trois Anges. Essai sur quelques citations de à la recherche du temps perdu”, Paris, Champion, 2008, pp. 132.

Testo integrale

1Ce précieux petit livre ne cache pas la modestie privée de son propos. Non point une recherche universitaire aux prises avec l’exhaustivité, l’exigence d’un système, l’urgence d’une nouveauté, l’amoncellement d’une littérature critique. Mais plutôt une rencontre entre collègues écrivains, un hommage au grand Proust, ce qu’il reste de lectures amoureuses quand on n’est pas certain d’avoir tout oublié: en somme une vraie culture de lecteur autant que d’écrivain critique.

2Cinq chapitres obéissent à l’annonce de simples «effleurements» (pp. 9-16), qui n’appuient le toucher que sur quelques citations privilégiées. Mallarmé et Proust (pp. 17-32) sonde les motivations poétiques in fieri qui ont pu jeter le jeune Proust contre ce grand de son temps. Une nuit à Doncières (pp. 33-46) superpose toutes les figures “maternelles” (Saint-Loup compris) des chaudes nuits désemparées. La vraie vie (pp. 47-99) fait trembler le rideau que le Narrateur écarte puis éploie alternativement entre lui et le regard des autres, comme entre son regard et les scènes interdites. Le livre de Lazare ou «Je revenais d’un séjour en maison de santé» (pp. 99-116) interroge la fameuse ellipse du Temps retrouvé, incommensurable nèkuia dont l’horreur et l’angoisse sont tues, n’était à justifier par le Bal des Têtes l’incarnation mi-risible mi-tragique de cette “quatrième dimension”, celle du Temps. Enfin Trois Anges (pp. 117-127) glane au cours de l’œuvre les avatars et figurations de cette «espèce» particulière que Proust dote autant de chair que l’esprit, «tendre objet du désir ou obscure espérance» (p. 117).

3Les livres vivent d’être lus, et réinventés. Dommage qu’avoir fait l’impasse sur la critique proustienne, certes monstrueusement exigeante, fait s’étonner Roudaut quelque peu naïvement: par exemple, n’a-t-on jamais remarqué combien la mémoire involontaire repose sur une sensation prosaïque et ranime le sentiment d’une culpabilité? Mais si, depuis vingt ans, c’est chose répétée.

Torna su

Per citare questo articolo

Notizia bibliografica

Geneviève Henrot-Sostero, « Jean Roudaut, Les Trois Anges. Essai sur quelques citations de à la recherche du temps perdu »Studi Francesi, 158 (LIII | II) | 2009, 434.

Notizia bibliografica digitale

Geneviève Henrot-Sostero, « Jean Roudaut, Les Trois Anges. Essai sur quelques citations de à la recherche du temps perdu »Studi Francesi [Online], 158 (LIII | II) | 2009, online dal 30 novembre 2015, consultato il 09 juillet 2020. URL: http://journals.openedition.org/studifrancesi/8051

Torna su

Autore

Geneviève Henrot-Sostero

Articoli dello stesso autore

Torna su
  • Logo Rosenberg & Sellier
  • OpenEdition Journals