Navigation – Plan du site
Autres articles

« Mets en terre la guerre... », histoire de l’interprétation d’une formule ougaritique

Dennis G. Pardee
p. 205-251

Résumés

Plusieurs termes de la formule poétique prononcée à l’intention de la déesse ʿAnatu, selon deux principaux passages du Cycle de Baʿlu en langue ougaritique, ont été l’objet de débats animés depuis la publication du premier de ces textes en 1931. Cette nouvelle étude reprend l’histoire de l’interprétation de la formule et l’auteur arrive à l’interprétation qui lui paraît la plus plausible de chaque terme et de la formule entière. L’examen des données lexicales est suivie d’une analyse de la forme poétique du passage, puis de l’apport de cette analyse du texte.

Haut de page

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en décembre 2019.

Plan

Les textes
1) RS 3.361 v 19'-21' (CTA 1 II), message de ʾIlu confié à ses porte-parole 
2) RS 2.[014]+ iii 14'-17' (CTA 3 C III 11-14), message de Baʿlu confié à ses porte-parole
3) RS 2.[014]+ iv 8-10 (CTA 3 D IV 52-54), le message tel qu’il est transmis
4) RS 5.198 : 13'-16' (CTA 7 II 13-16 ; KTU 1.7 : 25-28), un passage parallèle
5) RS 2.[014]+ iv 22-25 (CTA 3 D IV 66-69), début de la réponse de ʿAnatu
6) RS 2.[014]+ iv 27-31 (CTA 3 D IV 71-75), continuation de cette réponse
7) RS 3.322+ iv 22-25 (CTA 19 IV 184-86) : Dānîʾilu ordonne des sacrifices
8) RS 3.322+ iv 29-31 (CTA 19 IV 191-93) : sa fille Pūǵatu exprime son accord
9) RS 2.[014]+ ii 3'-5' (CTA 3 B II) : ʿAnatu s’en va à la guerre 
10) RS 2.[004] vi 43'-44' (CTA 17 VI) : ʿAnatu menace ʾAqhatu 
Les traductions 
Les interprétations 
qryy
b ảrṣ // b ʿprm :: l kbd ảrṣ // l kbd šdm
mlḥmt
št
ddym
sk
šlm
ảrbdd
Structure poétique
Interprétation littéraire
Conclusion

Aperçu du texte

Comme il a déjà été remarqué en introduction d’un survol des interprétations d’un seul mot ougaritique (tḥm, « message »), « history-of-interpretation studies are inherently boring by the very fact that their purpose is not to make a new contribution. »  Malgré cette carence, ce genre d’étude rend tout de même service à la science, car, à l’avenir, les chercheurs auront à leur disposition de nombreuses données sur la formule en question — pour ne pas dire toutes les données, car les recherches bibliographiques les plus assidues, limitées par notre connaissance partielle des langues modernes, ne trouveraient pas toutes les références — les textes ougaritiques ayant été traduits un peu partout dans le monde . Nous nous proposons donc de recenser les interprétations de cette formule telles qu’elles ont été proposées dans les principales langues de la recherche dans le monde occidental depuis 1931. Ce survol ne manque pas entièrement d’originalité, car reprendre les données et les argum...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Dennis G. Pardee, « « Mets en terre la guerre... », histoire de l’interprétation d’une formule ougaritique », Syria, 94 | 2017, 205-251.

Référence électronique

Dennis G. Pardee, « « Mets en terre la guerre... », histoire de l’interprétation d’une formule ougaritique », Syria [En ligne], 94 | 2017, mis en ligne le 15 décembre 2019, consulté le 21 août 2018. URL : http://journals.openedition.org/syria/5904 ; DOI : 10.4000/syria.5904

Haut de page

Droits d’auteur

© Presses IFPO

Haut de page
  • Logo IFPO
  • OpenEdition Journals