Navigazione – Mappa del sito
Rassegna bibliografica
Medioevo

Miren Lacassagne, Thierry Lassabatère, Les «Diectez vertueulx» dEustache Deschamps. Forme poétique et discours engagé à la fin du Moyen Âge

Elena Peccia
p. 416-417
Notizia bibliografica:

Miren Lacassagne, Thierry Lassabatère, Les «Diectez vertueulx» d’Eustache Deschamps. Forme poétique et discours engagé à la fin du Moyen Âge, Paris, Presses de l’Université Paris-Sorbonne («Cultures et civilisations médiévales», 34), 2005, pp. 7-284.

Testo integrale

1Le volume aborde plusieurs aspects de la poésie d’Eustache Deschamps: les contenus, les formes, sa diffusion et ses possibles interprétations, en apportant en particulier une vision nouvelle sur la constitution et la diffusion des manuscrits, sur le contexte de premières éditions et sur la représentation de l’opinion paysanne donnée par le poète champenois.

2L’ouvrage comprend vingt contributions. Il est organisé en cinq parties précédées par une introduction générale de M. Zink (Préface, pp. 7-8), qui aborde le thème de l’intérêt nouveau pour Deschamps et qui parcourt les étapes fondamentales de la fortune critique du poète. Deux essais précédent la première partie: J. Cerquiglini, Eustache Deschamps en ses noms, pp. 9-18, qui réfléchit sur l’importance que le poète porte à son nom, sur son habitude de le changer, à se présenter toujours sous une identité différente, signe d’une perpétuelle construction d’une persona aux facettes différentes; et P. Contamine, L’imprimeur Georges Adrien Crapelet, promoteur et éditeur des poésies d’Eustache Deschamps, pp. 19-24, qui présente le cas de Crapelet, premier éditeur de Deschamps à le considérer comme un «vrai poète national et non pas comme un insignifiant rimeur de cour».

3La première section comprend quatre contributions et traite la question des genres et de leur fonction. En particulier S. Bliggenstorfer, Interdépendance de forme et de contenu dans l’œuvre d’Eustache Deschamps, pp. 27-42, aborde la question de l’interdépendance forme-contenu et invite à remettre en discussion le problème de l’ordre des poésies dans le ms. 840, en soulignant comme le classement révèle aussi une relation avec le contenu. Les articles de J. Devaux, Entre didactisme et modèle courtois: Eustache Deschamps héritier du Roman de la Rose, pp. 43-56 et L. Evdokimova Éthique, économie, politique, rhétorique. La classification aristotélicienne des sciences et la poésie didactique de Deschamps, pp. 57-72, abordent le sujet des sources de Deschamps. Le premier considère le poète comme l’héritier du Roman de la Rose et le deuxième analyse les liens entre Deschamps et Aristote, en étudiant en particulier le Mirouer de Manage. Le dernier essai de la première partie, J. Laidlaw Les Supplications de Deschamps – le Pouvoir de Persuasion, pp. 73-83, est une analyse détaillée d’un procédé très utilisé par Deschamps: la supplication.

4Les contributions de la deuxième partie sont plus historiques. L’emblématique constitue le champ d’enquête de L. Hablot, L’emblématique princière dans l’œuvre d’Eustache Deschamps, pp. 87-106. Il montre comme les références emblématiques qui désignent les individus cités dans les poésies de Deschamps sont essentiellement héraldiques ou littéraires. L’article de T. Lassabatere, Diffusion et postérité de l’œuvre d’Eustache Deschamps, le témoignage des manuscrits, pp. 107-120, est par contre une présentation de la constitution et de la diffusion des manuscrits des œuvres de Deschamps. La dimension mythique est abordée par V. Dang, Énée et Didon chez Deschamps: de la mythologie à la moralisation politique, pp. 121-132, qui étudie l’utilisation d’Homère et de Virgile faite par le poète champenois.

5La troisième partie traite du lien étroit de Deschamps avec la réalité politique et sociale de son temps. K. Becker, Deschamps juriste, pp. 135-146, aborde le thème de la justice, en soulignant l’humour très subtil et parodique qui marque la production «juridique» de Deschamps. Les articles de S. Dudash, Eustache Deschamps: poète et commentateur politique, pp. 147-162 et de L. Kendrick, L’invention de l’opinion paysanne dans la poésie d’Eustache Deschamps, pp. 163-182, présentent Deschamps comme commentateur politique donnant son opinion sur l’actualité et la société. L’étude de M. Lacassagne, «Tiens ces trois points...»: didactisme et morale politique dans la poésie d’Eustache Deschamps, pp. 183-195, est une réflexion sur le moralisme de Deschamps qui se montre souvent par l’utilisation de formules moralisantes adressées directement au lecteur.

6Les contributions de la quatrième partie ont comme thème la subjectivité chez Deschamps. Il est abordé en particulier par C. Scollen-Jimack, L’œuvre de Deschamps: goûts et aversions, pp. 215-232, qui analyse la présence d’une voix (personnelle?) dans les œuvres de notre poète. L’étude de M. Jeay, Eustache Deschamps, ou la «belligérance du texte», pp. 199-214, se réfère plus particulièrement à des procédés utilisés par Deschamps, par exemple la perpétuelle tension entre narration et description et l’utilisation polémique de l’énumération. A. Sobczyk, «Au jour d’ui partout doublé loy regne»: Eustache Deschamps dans un univers dédoublé, pp. 233-240, analyse les dualités formelles qui imprègnent l’ensemble des ballades de Deschamps en montrant que celles-là correspondent à sa vision du monde et que Deschamps pense par oppositions.

7La section «Textes Vertusiens» comprend les contributions suivantes: B. Doucey, Paysage de la mémoire: autour de l’œuvre poétique d’Eustache Deschamps, pp. 243-244; C. Faucon, Vertus: intrigues et poésie, pp. 245-248; P. Simon, Eustache Morel, pp. 249-253. Il s’agit d’un témoignage du projet d’Action Culturelle mené au cours de l’année scolaire 2001-2002 par des élèves de cinquième du Collège Jules Ferry de Vertus.

8Le volume est complété par une bibliographie approfondie et par un index des noms de personnes, de lieux, des notions et des figures allégoriques.

Torna su

Per citare questo articolo

Notizia bibliografica

Elena Peccia, « Miren Lacassagne, Thierry Lassabatère, Les «Diectez vertueulx» dEustache Deschamps. Forme poétique et discours engagé à la fin du Moyen Âge »Studi Francesi, 152 (LI | II) | 2007, 416-417.

Notizia bibliografica digitale

Elena Peccia, « Miren Lacassagne, Thierry Lassabatère, Les «Diectez vertueulx» dEustache Deschamps. Forme poétique et discours engagé à la fin du Moyen Âge »Studi Francesi [Online], 152 (LI | II) | 2007, online dal 30 novembre 2015, consultato il 03 août 2020. URL: http://journals.openedition.org/studifrancesi/9778

Torna su
  • Logo Rosenberg & Sellier
  • OpenEdition Journals