Navigation – Plan du site
Autres articles

Antioch on the Orontes: the Topography of Social Conflicts (4th-7th cent. ad)

Paveł Filipczak
p. 325-345

Résumés

L’analyse détaillée des sources historiques, surtout des textes de Libanios, d’Ammien Marcellin, de Jean Chrysostome et de Jean Malalas, permet d’indiquer des lieux (surtout les sièges des autorités publiques ou ecclésiastiques ainsi que des lieux de divertissement de masse) où explosaient des révoltes de la population d’Antioche ; elle permet de répondre à la question si des quartiers particulièrement dangereux, souvent menacés par des explosions d’un mécontentement social (généralement parlant, la Ville Nouvelle, les environs du forum de Valens, le quartier d’Épiphanie), ont existé en Antioche ; elle permet également d’apprécier dans quelle mesure les révoltes de la population portaient atteinte à la structure physique des bâtiments particuliers (la plupart d’entre eux ont été détruits dans des tremblements de terre et non pas suite aux révoltes) ; elle suggère un caractère relativement pacifique des relations sociales dans une ville fortement diversifiée sur le plan religieux (dans la description des révoltes, il est très rarement question des églises, des temples et des synagogues).

Haut de page

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en décembre 2019.

Plan

Hippodrome
The Imperial Palace
Houses
Praetorium of the governor of the province
Imperial statues
The seat of the bishop
Bathhouses
Xystos
Praetorium of the governor of the diocese of the East (Comes Orientis)
Synagogue in Daphne
Basilicas 
The street Thalassioi
The Church of St. John
The river Orontes
Theatre
Mese, the main colonnaded street
Unspecified places
Conclusions

Aperçu du texte

Despite decades of studies (dating back to the mid-19th cent.)  and the publication of many monographs, written singlehandedly  and in collaboration , not to mention many articles scattered around a great number of scholarly journals, there are still topics concerning the history of Antioch in Late Antiquity of which our knowledge is very limited. A link between the topography of the city and the social conflicts that the city was plagued by is one of them.

I am specifically interested only in one aspect of the problem, leaving all the others out of my analysis. Thus, I offer no description of particular rebellions, nor do I try to explain their causes and effects, omitting a variety of details concerning the way in which a given rebellion unfolded (for example, the names of rebels or of military commanders). The only information I do provide is the one which, in my opinion, is somehow linked with the topography of the city. Throughout the paper I rely on the English translations of ...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Paveł Filipczak, « Antioch on the Orontes: the Topography of Social Conflicts (4th-7th cent. ad) », Syria, 94 | 2017, 325-345.

Référence électronique

Paveł Filipczak, « Antioch on the Orontes: the Topography of Social Conflicts (4th-7th cent. ad) », Syria [En ligne], 94 | 2017, mis en ligne le 15 décembre 2019, consulté le 21 mai 2018. URL : http://journals.openedition.org/syria/5606 ; DOI : 10.4000/syria.5606

Haut de page

Auteur

Paveł Filipczak

Department of the Byzantine History, Institut of History, University of Lódz

Haut de page

Droits d’auteur

© Presses IFPO

Haut de page
  • Logo IFPO
  • OpenEdition Journals