Navigation – Plan du site

AccueilNuméros96Autres articlesDécouverte d’une tombe du Bronze ...

Autres articles

Découverte d’une tombe du Bronze ancien à Tell Qsubi (Moyen-Euphrate, Syrie)

Sawssan Alachkar et Yasser Showhan
p. 273-292

Résumés

Une tombe du Bronze ancien a été découverte en 2009 à Tell Qsubi sur la rive droite de l’Euphrate, à 59 km à l’ouest de Deir ez-Zor. Creusée dans le rocher en périphérie du tell, la tombe comporte un puit d’accès et une chambre divisée en trois espaces, qui a livré quelques ossements humains et 204 récipients en céramique, sans autre mobilier. Cet article est consacré à cet important ensemble céramique, jusqu’à présent inédit. Une étude typologique et stylistique permet de classer les différentes catégories céramiques et leurs types morphologiques. Une grande majorité de vases appartient à la Simple Ware et quelques-uns à la Black Euphrates Banded Ware ; un seul est attribuable à la Combed Wash Ware. L’analyse chronologique, fondée sur des comparaisons avec d’autres sites de la région, indique que le mobilier céramique est attribuable à la période EME 4-5 (2450-2100 av. J.‑C.). Cette tombe appartient au type « tombe à chambre avec puits d’accès », bien documenté dans le Moyen-Euphrate. Sa découverte élargit l’aire de répartition de ces tombes le long de la vallée de l’Euphrate en direction du sud.

Haut de page

Texte intégral

Introduction

  • 1 Cooper 2006.
  • 2 Cooper 2006 ; Bouso 2015.
  • 3 Cooper 2006, fig. 9.18 ; Bouso 2015, fig. 16.

1Le Moyen-Euphrate (selon le découpage régional utilisé par le projet ARCANE) a été marqué par une phase d’urbanisation au milieu du IIIe millénaire av. J.-C., documentée par une densification du peuplement et par l’émergence des sites fortifiés comme Tell Banat, Tell es-Sweyhat et Jerablus Tahtani 1. Cette transformation est accompagnée par l’apparition de nombreux cimetières qui présentent divers types de tombes. Un type caractéristique est constitué d’un puits donnant accès à une ou plusieurs chambres funéraires de configuration et de construction variées 2. En l’état actuel de la recherche, ces tombes sont surtout connues dans la partie nord du Moyen-Euphrate 3. La découverte d’une tombe de ce type à Tell Qsubi constitue un apport significatif, car ce site se trouve au sud de la zone principale de répartition. De plus, cette tombe a livré une quantité importante de céramique.

  • 4 Vidal 2009, Fenollós, Marquez & Caramelo 2008.
  • 5 Falb 2005.
  • 6 Fenollós 2009 et 2011.
  • 7 Al-Khabour 2012.

2Tell Qsubi se trouve à l’entrée de la gorge de Halabiya (Khanuqa) sur la rive droite de l’Euphrate, à 59 km à l’ouest de la ville de Deir ez-Zor 4 (fig. 1). Il se trouve donc à une trentaine de kilomètres en aval du cimetière du Bronze ancien d’Abu Hamad 5. Quelques tessons attribués à la fin du Bronze ancien (environ 2350-2100 av. J.‑C.) ont été ramassés sur le site 6. La tombe, localisée en périphérie sud du tell, a été fouillée par la mission syrienne de Deir ez-Zor en 2009 7.

Figure 1.

Figure 1.

Localisation de Tell Qsubi et des autres sites du Moyen-Euphrate avec des tombes à chambre avec puits d’accès

(d’après Bouso 2015, fig. 16 ; fond de carte M. Sauvage)

  • 8 Bouso 2015.

3La tombe peut être classée dans la catégorie des tombes à chambre avec puits d’accès (shaft with chamber), telle que définie par Bouso 8. La tombe est creusée dans un substrat de gypse (fig. 2). Un puits de 1 m de large et 1 m de profondeur donne accès à l’espace funéraire qui ressemble à une grande chambre avec deux piliers la séparant en trois unités distinctes. Le mobilier funéraire, exclusivement de la céramique, provient de la chambre centrale. Quelques os humains appartenant à plusieurs individus ont été trouvés lors de la fouille. L’absence d’autres catégories de mobilier funéraire est difficile à expliquer et pourrait résulter de pillages anciens.

Figure 2.

Figure 2.

Section schématique et photographie de la tombe de Tell Qsubi. L’échelle de la section est approximative

(documents Y. Showhan)

4Le but de cet article est de publier cette série inédite de céramiques. Le mobilier étant conservé en Syrie, il n'a pas été possible d'étudier les vases de première main, écartant ainsi toute possibilité d’observation technologique, mais uniquement à partir de photos et de dessins. Notre étude comporte une analyse typologique des formes et des décors, suivie par des comparaisons avec d’autres sites du Moyen-Euphrate. Cette approche morpho-stylistique a permis d’identifier les principales catégories céramiques représentées dans la tombe et de les dater.

Les catégories céramiques présentes

5Le mobilier céramique de la tombe de Qsubi est constitué d'une centaine de formes entières et d'un nombre équivalent de fragments, soit des bords, soit des fonds. Au total, 155 formes ou éléments de forme ont pu être attribués aux quatre catégories déjà connues pour cette région sous les termes de Simple Ware, Black Euphrates Ware, Combed Wash Ware et Cooking pot. Toutes catégories confondues, les types morphologiques attestés sont les bouteilles et jarres, correspondant à des récipients fermés, et les gobelets et bols, correspondant à des récipients ouverts. L’assemblage contient également quelques rares couvercles et supports.

Simple Ware (SW)

6La Simple Ware est très largement majoritaire, avec plus de 90 % de l'effectif (fig. 3). Variant entre le beige chamois et le beige rosé, la couleur de surface indique que les vases ont été cuits dans une atmosphère oxydante. Tous les types morphologiques sont représentés, à l’exception des bouteilles (tab. 1 ; fig. 4). Les vases en Simple Ware sont le plus souvent sans décor à l’exception de la présence de cannelures formant des bandes horizontales serrées, placées sur la partie supérieure de la panse. Ce décor est employé pour les gobelets et très exceptionnellement pour les jarres.

Figure 3.

Figure 3.

Fréquence des catégories céramiques dans la tombe

Tableau 1. Types morphologiques et décors en Simple Ware

Type Sans décor À décor de cannelures Total
Jarre 94 1 95
Gobelet 18 7 25
Bol 11 - 11
Support 3 - 3
Couvercle 2 - 2
Total 128 8 136

Figure 4.

Figure 4.

Fréquence relative des types morphologiques en Simple Ware (effectif : 136 vases)

Jarres

7La hauteur varie de 6 à 37 cm et le diamètre de la panse de 6 à 35 cm. Les jarres sont avec ou sans col, ce qui permet de distinguer deux sous-types :

  • Jarre à col (34 vases) – Les cols sont évasés ou droits. Les lèvres sont non épaissies ou moulurées. Les bases sont le plus souvent arrondies ou aplaties, et plus rarement annulaires (fig. 5 à 9). Une seule jarre à col est munie d’un bec.

Figure 5.

Figure 5.

Jarres à col en Simple Ware

(dessin Y. Showhan)

Figure 6.

Figure 6.

Jarres à col en Simple Ware

(dessin Y. Showhan)

Figure 7.

Figure 7.

Jarres à col en Simple Ware

(dessin Y. Showhan)

Figure 8.

Figure 8.

Jarres à col en Simple Ware

(dessin Y. Showhan)

Figure 9.

Figure 9.

Jarres à col en Simple Ware

(dessin Y. Showhan)

  • Jarre sans col (49 vases) – Les lèvres sont épaissies ou non épaissies, plus rarement moulurées (fig. 10 à 14). Les bases sont souvent arrondies, et plus rarement aplaties ou annulaires. Un vase est muni de tenons arrondis à deux perforations verticales. Les deux tenons sont placés sur la partie supérieure de la panse et diamétralement opposés. Un seul vase porte un décor, constitué de bandes cannelées sur la panse supérieure.

Figure 10.

Figure 10.

Jarres sans col en Simple Ware

(dessin Y. Showhan)

Figure 11.

Figure 11.

Jarres sans col en Simple Ware

(dessin Y. Showhan)

Figure 12.

Figure 12.

Jarres sans col en Simple Ware

(dessin Y. Showhan)

Figure 13.

Figure 13.

Jarres sans col en Simple Ware

(dessin Y. Showhan)

Figure 14.

Figure 14.

Jarres sans col en Simple Ware

(dessin Y. Showhan)

Gobelets (25 vases)

8Les parois sont plus ou moins convexes (fig. 15 et 16). La hauteur varie de 6 à 12 cm et le diamètre de l’ouverture varie de 8 à 15 cm. La lèvre est épaissie ou non, et la base annulaire ou aplatie. Sept gobelets, tous à base annulaire, sont décorés de cannelures.

Figure 15.

Figure 15.

Gobelets en Simple Ware

(dessin Y. Showhan)

Figure 16.

Figure 16.

Gobelets en Simple Ware

(dessin Y. Showhan)

Bols

9Les bols ne sont pas décorés (fig. 17). La hauteur varie de 5 à 14 cm et le diamètre d’ouverture varie de 13 à 28 cm. On distingue deux sous-types, selon la forme de la paroi : convexe ou droite.

  • Bol à paroi convexe – Il y en a quatre exemplaires. La lèvre est épaissie et le fond plat.
  • Bol à paroi droite – Sept bols répondent à cette définition. Plusieurs types de lèvre sont représentés : épaissie, non épaissie et moulurée. Les fonds sont annulaires ou plats.

Figure 17.

Figure 17.

Bols en Simple Ware

(dessin Y. Showhan)

Supports

10Les trois supports identifiés sont à paroi concave et à rebord évasé (fig. 18). La lèvre est moulurée et non épaissie (deux cas sur trois). Le diamètre de l’ouverture varie de 15 à 18 cm et la hauteur de 10 à 15 cm.

Figure 18.

Figure 18.

Supports en Simple Ware

(dessin Y. Showhan)

Couvercles

11Les deux couvercles présentent une hauteur autour de 5 cm (fig. 19). Dans les deux cas, le diamètre d’ouverture est 10 cm. La lèvre est non épaissie.

Figure 19.

Figure 19.

Couvercles en Simple Ware

(dessin Y. Showhan)

Black Euphrates Banded Ware (BEBW)

12Avec quinze vases identifiés, cette catégorie représente moins de 10 % du mobilier céramique de la tombe.

13Les vases ont été cuits en atmosphère réductrice et leur couleur de surface varie entre le gris et le gris-noir. Les types morphologiques attestés sont les bouteilles (5 exemplaires) et les jarres (10 exemplaires), avec ou sans tenons. Les fonds sont toujours arrondis. Tous les vases sont décorés de bandes lustrées, le plus souvent horizontales et couvrant toute la surface du récipient.

Bouteilles

  • 9 Sconzo 2014.

14Ces petits récipients sont souvent appelés « bouteilles syriennes » 9. On distingue deux sous-types, selon la forme générale du récipient : allongée et ovoïde (fig. 20).

Figure 20.

Figure 20.

Bouteilles en BEBW

(dessin Y. Showhan)

  • Allongée – Il existe un seul exemplaire, à lèvre moulurée à l’intérieur. Le diamètre maximal de la panse est 4,8 cm.
  • Ovoïde – quatre bouteilles ovoïdes sont présentes dans la série. Deux exemplaires sont à lèvre épaissie et les autres à lèvre non épaissie. La hauteur varie de 8 à 13 cm et le diamètre de 6 à 12 cm.

Jarres

15Ce type morphologique est représenté par une dizaine de vases (fig. 21 et 22). La hauteur varie de 20 à 25 cm et le diamètre de la panse de 20 à 32 cm. Les jarres sont en général sans col. Les rares cols sont éversés. La lèvre est le plus souvent non épaissie et le fond aplati ou arrondi. Certains vases sont munis de tenons arrondis, à deux perforations verticales. Les deux tenons sont placés sur la partie supérieure de la panse et diamétralement opposés (deux cas sur huit).

Figure 21.

Figure 21.

Jarres en BEBW

(dessin Y. Showhan)

Figure 22.

Figure 22.

Jarres en BEBW

(dessin Y. Showhan)

Combed Wash Ware (CWW)

16Une jarre et un tesson isolé peuvent être attribués à cette catégorie, en raison du décor peint caractéristique (fig. 23). La hauteur est 22 cm et le diamètre de la panse de 22 cm. La couleur de surface est beige-rosé à beige-chamois. La jarre est à lèvre non épaissie et à fond annulaire.

Figure 23.

Figure 23.

Jarre en CWW

(dessin et photo Y. Showhan)

  • 10 Rova 2014.

17Le décor est constitué dans les deux cas de motifs en bandes horizontales ou ondulées et de bandes verticales ondulées, peintes en rouge. Les bandes sont localisées sur la partie supérieure de la panse de la jarre. Tous ces éléments de décor correspondent aux caractéristiques décrites pour la Combed Wash Ware 10.

Cooking pot

18Un seul bord de récipient muni des deux tenons de forme triangulaire caractéristique a été identifié pour cette catégorie. La couleur de surface est beige-chamois.

Discussion

  • 11 Cooper 2006.

19La tombe à chambre avec puits d’accès découverte à Tell Qsubi possède des équivalents sur d’autres sites du Moyen-Euphrate comme Abu Hamad, Wreide, Biʿa, Selenkahiyeh, Tawi, Shams ed-Din et Tell es-Sweyhat. Ce type se trouve très souvent dans un contexte extra muros associé à des sites du secteur de la vallée de l’Euphrate situé entre Abu Hamad et Tell Banat. Le cas de Tell Qsubi montre que la répartition des tombes à chambre avec puits d’accès s'étend encore plus au sud le long de cette vallée. En raison de l’état de conservation des ossements humains, nous ne disposons pas d’informations claires ni sur le nombre exact ni sur le sexe des personnes enterrées dans cette tombe. Néanmoins, il s’agit probablement d’une sépulture collective, comme les tombes du même type fouillées à Tell es-Sweyhat 11.

20Les formes céramiques présentes dans la tombe de Tell Qsubi s'intègrent au répertoire des types morphologiques connus au Bronze ancien dans la production céramique du Moyen-Euphrate.

  • 12 Sconzo 2015, fig. 1 ; Lebeau 2014, p. xi, Cultural Horizon Table v. 4.5.6.

21Afin de dater plus précisément la céramique de cette tombe, nous avons effectué des comparaisons typologiques avec des vases issus de contextes datés sur d’autres sites dans la région du Moyen-Euphrate (tableau 2). Cet assemblage trouve des éléments de comparaison notamment avec des tombes d’Abu Hamad, Selenkahiye, Wreide et Halawa. Il ressort de cette analyse comparative que la fourchette de datation la plus probable pour les vases de Tell Qsubi se situe entre les Early Middle Euphrates (EME) 4 et 5 (environ 2450-2100 av. J.-C.) de la chronologie établie par le projet ARCANE 12, donc à la fin du Bronze ancien.

Tableau 2. Attribution chronologique des vases de Tell Qsubi, d’après des éléments de comparaison tirés de sites du Moyen-Euphrate

No inventaire Catégorie Type Comparaisons Chronologie
TQ2.01.01 SW Jarre Falb 2005, Taf. 27, 7 EME 4
TQ2.01.02 SW Gobelet Orthmann & Rova 1991, Abb. 27, W86 : 02 EME 4
TQ2.01.03 SW Gobelet Orthmann & Rova 1991, Abb. 27, W86 : 03 EME 4
TQ2.01.04 BEBW Bouteille Falb 2005, Taf. 35, 7 EME 5
TQ2.01.05 BEBW Jarre Jean-Marie 1999, Taf. 151, 3 ; Van Loon 2001, pl. 4A.5, 19 ; Orthmann & Rova 1991, Abb. 12, W11B, 24 EME 4
TQ2.01.06 BEBW Bouteille Van Loon 2001, fig. 5A.9B, 1 EME 5
TQ2.01.07 SW Gobelet Orthmann & Rova 1991, Abb. 27, W86 : 03 EME 4
TQ2.01.08 SW Gobelet Orthmann & Rova 1991, Abb. 11, W11B : 06 EME 4
TQ2.01.09 SW Bol Sconzo 2015, pl. 15, 20 EME 4-5
TQ2.01.10 SW Jarre Orthmann & Rova 1991, Abb. 27, W86A : 04 EME 4
TQ2.01.11 SW Jarre Orthmann & Rova 1991, Abb. 27, W86A : 04 EME 4
TQ2.01.12 SW Jarre Orthmann & Rova 1991, Abb. 11, W11B : 17 ; Hempelmann 2005, Taf. 23, 249 EME 4
TQ2.01.13 SW Gobelet Orthmann & Rova 1991, Abb. 27, W86 : 03 EME 4
TQ2.01.14 SW Gobelet Orthmann & Rova 1991, Abb. 27, W86 : 03 EME 4
TQ2.01.15 SW Jarre Dornemann 1988, fig. 17, 12 EME 5
TQ2.01.16 SW Jarre Kampschulte & Orthmann 1984, Taf. 14, 21 EME 4
TQ2.01.17 SW Jarre Kampschulte & Orthmann 1984, Taf. 15, 29 EME 4
TQ2.01.18 SW Jarre Falb 2005, Taf. 14, 3 EME 4-5
TQ2.01.19 SW Jarre Falb 2005, Taf. 14, 3 EME 4-5
TQ2.01.20 SW Jarre Kampschulte & Orthmann 1984, Taf. 15, 29 EME 4
TQ2.01.21 SW Jarre Jean-Marie 1991, Taf. 13, 2 ; Dornemann 1988, fig. 19, 24 EME 5
TQ2.01.22 SW Jarre Dornemann 1988, fig. 19, 29 EME 4
TQ2.01.23 SW Gobelet Orthmann & Rova 1991, Abb. 10, W11A : 01  EME 4
TQ2.01.24 SW Support Orthmann & Rova 1991, Abb. 48, B, 1 ; Sconzo 2015, pl. 24, 14 ; Hempelman 2005, Taf. 46, 356 EME 5-6
TQ2.01.25 SW Jarre Orthmann & Rova 1991, Abb. 10 W11 : 03 EME 4
TQ2.01.26 BEBW Jarre Orthmann & Rova 1991, Abb. 10 W11A : 07 EME 4
TQ2.01.27 BEBW Jarre Orthmann & Rova 1991, Abb.13, W54A : 34 EME 5
TQ2.01.28 BEBW Jarre Van Loon 2001, fig. 4A.5, 19 EME 4
TQ2.01.29 SW Gobelet Orthmann & Rova 1991, Abb. 12, W54A : 09 EME 5
TQ2.01.31 SW Gobelet Orthmann & Rova 1991, Abb. 11, W11B : 06 EME 4
TQ2.01.32 SW Support Strommenger & Kohlmeyer 1998, Taf. 87, 1 ; Sconzo 2015, pl. 13, 10 EME 3-4
TQ2.01.33 SW Jarre Valdés Pereiro 1996, fig. 6, 3 ; Strommenger & Kohlmeyer 1998, Taf. 106, 2 EME 5
TQ2.01.34 SW Jarre Falb 2005, Taf. 11, 5 EME 4
TQ2.01.35 SW Jarre Falb 2005, Taf. 10, 5 ; Dornemann 1988, fig. 18, 1 EME 5
TQ2.01.36 SW Jarre Falb 2005, Taf. 11, 5 EME 4
TQ2.01.37 SW Jarre Orthmann & Rova 1991, Abb. 11, W11B : 17 EME 4
TQ2.01.38 SW Jarre Orthmann & Rova 1991, Abb. 17, W54A : 71 EME 5
TQ2.01.39 SW Jarre Orthmann & Rova 1991, Abb. 16, W54A : 66 EME 5
TQ2.01.40 SW Jarre Dornemann 1988, fig. 17, 4 ; Orthmann & Rova 1991, Abb. 14, W54A : 50 EME 5
TQ2.01.41 SW Jarre Orthmann & Rova 1991, Abb. 17, W54A : 71 EME 5
TQ2.01.42 SW Jarre Orthmann & Rova 1991, Abb. 17, W54A : 71 EME 5
TQ2.01.43 SW Jarre Falb 2005, Taf. 11, 5 EME 4
TQ2.01.44 SW Jarre Dornemann 1988, fig. 18, 8 ; Orthmann & Rova 1991, Abb. 15, W54A : 54 EME 5
TQ2.01.45 SW Jarre Dornemann 1998, fig. 18, 1 EME 5
TQ2.01.46 SW Jarre Orthmann & Rova 1991, Abb. 17, W54A : 71 EME 5
TQ2.01.47 SW Jarre Dornemann 1998, fig. 18, 1 EME 5
TQ2.01.48 SW Gobelet Dornemann 1998, fig. 19, 4 EME 5
TQ2.01.49 SW Gobelet Orthmann & Rova 1991, Abb. 12, W54A : 09 EME 5
TQ2.01.50 SW Gobelet Orthmann & Rova 1991, Abb. 10, W11A : 01 EME 4
TQ2.01.51 SW Jarre Kampschulte & Orthmann 1984, Taf. 67, 98 EME 4
TQ2.01.52 SW Jarre Hempelmann 2005, Taf. 23, 249 EME 4-5
TQ2.01.53 SW Gobelet Orthmann & Rova 1991, Abb. 12, W54A : 09 EME 5
TQ2.01.54 SW Jarre Kampschulte & Orthmann 1984, Taf. 67, 95 ; Falb 2005, Taf. 27, 5 EME 4
TQ2.01.55 BEBW Bouteille Orthmann & Rova 1991, Abb. 18, W54A : 79 EME 5
TQ2.01.56 SW Jarre Falb 2005, Taf. 19, 5 EME 4
TQ2.01.57 SW Jarre Orthmann & Rova 1991, Abb. 27, W86A : 4  EME 4
TQ2.01.58 SW Couvercle Dornemann 1988, fig. 16, 28 ; Hempelmann 2005, Taf. 49, 380 EME 5
TQ2.01.59 SW Gobelet Kampschulte & Orthmann 1984, Taf. 12, 22 ; Hempelmann 2005, Taf. 7, 90 EME 5-6
TQ2.01.60 SW Gobelet Orthmann & Rova 1991, Abb. 27, W86 : 14 ; Capet 2005, fig. 15, 3 EME 4
TQ2.01.61 SW Jarre Orthmann & Rova 1991, Abb. 27, W86A : 04 EME 4
TQ2.01.62 SW Jarre Strommenger & Kohlmeyer 1998, Taf. 19, 7 ; Hempelmann 2005, Taf. 19, 234 EME 5
TQ2.01.63 BEBW Bouteille Orthmann & Rova 1991, Abb. 18, W54A : 77 EME 5
TQ2.01.64 SW Jarre Orthmann & Rova 1991, Abb. 17, W54A : 71 EME 5
TQ2.01.65 BEBW Jarre Strommenger & Kohlmeyer 1998, Taf. 88, 6 EME 4
TQ2.01.66 SW Jarre Kampschulte & Orthmann 1984, Taf. 1, 6 EME 3-4
TQ2.01.67 SW Jarre Kampschulte & Orthmann 1984, Taf. 1, 6 EME 3-4
TQ2.01.68 BEBW Bouteille Van Loon 2001, fig. 4A, 9B, 1 EME 5
TQ2.01.69 SW Jarre Kampschulte & Orthmann 1984, Taf. 1, 7 EME 3-4
TQ2.01.70 SW Jarre Jean-Marie 1999, Abb. 24, 2  EME 4-5
TQ2.01.71 SW Support Van Loon 2001, fig. 5A. 22e EME 3-4
TQ2.01.72 SW Bol Kampschulte & Orthmann 1984, Taf. 65, 38 EME 4
TQ2.01.73 SW Gobelet Welton & Cooper 2014, pl. 2, 22  EME 4-5
TQ2.01.74 SW Gobelet Schwartz 2001, pl. 5A.8, k  EME 4-5
TQ2.01.75 SW Gobelet Schwartz 2001, pl. 5A.8, k  EME 4-5
TQ2.01.76 SW Jarre Dornemann 1988, fig. 18, 8 ; Orthmann & Rova 1991, Abb. 15, W54A : 54 EME 5
TQ2.01.77 SW Jarre Falb 2005, Taf. 11, 5 EME 4-5
TQ2.01.78 SW Jarre Falb 2005, Taf. 11, 5  EME 4-5
TQ2.01.79 SW Jarre Schwartz 2001, pl. 5A, 1: e EME 4
TQ2.01.80 SW Jarre Kepinski 2007, fig. 10.5, 8 EME 4
TQ2.01.82 SW Bol Schwartz 2001, pl. 5A, 1 : q ; Dornemann 1988, fig. 16, 7 EME 5
TQ2.01.83 SW Jarre Orthmann & Rova 1991, Abb. 22, W54C : 65 ; Kampschulte & Orthmann 1984, Taf. 15, 30 EME 4-5
TQ2.01.84 SW Couvercle Orthmann & Rova 1991, Abb. 48, C ; Hempelmann 2005, Taf. 49, 374 EME 4-5
TQ2.01.85 SW Bol Dornemann 1988, fig. 16, 16 ; Orthmann & Rova 1991, Abb. 19W54C : 25 ; Hempelmann 2005, Taf. 3, 37 EME 4-5
TQ2.01.86 SW Gobelet Orthmann & Rova 1991, Abb. 10, W11A : 01  EME 4
TQ2.01.87 SW Jarre Falb 2005, Taf. 10, 7 EME 4
TQ2.01.88 CWW Jarre Oates 2001, fig. 402, 281 EME 5
TQ2.01.89 SW Jarre Dornemann 1988, fig. 18, 1 EME 5
TQ2.01.90 SW Jarre Falb 2005, Taf. 10, 5 ;  Dornemann 1988, Fig. 18, 1 EME 5
TQ2.01.91 SW Jarre Dornemann 1988, fig. 18, 1  EME 4-5
TQ2.01.92 SW Jarre Dornemann 1988, fig. 15,2 EME 5
TQ2.01.93 SW Jarre Falb 2005, Taf. 11, 5  EME 4-5
TQ2.01.94 SW Jarre Orthmann & Rova 1991, Abb. 45, IID : 2 ; Hempelmann 2005, Taf. 21, 240 EME 4-5
TQ2.01.95 BEBW Jarre Orthmann & Rova 1991, Abb. 10, W011A : 7 EME 4
TQ2.01.96 SW Bol Hempelmann 2005, Taf. 3, 44 EME 4-6
TQ2.01.97 SW Bol Hempelmann 2005, Taf. 1, 1 EME 4-5
TQ2.01.98 SW Jarre Rova 1991, Abb. 25, W66 : 6 ; Dornemann 1988, fig. 15, 28 EME 4-5
TQ2.01.99 SW Gobelet Orthmann & Rova 1991, Abb. 12, W54A : 09 EME 5
TQ2.01.100 SW Gobelet Orthmann & Rova 1991, Abb. 27, W86 : 01 ; Capet 2005, fig. 15, 3 EME 4
TQ2.01.101 SW Bol Orthmann & Rova 1991, Abb. 15, W54A : 54 ; Dornemann 1988, fig. 16, 7 EME 4-5
TQ2.01.102 SW Jarre Orthmann & Rova 1991, Abb. 15, W54A : 54  EME 5
TQ2.01.103 SW Jarre Orthmann & Rova 1991, Abb. 17, W54A : 71 EME 5
TQ2.01.104 SW Jarre Hempelmann 2005, Taf. 23, 249 EME 4-5
TQ2.01.105 SW Jarre Kampschulte & Orthmann 1984, Taf. 7, 51 EME 4-5
TQ2.01.106 SW Jarre Orthmann & Rova 1991, Abb. 27, W86A : 4 ; Kampschulte & Orthmann 1984, Taf. 15, 25 EME 4
TQ2.01.107 SW Jarre Kampschulte & Orthmann 1984, Taf. 13, 39  EME 4-5
TQ2.01.108 SW Jarre Falb 2005, Taf. 11, 6 EME 4
TQ2.01.109 SW Jarre Orthmann & Rova 1991, Abb. 22, W54C : 67 ; Abb. 25, W66 : 16 EME 4
TQ2.01.110 SW Jarre Dornemann 1988, fig. 18, 1 EME 5
TQ2.01.111 SW Jarre Orthmann & Rova 1991, Abb. 11, W11B : 17 EME 4
TQ2.01.112 SW Jarre Orthmann & Rova 1991, Abb. 11, W11B : 17 EME 4
TQ2.01.113 SW Jarre Orthmann & Meyer 1989, Abb. 42, 2 ; Kampschulte & Orthmann 1984, Taf. 15, 29 EME 4
TQ2.01.116 SW Jarre Jean-Marie 1999, Taf. 13,5 ; Orthmann & Meyer 1989, Abb. 42, 7 EME 4
TQ2.01.117 SW Jarre Orthmann & Meyer 1989, Abb. 42, 2 ; Kampschulte & Orthmann 1984, Taf. 15, 29 EME 4
TQ2.01.118 SW Jarre Orthmann & Meyer 1989, Abb. 42, 2 ; Kampschulte & Orthmann 1984, Taf. 15, 29 EME 4
TQ2.01.119 SW Jarre Orthmann & Meyer 1989, Abb. 42, 2 ; Kampschulte & Orthmann 1984, Taf. 15, 29 EME 4
TQ2.01.120 SW Jarre Orthmann & Meyer 1989, Abb. 42, 2 ; Kampschulte & Orthmann 1984, Taf. 15, 29 EME 4
TQ2.01.121 SW Jarre Jean-Marie 1999, Taf. 13, 5 ; Kampschulte & Orthmann 1984, Taf. 15, 29 EME 4
TQ2.01.123 SW Jarre Orthmann & Rova 1991, Abb. 10, W11 : 03 EME 4
TQ2.01.124 BEBW Jarre Strommenger & Kohlmeyer 1998, Taf. 143, 15 EME 5
TQ2.01.159 SW Jarre Orthmann & Rova 1991, Abb. 10 W11 : 03 EME 4
TQ2.01.166 SW Jarre Falb 2005, Taf. 12, 3 EME 4-5
TQ2.01.185 SW Bol Dornemann 1988, Fig. 16, 17 ; Orthmann & Rova 1991, Abb. 19, W54C : 25 ; Schwartz 2012 et al., Fig. 9, 7 EME 5
TQ2.01.186 SW Gobelet Orthmann & Rova 1991, Abb. 11, W11B : 06 EME 4
TQ2.01.187 SW Gobelet Orthmann & Rova 1991, Abb. 10, W11A : 01 EME 4
TQ2.01.189 SW Bol Kampschulte & Orthmann 1984, Taf. 65, 38 EME 4
TQ2.01.190 SW Bol Kampschulte & Orthmann 1984, Taf. 65, 38 EME 4
TQ2.01.195 SW Bol Sconzo 2015, pl. 15, 20 EME 4 -5
TQ2.01.197 SW Jarre Kampschulte & Orthmann 1984, Taf. 13, 37 ; Hempelmann 2005, Taf. 14, 176 EME 5
TQ2.01.203 SW Jarre Orthmann & Rova 1991, Abb. 17, W54A : 71 EME 5
TQ2.01.204 SW Jarre Falb 2005, Taf. 25, 3 EME 4-5

22La représentation des catégories céramiques trouvées dans la tombe de Tell Qsubi est typique des tombes documentées dans la région du Moyen-Euphrate. Ainsi, dans la tombe W054 de Wreide, la tombe 5 de Tell es-Swehat, la tombe A1 de Šamseddin, les tombes U47 et U43 de Tell Biʿa ou la tombe 6 de Tawi, on trouve une grosse majorité de Simple Ware et quelques vases appartenant à d’autres catégories.

  • 13 Rova 2014.
  • 14 Lebeau 2014, p. xi, Cultural Horizon Table v.4.5.6.

23Le vase et le tesson attribués à la Combed Wash Ware représentent un cas rare de présence de cette catégorie dans la région du Moyen-Euphrate, alors que son aire préférentielle de répartition se trouve plus à l’est, en Jézireh centrale 13. La datation de cette catégorie céramique correspond à la deuxième moitié du IIIe millénaire (EME 4-5) 14. Sa présence dans cet assemblage céramique ne pose donc pas de problème chronologique.

  • 15 Falb, Porter & Pruss 2014; Sconzo 2015.

24Parmi le mobilier céramique déposé dans la tombe de Tell Qsubi se trouve un nombre restreint de vases en Black Euphrates Banded Ware. Bien attestée dans le Moyen-Euphrate, cette catégorie apparaît en EME 4 et continue jusqu’en EME 5 15.

  • 16 Mazzoni 1994 ; Bunimovitz & Greenberg 2004.

25Cet assemblage céramique ne montre ainsi pas de différence notable avec d’autres assemblages funéraires du Moyen-Euphrate issus de tombes à chambre avec puits d’accès. Les jarres dominent l’assemblage, suivies par les gobelets et les bols. Les gobelets en Simple Ware ont manifestement fait partie de services à boire 16.

  • 17 Schwartz 2007 ; Felli 2012 ; Vacca 2014 ; Sconzo 2014.

26La BEBW est bien connue pour ses qualités techniques, en particulier sa cuisson à haute température. Elle semble être plus fréquente en contexte funéraire, suggérant probablement un rôle spécifique dans les cérémonies funéraires comme conteneur d’huiles aromatiques ou d’onguents dans le cadre des rituels funéraires 17.

  • 18 Cooper 2006.
  • 19 Cooper 2006, p. 218.

27Nous terminons cette discussion par quelques remarques générales sur les tombes de type puits avec chambre. Elles sont attestées dans une majeure partie du Moyen-Euphrate, de Göklü au nord jusqu’à Abu Hamad au sud. Toutefois, la plupart des découvertes se situent dans la partie centrale de la région, entre Abu Hamad et Banat (fig. 1). À l’exception d’Abu Hamad, ces tombes se trouvent à proximité immédiate des habitats. Les cas les mieux documentés montrent qu’il ne s’agit pas de tombes isolées, mais de structures regroupées dans des cimetières qui sont caractérisés par des tombes de types variés. La présence d’un cimetière à Tell Qsubi nous paraît probable, mais invérifiable dans l’état actuel des recherches sur le terrain. En ce qui concerne le fonctionnement des tombes de type à puits avec chambre, elles ne semblent pas représenter une élite sociale. Par rapport aux tombes monumentales construites en pierre de la même période, leur construction est moins élaborée et elles ne sont pas visibles en surface. De plus, le mobilier funéraire des tombes à puits avec chambre est moins luxueux et moins varié que celui des tombes monumentales 18. Les tombes à puits avec chambre pourraient correspondre à des tombes de familles n’appartenant pas à l’élite. Elles peuvent contenir jusqu’à une douzaine d’individus selon le bilan établi par L. Cooper 19. On suppose qu’il s’agit de dépôts successifs de défunts sur une période de durée indéterminée, mais correspondant probablement à plusieurs générations.

  • 20 Welton & Cooper 2014.
  • 21 Sconzo 2014, fig. 5.
  • 22 Sconzo 2014 et 2015
  • 23 Sconzo 2015, pl. 13, no 10 ; pl. 24, no 14.
  • 24 lebeau 2014, p. xi, Cultural Horizon Table v. 4.5.6.

28Dans le cas de Tell Qsubi, quelques éléments céramiques viennent appuyer cette hypothèse et apportent des précisions sur la durée d’utilisation de la tombe. Les gobelets en Simple Ware sont parfois classés comme Caliciform Ware. Les variantes non décorées sont attestées en EME 4-5, mais sont plutôt caractéristiques de la période EME 6. En revanche, les gobelets décorés de cannelure sont caractéristiques de la période équivalant à l’EME 4, bien que présents en petit nombre plus tardivement 20. Considérons ensuite les bouteilles en Black Euphrates Banded Ware et les supports en Simple Ware. Le mobilier comporte une bouteille de forme ovoïde (fig. 20, no d’inventaire TQ 2.01.06) et une de forme allongée (fig. 20, no d’inventaire TQ 2.01.55). Nous pouvons attribuer ces formes respectivement aux types 1 et 3 du classement des bouteilles proposé par P. Sconzo 21. Selon les arguments qu’elle a détaillés 22, le type 2 apparaît en EME 4 et le type 3 en EME 4-5. Parmi les rares supports en Simple Ware issus de la tombe de Tell Qsubi, il existe une forme basse (fig. 18, no d’inventaire TQ 2.01.71) et une forme haute à lèvre moulurée (fig. 21, no d’inventaire TQ 2.01.24), assimilables respectivement aux types 70 et 127 de Sconzo 23. Selon la chronologie qu’elle propose, le support de forme basse apparaît en EME 3-4 et le support de forme haute en EME 5-6. Eu égard au système chronologique général élaboré par le projet ARCANE 24, ces observations sur les bouteilles et les supports de la série de Tell Qsubi indiqueraient une durée maximale de 350 ans pour l’utilisation de la tombe, entre 2450 et 2100 av. J.‑C. (fin EME 3 à début EME 6).

Haut de page

Bibliographie

al-Khabour (A.)
2012 « Histoire de l’occupation de la vallée de l’Euphrate entre le Balih et le Habur à l’époque préclassique », Bibliotheca Euphratica 1, p. 163-175.

Bouso (M.)
2015 « Burials and Funerary Practices », Finkbeiner 2015, p. 371-399.

Bunimovitz (S.) & Greenberg (R.)
2004 « Revealed in Their Cups : Syrian Drinking Customs in Intermediate Bronze Age Canaan », BASOR 334, p. 19-31.

Capet (E.)
2005 « Les tombes de l’âge du Bronze Ancien IV (période III) », L. Bachelot & F.-M. Fales (éd.), Tell Shiukh Fawqani 1994-1998, Padova, S.A.R.G.O.N., p. 253-300.

Cooper (L.)
2006 Early Urbanism on the Syrian Euphrates, New York, Routledge.

Dornemann (H.)
1988 « Tell Hadidi: one Bronze Age site among many in the Tabqa dam salvage area », BASOR 270, p. 13-42.

Falb (C.)
2005 « Die Keramik », C. Falb, K. Kranik, J-W. Meyer & E. Villa (éd.), Der Friedhof von Abu Hamed, Gräber des 3. Jahrtausends v. Chr. im syrischen Euphrattal 4 (Schriften zur Vorderasiatischen Archäologie 8), Saarwellingen, Saarbrücker Druckerei und Verlag, p. 171-334.

Falb (C.), Porter (A.) & Pruss (A.)
2014 « North-Mesopotamian Metallic Ware, Jezireh Stone Ware, North-Mesopotamian Grey Ware and Euphrates Banded Ware », Lebeau 2014, p. 171-199.

Felli (C.)
2012 « Funerary practices from the end of the Early to the Middle Bronze Age in Northwestern Syria : the Middle Euphrates Valley », P. Pfälzner et al. (éd.), (Re‑)Constructing funerary rituals in the Ancient Near East. Proceedings of the first international symposium of the Tuebingen post-graduate school “symbols of the dead” in May 2009 (Qatna Studien Supplementa 1), Wiesbaden, Harrassowitz, p. 79-110.

Fenollós (J.-L.), Marquez (I.) & Caramelo (F.)
2008 « Le projet archéologique Moyen-Euphrate Syrien : Travaux récents sur la frontière septentrionale du royaume de Mari », Studia Orontica 2, p. 83-97.

Fenollós (J.-L.)
2009 « Nouvelles recherches archéologiques dans la région du verrou basaltique de Halabiyé, Moyen-Euphrate Syrien », Estudos orientais 10, p. 123-145.

Fenollós (J.-L.)
2011 « Le défilé de Khanuqa : géographie et histoire au Moyen-Euphrate méridional », Isimu 13, p. 125-136.

Finkbeiner (U.), Novak (M.), Sakal (F.) & Sconzo (P.) éd.
2015 Associated Regional Chronologies for the Ancient Near East and the Eastern Mediterranean: Middle Euphrates (ARCANE IV), Turnhout, Brepols.

Hempelmann (R.)
2005 Die bronzezeitliche Keramik von Tell Halawa A, Ausgrabungen in Halawa 3, Saarbrücken, Saarbrücker Druckerei und Verlag.

Jean-Marie (M.-L.)
1999 Mission archéologique de Mari, tome V : Tombes et nécropoles de Mari (BAH CLIII), Beyrouth, Ifpo.

Kampschulte (I.) & Orthmann (W.)
1984 Ausgrabungen bei Tawi 1975 und 1979, Gräber des 3. Jahrtausends v. Chr. im Syrischen Euphrattal 1 (Saarbrücker Beiträge zur Altertumskunde 38), Bonn, Rudolph Habelt Verlag.

Kepinski (C.)
2007 « Dynamics, Diagnostic Criteria and Settlement Patterns in the Carchemish Area During the Early Bronze Age », E. Peltenburg (éd.), Euphrates River Valley Settlement. The Carchemish Sector in the Third Millennium BC (Levant Supplementary Series 5), Oxford, Oxbow Books, p. 152-163.

Lebeau (M.) éd.
2014 Associated Regional Chronologies for the Ancient Near East and the Eastern Mediterranean: Ceramics (ARCANE I), Turnhout, Brepols.

Mazzoni (S.)
1994 « Drinking Vessels in Syria : Ebla and the Early Bronze Age », L. Milano (éd.), History and Culture of Drinks in the Ancient Near East. Papers of a Symposium held in Rome, May 17-19, 1990, Padua, Sargon, p. 245-276.

Oates (J.)
2001 « The Third-millennium Pottery », D. Oates, J. Oates & J. McDonald (éd.), Excavations at Tell Brak 2 : Nagar in the Third Millennium BC, Cambridge – London, McDonald Institute for Archaeological Research – British School of Archaeology in Iraq, p. 151-194.

Orthmann (W.) & Meyer (J.-W.)
1989 « Die Ausgrabungen in den Planquadraten L und M », W. Orthmann (éd.), Halawa 1980 bis 1986 Vorläufiger Bericht über die 4-9 Grabungskampagne (Saarbrücker Beiträge zur Altertumskunde 52), Bonn, Rudolph Habelt Verlag, p. 63-84.

Orthmann (W.) & Rova (E.)
1991 Gräber des 3. Jahrrausends v. Chr. im Syrischen Euphrattal 2, Ausgrabungen in Wreide, Saarbrücken, Saarbrücker Druckerei und Verlag.

Rova (E.)
2014 « Combed Wash and Smeared Wares », Lebeau 2014, p. 201-214.

Schwartz (G.)
2001 « The Pottery from Selenkahiye 1972, 1974 and 1975 », M. N. Van Loon (éd.), Selenkahiye. Final Report on the University of Chicago and University of Amsterdam Excavations in the Tabqa Reservoir, Northern Syria, 1967-1975, Istanbul, Nederlands Historisch-Archaeologisch Instituut te Istanbul, p. 223-325.

Schwartz (G.)
2007 « Status, Ideology, and Memory in Third-millennium Syria : ‘Royal’ Tombs at Umm el-Marra », L. Laneri (éd.), Performing Death. Social Analysis of Funerary Traditions in the Ancient Near East and Mediterranean (Oriental Institute seminars 3), Chicago, Oriental Institute of the University of Chicago, p. 39-68.

Schwartz (G.), Curvers (H.), Dunham (S.) & Weber (J.)
2012 « From Urban Origins to Imperial Integration in Western Syria : Umm el-Marra 2006, 2008 », AJA 116/1, p. 157-193.

Sconzo (P.)
2014 « Syrian Bottles », Lebeau 2014, p. 215-235.

Sconzo (P.)
2015 « Ceramic », Finkbeiner et al. 2015, p. 85-202.

Strommenger (E.) & Kohlmeyer (K.)
1998 Ausgrabungen in Tall Biʿa/Tuttul 1. I. Die Altorientalischen Bestattungen (Wissenschaftliche Veröffentlichungen der Deutschen Orient-Gesellschaft 96), Saarbrücken, Saarbrücker Druckerei und Verlag.

Vacca (A.)
2014 « Chronology and Distribution of 3rd Millennium BC Flasks », S. Pizzimenti & L. Romano (éd.), Šime ummiānka (Contributi e materiali di archeologia orientale XVI), Sapienza, università di Roma, p. 251-286.

Valdés Pereiro (C.)
1996 Los materiales ceramicos de tell Qara Quzaq : periodizacion de un yacimiento del III milenio en el Norte de Siria, thèse de doctorat, universitat de Barcelona.

Van Loon (M. N.)
2001 « Graves and their Contents », M. N. Van Loon (éd.), Selenkahiye. Final Report on the University of Chicago and University of Amsterdam Excavations in the Tabqa Reservoir, Northern Syria, 1967-1975, Istanbul, Nederlands Historisch-Archaeologisch Instituut te Istanbul, p. 127-222.

Vidal (J.)
2009 « Travellers and explorers in the region of Halabiya », Estudos orientais 10, p. 117-121.

Welton (L.) & Cooper (L.)
2014 « Caliciform Ware », Lebeau 2014, p. 325-354.

Haut de page

Notes

1 Cooper 2006.

2 Cooper 2006 ; Bouso 2015.

3 Cooper 2006, fig. 9.18 ; Bouso 2015, fig. 16.

4 Vidal 2009, Fenollós, Marquez & Caramelo 2008.

5 Falb 2005.

6 Fenollós 2009 et 2011.

7 Al-Khabour 2012.

8 Bouso 2015.

9 Sconzo 2014.

10 Rova 2014.

11 Cooper 2006.

12 Sconzo 2015, fig. 1 ; Lebeau 2014, p. xi, Cultural Horizon Table v. 4.5.6.

13 Rova 2014.

14 Lebeau 2014, p. xi, Cultural Horizon Table v.4.5.6.

15 Falb, Porter & Pruss 2014; Sconzo 2015.

16 Mazzoni 1994 ; Bunimovitz & Greenberg 2004.

17 Schwartz 2007 ; Felli 2012 ; Vacca 2014 ; Sconzo 2014.

18 Cooper 2006.

19 Cooper 2006, p. 218.

20 Welton & Cooper 2014.

21 Sconzo 2014, fig. 5.

22 Sconzo 2014 et 2015

23 Sconzo 2015, pl. 13, no 10 ; pl. 24, no 14.

24 lebeau 2014, p. xi, Cultural Horizon Table v. 4.5.6.

Haut de page

Table des illustrations

Titre Figure 1.
Légende Localisation de Tell Qsubi et des autres sites du Moyen-Euphrate avec des tombes à chambre avec puits d’accès
Crédits (d’après Bouso 2015, fig. 16 ; fond de carte M. Sauvage)
URL http://journals.openedition.org/syria/docannexe/image/10218/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 66k
Titre Figure 2.
Légende Section schématique et photographie de la tombe de Tell Qsubi. L’échelle de la section est approximative
Crédits (documents Y. Showhan)
URL http://journals.openedition.org/syria/docannexe/image/10218/img-2.jpg
Fichier image/jpeg, 137k
Titre Figure 3.
Légende Fréquence des catégories céramiques dans la tombe
URL http://journals.openedition.org/syria/docannexe/image/10218/img-3.jpg
Fichier image/jpeg, 39k
Titre Figure 4.
Légende Fréquence relative des types morphologiques en Simple Ware (effectif : 136 vases)
URL http://journals.openedition.org/syria/docannexe/image/10218/img-4.jpg
Fichier image/jpeg, 56k
Titre Figure 5.
Légende Jarres à col en Simple Ware
Crédits (dessin Y. Showhan)
URL http://journals.openedition.org/syria/docannexe/image/10218/img-5.jpg
Fichier image/jpeg, 80k
Titre Figure 6.
Légende Jarres à col en Simple Ware
Crédits (dessin Y. Showhan)
URL http://journals.openedition.org/syria/docannexe/image/10218/img-6.jpg
Fichier image/jpeg, 99k
Titre Figure 7.
Légende Jarres à col en Simple Ware
Crédits (dessin Y. Showhan)
URL http://journals.openedition.org/syria/docannexe/image/10218/img-7.jpg
Fichier image/jpeg, 59k
Titre Figure 8.
Légende Jarres à col en Simple Ware
Crédits (dessin Y. Showhan)
URL http://journals.openedition.org/syria/docannexe/image/10218/img-8.jpg
Fichier image/jpeg, 53k
Titre Figure 9.
Légende Jarres à col en Simple Ware
Crédits (dessin Y. Showhan)
URL http://journals.openedition.org/syria/docannexe/image/10218/img-9.jpg
Fichier image/jpeg, 68k
Titre Figure 10.
Légende Jarres sans col en Simple Ware
Crédits (dessin Y. Showhan)
URL http://journals.openedition.org/syria/docannexe/image/10218/img-10.jpg
Fichier image/jpeg, 85k
Titre Figure 11.
Légende Jarres sans col en Simple Ware
Crédits (dessin Y. Showhan)
URL http://journals.openedition.org/syria/docannexe/image/10218/img-11.jpg
Fichier image/jpeg, 64k
Titre Figure 12.
Légende Jarres sans col en Simple Ware
Crédits (dessin Y. Showhan)
URL http://journals.openedition.org/syria/docannexe/image/10218/img-12.jpg
Fichier image/jpeg, 58k
Titre Figure 13.
Légende Jarres sans col en Simple Ware
Crédits (dessin Y. Showhan)
URL http://journals.openedition.org/syria/docannexe/image/10218/img-13.jpg
Fichier image/jpeg, 92k
Titre Figure 14.
Légende Jarres sans col en Simple Ware
Crédits (dessin Y. Showhan)
URL http://journals.openedition.org/syria/docannexe/image/10218/img-14.jpg
Fichier image/jpeg, 63k
Titre Figure 15.
Légende Gobelets en Simple Ware
Crédits (dessin Y. Showhan)
URL http://journals.openedition.org/syria/docannexe/image/10218/img-15.jpg
Fichier image/jpeg, 56k
Titre Figure 16.
Légende Gobelets en Simple Ware
Crédits (dessin Y. Showhan)
URL http://journals.openedition.org/syria/docannexe/image/10218/img-16.jpg
Fichier image/jpeg, 75k
Titre Figure 17.
Légende Bols en Simple Ware
Crédits (dessin Y. Showhan)
URL http://journals.openedition.org/syria/docannexe/image/10218/img-17.jpg
Fichier image/jpeg, 57k
Titre Figure 18.
Légende Supports en Simple Ware
Crédits (dessin Y. Showhan)
URL http://journals.openedition.org/syria/docannexe/image/10218/img-18.jpg
Fichier image/jpeg, 38k
Titre Figure 19.
Légende Couvercles en Simple Ware
Crédits (dessin Y. Showhan)
URL http://journals.openedition.org/syria/docannexe/image/10218/img-19.jpg
Fichier image/jpeg, 28k
Titre Figure 20.
Légende Bouteilles en BEBW
Crédits (dessin Y. Showhan)
URL http://journals.openedition.org/syria/docannexe/image/10218/img-20.jpg
Fichier image/jpeg, 54k
Titre Figure 21.
Légende Jarres en BEBW
Crédits (dessin Y. Showhan)
URL http://journals.openedition.org/syria/docannexe/image/10218/img-21.jpg
Fichier image/jpeg, 102k
Titre Figure 22.
Légende Jarres en BEBW
Crédits (dessin Y. Showhan)
URL http://journals.openedition.org/syria/docannexe/image/10218/img-22.jpg
Fichier image/jpeg, 36k
Titre Figure 23.
Légende Jarre en CWW
Crédits (dessin et photo Y. Showhan)
URL http://journals.openedition.org/syria/docannexe/image/10218/img-23.jpg
Fichier image/jpeg, 106k
Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Sawssan Alachkar et Yasser Showhan, « Découverte d’une tombe du Bronze ancien à Tell Qsubi (Moyen-Euphrate, Syrie) »Syria, 96 | 2019, 273-292.

Référence électronique

Sawssan Alachkar et Yasser Showhan, « Découverte d’une tombe du Bronze ancien à Tell Qsubi (Moyen-Euphrate, Syrie) »Syria [En ligne], 96 | 2019, mis en ligne le 01 novembre 2021, consulté le 01 décembre 2021. URL : http://journals.openedition.org/syria/10218 ; DOI : https://doi.org/10.4000/syria.10218

Haut de page

Auteurs

Sawssan Alachkar

Institut national d’histoire de l’art (INHA)

Articles du même auteur

Yasser Showhan

Ancien directeur des Antiquités, Deir ez-Zor

Haut de page

Droits d’auteur

© Presses IFPO

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search