Navigation – Plan du site

AccueilNuméros92RecensionsEckart Frahm, Historische und his...

Recensions

Eckart Frahm, Historische und historisch-literarische Texte (Keilschriftexte aus Assur literarischen Inhalts 3, WVDOG 121)

Francis Joannès
p. 458
Référence(s) :

Eckart Frahm, Historische und historisch-literarische Texte (Keilschriftexte aus Assur literarischen Inhalts 3, WVDOG 121), Wiesbaden, Harrassowitz, 2009, xi + 276 p., ISBN 978-3-447-05896-4.

Texte intégral

1Le troisième tome de la série des textes cunéiformes littéraires d’Aššur (Keilschfrittexte aus Assur literarischen Inhalts), est l’œuvre d’E. Frahm et présente les autographies de 80 tablettes cunéiformes, pour l’essentiel fragmentaires, de nature historique, accompagnées d’un choix de reproductions photographiques (nos 22, 29, 40, 56, 61, 76). La plupart des documents sont en assez piètre état et leur édition fait honneur aux qualités d’épigraphiste de l’auteur qui en a tiré le meilleur parti possible.

2L’ouvrage comporte une introduction (p. 1-9) situant la ville d’Aššur dans le devenir historique de l’Assyrie, les circonstances de la redécouverte du site et de son exploitation archéologique et la place que tient la littérature cunéiforme historique dans la documentation textuelle fournie par les fouilles. Suit un catalogue raisonné des différents textes publiés ici, en commençant par les inscriptions royales, présentées par ordre chronologique depuis Tukulti-Ninurta Ier (xiiie s.), jusqu’au dernier souverain assyrien local, Sîn-šar-iškun, disparu en 610 : parmi ces rois sont particulièrement bien représentés Tiglath-Phalasar Ier (nos 2-12), Adad-nērārī II (nos 15-18) et Sennachérib (nos 33-40). La plupart des textes sont des duplicats fragmentaires d’inscriptions et d’annales royales déjà connues. On note, avec le no 29, une inscription d’Adad-nērārī II sous forme de lettre au dieu Aššur.

3Une deuxième série d’inscriptions royales (nos 44-58) est présentée sans attribution à un souverain précis, le plus souvent en raison de l’état très lacunaire des textes. On trouve ensuite des fragments de Chroniques assyriennes (nos 59-61), surtout d’époque médio-assyrienne, puis des textes regroupés sous la dénomination « lois, décrets, donations et traités », dont une copie des paragraphes 265 et 266 du Code d’Hammurabi (no 62), et plusieurs extraits de serments de fidélité (adê), attribués aux règnes d’Aššurnaṣirpal II (no 66), Sennachérib (nos 67-69) et Assarhaddon (nos 70-71). Une cinquième partie présente deux inscriptions dédicatoires d’objets du culte de la part d’individus privés. Enfin, dans une sixième et dernière partie sont présentés des fragments de nature historique, dont un texte relevant du genre du mariage sacré (no 75), deux autres de copies du viie s. d’un dialogue entre le roi Išme-Dagan (xviiie s. av. J.-C.) et le dieu Enlil (ou Aššur). Ces deux extraits, duplicats l’un de l’autre (nos 76 et 76a), proviennent l’un de la collection d’Aššur, l’autre, qui est actuellement conservé au British Museum, de la bibliothèque d’Aššurbanipal à Ninive. Ils témoignent de l’intérêt porté à la transmission de la tradition historique tout au long de l’histoire assyrienne.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Francis Joannès, « Eckart Frahm, Historische und historisch-literarische Texte (Keilschriftexte aus Assur literarischen Inhalts 3, WVDOG 121) »Syria, 92 | 2015, 458.

Référence électronique

Francis Joannès, « Eckart Frahm, Historische und historisch-literarische Texte (Keilschriftexte aus Assur literarischen Inhalts 3, WVDOG 121) »Syria [En ligne], 92 | 2015, mis en ligne le 03 août 2015, consulté le 13 mai 2021. URL : http://journals.openedition.org/syria/3337 ; DOI : https://doi.org/10.4000/syria.3337

Haut de page

Droits d’auteur

© Presses IFPO

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search