Navigation – Plan du site

AccueilNuméros95Éditorial

Texte intégral

1Cette livraison de la revue est marquée par un changement important puisque les départs se sont succédé dans l’équipe qui en assume la préparation et la direction.

2L’institut français du Proche-Orient et le département d’archéologie et d’histoire de l’Antiquité ont de nouveaux directeurs en les personnes de Michel Mouton et Dominique Pieri.

3Au mois de mars 2018, Anne-Sibylle Loiseau, qui a été secrétaire de rédaction de la revue depuis 2009, est partie sur une autre mission. Nous la remercions pour toute l’intelligence et l’énergie qu’elle a mises au service de Syria et lui souhaitons de s’épanouir dans ses nouvelles tâches. Gaëlle Coqueugniot a été nommée secrétaire de rédaction le 1er septembre et s’est plongée avec courage, compétence et efficacité dans la préparation du numéro de 2018, dont elle a essayé dans toute la mesure du possible de combler le retard. Toute l’équipe est heureuse de l’accueillir.

4Certains membres du comité de rédaction, dont la composition datait de 2007, ont décidé de démissionner. Cela a été l’occasion d’un renouvellement de ce comité, de son rajeunissement aussi.

5Enfin, Maurice Sartre qui assumait la fonction de directeur et rédacteur en chef de Syria depuis 1997 a souhaité également passer la main et m’a sollicitée pour le remplacer. Par son œuvre scientifique, il n’a cessé d’explorer l’histoire du Proche-Orient à l’époque hellénistique, romaine et byzantine, sur laquelle il a publié une synthèse majeure, D'Alexandre à Zénobie : Histoire du Levant antique, ive siècle avant J.‑C. - iiie siècle après J.‑C., Paris, 2001. Membre de l’Institut français d’archéologie de Beyrouth de 1973 à 1974, Maurice Sartre a toujours gardé des liens étroits avec cette institution devenue Institut Français du Proche-Orient. Il publie fidèlement dans la Bibliothèque archéologique et historique des livraisons des Inscriptions grecques et latines de Syrie depuis le volume sur Bostra de 1985. Il a dirigé Syria avec dévouement pendant plus de vingt ans, y compris en assumant pendant deux ans toutes les tâches en l’absence de secrétaire de rédaction, tout en jouant pleinement son rôle dans le comité de la BAH. Je mesure depuis quelques mois l’investissement que cela lui a demandé durant toutes ces années. Aussi l’ensemble du comité est-il très heureux de lui rendre hommage en publiant dans ce numéro les actes de la journée d’études qui lui fut dédiée à Tours en 2014.

6L’équipe ainsi renouvelée aura à cœur de veiller à garder le niveau d’excellence de Syria et de la Bibliothèque archéologique et historique, d’en ouvrir le champ aux nouvelles questions qui se présenteront et de faire vivre ce lieu de dialogue de notre communauté scientifique.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Françoise Briquel Chatonnet, « Éditorial »Syria, 95 | 2018, 9.

Référence électronique

Françoise Briquel Chatonnet, « Éditorial »Syria [En ligne], 95 | 2018, mis en ligne le 02 mai 2019, consulté le 14 mai 2021. URL : http://journals.openedition.org/syria/9191 ; DOI : https://doi.org/10.4000/syria.9191

Haut de page

Auteur

Françoise Briquel Chatonnet

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Presses IFPO

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search