Navigazione – Mappa del sito
Rassegna bibliografica
Medioevo

Adrian P. Tudor, Erémitisme et solitude dans la première Vie des Pères

Maria Colombo Timelli
p. 418
Notizia bibliografica:

Adrian P. Tudor, Erémitisme et solitude dans la première “Vie des Pères”, «Le Moyen Âge», CXII, 1, 2006, pp. 43-61.

Testo integrale

1Les ermites – reclus, cénobites, anachorètes – abondent dans la première Vie des Pères, recueil de contes pieux (premier tiers du xiii siècle) auquel Adrian P. Tudor a consacré une importante étude (Tales of Vice and Virtue. The First Old French “Vie des Pères”, Amsterdam – New York, NY, Rodopi, 2005: cf. «SF», 151, 2006, pp. 159-160). Pratiquant l’ascèse, la prière, l’abstinence, les ermites donnent dans l’ensemble une image très positive d’eux-mêmes et de la vie contemplative. Cependant, comme le montre A.P. Tudor par l’analyse de deux de ces contes (Nièce et Le Prévôt d’Aquiléé), la solitude n’est pas une valeur en soi pour l’auteur du recueil: son but est plutôt de prêcher la confession, souligner l’importance de la charité, et montrer comment il est possible de concilier le bonheur dans le siècle et le salut spirituel.

Torna su

Per citare questo articolo

Notizia bibliografica

Maria Colombo Timelli, « Adrian P. Tudor, Erémitisme et solitude dans la première Vie des Pères »Studi Francesi, 152 (LI | II) | 2007, 418.

Notizia bibliografica digitale

Maria Colombo Timelli, « Adrian P. Tudor, Erémitisme et solitude dans la première Vie des Pères »Studi Francesi [Online], 152 (LI | II) | 2007, online dal 30 novembre 2015, consultato il 04 août 2020. URL: http://journals.openedition.org/studifrancesi/9786

Torna su
  • Logo Rosenberg & Sellier
  • OpenEdition Journals