Skip to navigation – Site map

HomeAbout the journalPolitique de diffusion et d’archi...

Politique de diffusion et d’archivage

Diffusion du volume imprimé – Achat et abonnement

Syria publie un volume annuel, imprimé aux Presses de l’Ifpo à Beyrouth, qui en assure également la distribution internationale.
https://www.ifporient.org/publications/acheter-nos-publications/
Pour toute commande ou demande d’abonnement, s’adresser à : diffusion-ifpo@ifporient.org

Diffusion numérique

La revue Syria est disponible en version numérique :

  • Sur la plateforme JSTOR, à partir du volume 1, et avec un embargo de 5 ans ;

  • Sur la plateforme Persée, en libre accès, pour les volumes 1 à 82 (1920-2005) ;

  • Sur la plateforme Openedition journals à partir du volume 83 (2006), en accès ouvert après un embargo de 12 mois ; les résumés et les mots-clés sont en accès ouvert immédiat, ainsi que les éditoriaux et les notices nécrologiques.

  • Depuis 2018, les recensions sont publiées au fil de l’eau, exclusivement en ligne et en accès ouvert immédiat.

Politique d’archivage numérique

La rédaction de Syria encourage le dépôt par les auteurs de leurs articles en archive ouverte institutionnelle (HalSHS pour la France), selon les conditions de la loi pour une République numérique de 2016 :

  • La version révisée et préparée, avant mise en page (version post-print correspondant aux épreuves préparatoires non mises en page envoyées aux auteurs), peut être déposée sur une archive ouverte 12 mois après la parution du volume.

  • Le dépôt de cette version pourra être immédiat pour les articles relevant du Plan S, issus de recherches financées par des subventions publiques accordées par des organismes français et européens, après accord préalable de l’éditeur.

En outre, le dépôt de la version éditeur (tiré-à-part mis en page) est autorisé sur une archive ouverte institutionnelle un an après la date de parution du volume.

La mise en ligne de la version éditeur intégrale des articles n’est en revanche pas autorisée sur des plateformes privées (Academia, Researchgate…), qui s’accaparent les droits des auteurs et de la revue. Pour ces plateformes, la revue préconise plutôt l’ajout d’un hyperlien vers la plateforme Openedition Journals de la revue ou vers une archive institutionnelle.

Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search