Navigazione – Mappa del sito
Rassegna bibliografica
Novecento

La Rivista «Botteghe Oscure» e Marguerite Caetani, direzione di Jacqueline Risset, I. Sezione francese a cura di Laura Santone e Paolo Tamassia

Gian Luigi Di Bernardini
p. 206-207
Notizia bibliografica:

La Rivista «Botteghe Oscure» e Marguerite Caetani, direzione di Jacqueline Risset, I. Sezione francese a cura di Laura Santone e Paolo , Roma, “L’Erma” di Bretschneider, 2007, pp. 363.

Testo integrale

1Jacqueline Risset offre aux spécialistes des rapports littéraires franco-italiens du xxe siècle le résultat du travail qu’elle a dirigé à la Fondazione Caetani de Rome. Ce volume contient principalement la correspondance entre Marguerite Caetani, créatrice de la revue «Botteghe Oscure», et les auteurs français qui y ont collaboré. Risset, dans son article introductif Un’internazionale di spiriti liberi. Marguerite Caetani e gli scrittori francesi di «Botteghe Oscure» (pp. XI-XXVII), reconstruit l’his-toire de cette revue prestigieuse mais peu connue, publiée à Rome entre 1948 et 1960. Caetani maintient, de son expérience à «Commerce» (1924-1932), l’idée du “commerce des esprits”, mais elle accepte de publier des auteurs encore inconnus.

2«Botteghe Oscure» favorise l’abolition des genres en littérature et une nouvelle conception de la poésie, mais refuse l’engagement. Ces traits identitaires ne sont, toutefois, jamais déclarés explicitement. La revue ne publie pas de commentaires, seulement des textes, tout en ne se réduisant jamais à une simple anthologie. La publication de textes en langue originale et sans traduction reflète son cosmopolitisme.

3A partir du numéro VIII, les textes français ouvrent la revue, signe de leur importance. Le dialogue entre les auteurs français et Marguerite Caetani, notamment avec son ami René Char, se trouve dans Lettere degli scrittori (pp. 41-216) et contient aussi un riche recueil photographique. Cette correspondance témoigne aussi d’un débat sur le rapport entre réalité et littérature qui assume des traits différents par rapport à la France, à cause du contexte historique italien. «Botteghe Oscure» demeure fidèle à l’idée de la littérature comme phénomène complexe et de sa supériorité par rapport à d’autres formes d’expression, tout en refusant d’épouser la doctrine de l’art pour l’art.

4Dans Introduzione: «Jamais simplement le nom» (pp. XXIX-XXXVII), Laura Santone se concentre sur la correspondance entre Caetani et Jean Paulhan, témoignage central sur la naissance du «programme» de la revue (jugé par Paulhan comme un retour en arrière par rapport à leur commune expérience à «Commerce») et qu’on peut lire dans la section Un dialogo sulla soglia di «Botteghe Oscure» (pp. 1-39).

5Paolo Tamassia (Introduzione: “Al di là dell’impegno”, pp. XIL-XLIX), souligne que si le contexte his-torique détermine la nouveauté de la revue, celle-ci est aussi provoquée par un sentiment général de ténèbre intérieure, de doute, de confusion, d’échec, que les lettres (et la présence) de Char confirment.

6Après les Lettere degli editori (pp. 217-228) trouvent place trois appendices. Le première permet un accès direct aux textes avec l’Antologia dei testi francesi in «Botteghe Oscure» (pp. 229-316). Le deuxième est un instrument de recherche interne (fondamental dans ce genre de travail): l’Indice degli autori francesi et l’Indice degli autori tradotti in francese (pp. 317-332). Le troisième (pp. 333-350) contient l’Indice dei quaderni della rivista et une Bibliografia.

Torna su

Per citare questo articolo

Notizia bibliografica

Gian Luigi Di Bernardini, « La Rivista «Botteghe Oscure» e Marguerite Caetani, direzione di Jacqueline Risset, I. Sezione francese a cura di Laura Santone e Paolo Tamassia »Studi Francesi, 157 (LIII | I) | 2009, 206-207.

Notizia bibliografica digitale

Gian Luigi Di Bernardini, « La Rivista «Botteghe Oscure» e Marguerite Caetani, direzione di Jacqueline Risset, I. Sezione francese a cura di Laura Santone e Paolo Tamassia »Studi Francesi [Online], 157 (LIII | I) | 2009, online dal 30 novembre 2015, consultato il 13 août 2020. URL: http://journals.openedition.org/studifrancesi/8362

Torna su
  • Logo Rosenberg & Sellier
  • OpenEdition Journals