Navigazione – Mappa del sito
Rassegna bibliografica
Quattrocento

Les librairies aristocratiques dans les anciens Pays-Bas au Moyen Âge, Actes de la journée d’étude internationale organisée à Bruxelles le 20 octobre 2006, édités par An Faems et Colette Van Coolput-Storms

Maria Colombo Timelli
p. 150-151
Notizia bibliografica:

«Le Moyen Âge. Revue d’Histoire et de Philologie», tome CXIII, 3-4 / 2007. Les librairies aristocratiques dans les anciens Pays-Bas au Moyen Âge, Actes de la journée d’étude internationale organisée à Bruxelles le 20 octobre 2006, édités par An Faems et Colette Van Coolput-Storms.

Testo integrale

1Anne-Marie Legaré (La réception du poème “Eschés amoureux” et du “Livre des Eschez amoureux moralisés” dans les Etats bourguignons au xve siècle, pp. 591-611) étudie la réception et la diffusion en Bourgogne du poème et de la mise en prose des Echecs amoureux d’Evrart de Conty. Elle ajoute, aux manuscrits connus, deux codices de la version en vers, appartenus à Philippe le Bon, et trois de la prose. Ces éléments prouvent une diffusion remarquable des deux rédactions auprès des plus grandes familles de l’aristocratie bourguignonne (Rolin, Luxembourg, Orange-Nassau, Croÿ).

2Hanno Wijsman (Les manuscrits de Pierre de Luxembourg (ca 1440-1482) et les bibliothèques nobiliaires dans les Pays-Bas bourguignons de la deuxième moitié du xve siècle, pp. 613-637) reconstitue une partie au moins de la bibliothèque de Pierre de Luxembourg (ca 1440-1482, chevalier de la Toison d’Or en 1478); en plus du ms. fr. 1296 de la BnF, qui porte sa signature et un monogramme, on peut lui restituer huit ou neuf autres manuscrits, tous des ouvrages de luxe, sur la base des marques de possession, dans la plupart des cas grattées et remplacées par celles de Philippe de Clèves, son gendre. L’intérêt de ces recherches réside dans la possibilité de reconstruire les «librairies» de quelques aristocrates bourguignons et en même temps de reconnaître leurs goûts de lecture: dans le cas de Pierre de Luxembourg, il s’agit essentiellement d’ouvrages historiographiques et didactiques.

3L’article de Virginie Minet-Mahy (L’iconographie du cœur et de la croix dans le “Mortifiement” de René d’Anjou et les “Douze Dames de Rhétorique” de Georges Chastelain. Un dialogue avec Jean Gerson, pp. 569-590) se situe en dehors des actes de la journée d’études de Bruxelles. Il aborde la question de l’intertextualité entre la Mendicité spirituelle de Gerson, le Mortifiement de René d’Anjou, les Douze dames de Chastelain. Elle fonde ses rapprochements, d’une part, sur la co-présence des textes et sur l’iconographie dans certains manuscrits, d’autre part sur certaines affinités doctrinales entre les trois auteurs. Sans pouvoir conclure sur une influence directe de Gerson, V.M.-M. en montre néanmoins la diffusion dans les bibliothèques de Bourgogne en dehors des milieux monacaux.

4Pour d’autres contributions, nous renvoyons à la section «Medio Evo».

Torna su

Per citare questo articolo

Notizia bibliografica

Maria Colombo Timelli, « Les librairies aristocratiques dans les anciens Pays-Bas au Moyen Âge, Actes de la journée d’étude internationale organisée à Bruxelles le 20 octobre 2006, édités par An Faems et Colette Van Coolput-Storms »Studi Francesi, 157 (LIII | I) | 2009, 150-151.

Notizia bibliografica digitale

Maria Colombo Timelli, « Les librairies aristocratiques dans les anciens Pays-Bas au Moyen Âge, Actes de la journée d’étude internationale organisée à Bruxelles le 20 octobre 2006, édités par An Faems et Colette Van Coolput-Storms »Studi Francesi [Online], 157 (LIII | I) | 2009, online dal 30 novembre 2015, consultato il 09 août 2020. URL: http://journals.openedition.org/studifrancesi/8186

Torna su
  • Logo Rosenberg & Sellier
  • OpenEdition Journals