Navigazione – Mappa del sito
Rassegna bibliografica
Medioevo

Les librairies aristocratiques dans les anciens Pays-Bas au Moyen Âge, Actes de la journée d’étude internationale organisée à Bruxelles le 20 octobre 2006, édités par An Faems et Colette Van Coolput-Storms

Maria Colombo Timelli
p. 147
Notizia bibliografica:

«Le Moyen Âge. Revue d’Histoire et de Philologie», tome CXIII, 3-4, 2007.

Les librairies aristocratiques dans les anciens Pays-Bas au Moyen Âge, Actes de la journée d’étude internationale organisée à Bruxelles le 20 octobre 2006, édités par An Faems et Colette Van Coolput-Storms.

Testo integrale

1Nous rendrons compte uniquement des contributions concernant la littérature médiévale en langue française; deux autres font l’objet de notices dans la section «Quattrocento».

2Olivier Collet (Du “manuscrit de jongleur” au “recueil aristocratique”: réflexions sur les premières anthologies françaises, pp. 481-499) s’interroge sur l’origine et la destination de quelques recueils très hétérogènes du xiiie-début du xive siècle (en particulier les mss. Berne, Burgerbibliothek 354; Paris, BnF fr. 837 et fr. 1533: la liste des pièces contenues dans ce dernier est publiée en annexe). Il souligne que ni les caractéristiques internes (genre littéraire des textes regroupés, leur longueur) ni les informations externes (inventaires conservés, aristocratiques essentiellement) ne suffisent pour trancher la question: de toute façon, les problèmes évoqués ici prouvent bien l’insuffisance de la définition de “manuscrits de jongleurs” souvent appliquée par la critique à ce genre d’anthologies.

3Janet F. van der Meulen (Le manuscrit Paris, BnF, fr. 571 et la bibliothèque du comte de Hainaut-Hollande. Pour une alliance anglo-hennuyère, pp. 501-527) étudie ce ms. composite, dont la fabrication remonte à 1325-26 à l’occasion du mariage entre Philippa de Hainaut et le futur Edouard III d’Angleterre. Elle en compare d’abord le contenu avec une liste des livres ayant appartenu à Guillaume de Hainaut, père de Philippa; elle relève ensuite les renvois intertextuels entre le Roman de Fauvain de Raoul le Petit (pièce illustrée qui prend place à la fin du recueil) et les œuvres de Jean de Condé et de Jean de le Mote. Enfin, elle rattache un poème de circonstance de Jean de Condé, contemporain du manuscrit, à l’actualité politique anglaise (la condamnation de Hugh Despenser, conseiller du roi Edouard II).

4Colette Van Coolput-Storms (Entre Flandre et Hainaut: Godefroid de Naste († 1337) et ses livres, pp. 529-547) analyse l’inventaire dressé en 1337 à la mort de Godefroid de Naste, qui comprend 24 manuscrits (liste en annexe, p. 547); bien que sans doute incomplet, et souvent d’interprétation difficile, ce document est exceptionnel tant par son ancienneté que par le fait de se rapporter aux biens d’un seigneur de rang intermédiaire. Sa bibliothèque comprenait des livres de dévotion et à portée édifiante, des textes d’histoire, des œuvres de vulgarisation scientifique, peu de littérature d’imagination.

Torna su

Per citare questo articolo

Notizia bibliografica

Maria Colombo Timelli, « Les librairies aristocratiques dans les anciens Pays-Bas au Moyen Âge, Actes de la journée d’étude internationale organisée à Bruxelles le 20 octobre 2006, édités par An Faems et Colette Van Coolput-Storms »Studi Francesi, 157 (LIII | I) | 2009, 147.

Notizia bibliografica digitale

Maria Colombo Timelli, « Les librairies aristocratiques dans les anciens Pays-Bas au Moyen Âge, Actes de la journée d’étude internationale organisée à Bruxelles le 20 octobre 2006, édités par An Faems et Colette Van Coolput-Storms »Studi Francesi [Online], 157 (LIII | I) | 2009, online dal 30 novembre 2015, consultato il 09 août 2020. URL: http://journals.openedition.org/studifrancesi/8174

Torna su
  • Logo Rosenberg & Sellier
  • OpenEdition Journals