Navigation – Plan du site
Autres articles

La céramique métallique dans le haut Khabur : l’apport de nouvelles données issues de prospections

Sawssan Alachkar
p. 157-179

Résumés

Au Bronze ancien en Mésopotamie du Nord, la céramique dite « métallique » est une production numériquement faible mais de qualité exceptionnelle. L’article présente une série inédite de cette céramique, issue de prospections menées dans le haut Khabur, dans la Djézireh syrienne. Un classement morpho-typologique permet des comparaisons avec d’autres sites de la Djézireh et du moyen Euphrate, indiquant une datation aux périodes Early Jezirah 2 à 4 (environ 2700-2150 av. J.-C.). La répartition des sites prospectés montre que la céramique métallique se concentre dans la partie nord de la région. Cette observation conforte l’hypothèse d’une zone de production située en Anatolie sud-orientale, exploitant des ressources argileuses particulières. Cette céramique apparaît dans un contexte marqué par l’émergence de la métallurgie du bronze et l’urbanisation. Toutefois, un lien spécifique entre la céramique métallique et la fondation des villes circulaires appelées Kranzhügel paraît peu probable, en l’état actuel des connaissances sur la répartition géographique des deux phénomènes.

Haut de page

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en décembre 2019.

Plan

Introduction
Contexte de la recherche
Présentation du corpus de prospection
Étude typologique
Jarres
Gobelets et bols
Bouteilles/flacons
Bases
Répartition géographique
Discussion
Aspects typo-chronologiques
Aspects socio-culturels
Conclusion

Aperçu du texte

Introduction

La prospection réalisée entre 1989 et 1991 sous la direction de B. Lyonnet a porté sur une soixantaine de sites dans le haut Khabur occidental, une région faisant partie de la Djézireh syrienne . Le haut Khabur occidental se situe à l’ouest des zones prospectées dans le cadre d’autres projets, en particulier les prospections autour de Tell Leilan et Tell Hamoukar . Les recherches sur le terrain dans le haut Khabur occidental avaient pour but de mettre en évidence l’évolution du peuplement dans le bassin du Khabur, des origines à nos jours. Environ 15 t de tessons ont été collectées, couvrant toutes les périodes du Néolithique jusqu’à l’époque contemporaine. De loin la collection la plus abondante concerne le IIIe millénaire ou Bronze ancien. Parmi celle-ci, un certain nombre de tessons se rapporte à une poterie très caractéristique de cette époque, la céramique dite « métallique » (fig. 1-2). Sur proposition de B. Lyonnet, nous avons récemment étudié plus en détail ces t...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Sawssan Alachkar, « La céramique métallique dans le haut Khabur : l’apport de nouvelles données issues de prospections », Syria, 94 | 2017, 157-179.

Référence électronique

Sawssan Alachkar, « La céramique métallique dans le haut Khabur : l’apport de nouvelles données issues de prospections », Syria [En ligne], 94 | 2017, mis en ligne le 15 décembre 2019, consulté le 15 août 2018. URL : http://journals.openedition.org/syria/5664 ; DOI : 10.4000/syria.5664

Haut de page

Auteur

Sawssan Alachkar

Institut national d’histoire de l’art (INHA)Département des études et de la recherche, 2 rue VivienneF-75002 Paris – sawssan.alachkar@inha.fr

Haut de page

Droits d’auteur

© Presses IFPO

Haut de page
  • Logo IFPO
  • OpenEdition Journals