Skip to navigation – Site map

HomeThe JournalRecommandations aux auteurs

Recommandations aux auteurs

Instructions for authors

1. Soumission et format des articles

Les auteurs et autrices soumettent à la revue des textes rédigés en français, anglais ou italien, inédits, qui ne doivent pas être soumis à d’autres revues après acceptation.

Les auteurs veilleront à ne pas pratiquer l’auto-plagiat, même sous forme d’extraits courts de leurs articles ou ouvrages antérieurs. La revue utilise systématiquement le logiciel anti-plagiat Compilatio (consulter la charte éthique de la revue).

Les articles ne doivent pas dépasser les 50 000 signes (notes incluses).

L’auteur envoie son article par fichier attaché à craham.tabularia[at]unicaen.fr.

L’article est proposé au comité de rédaction, qui communique ensuite à l’auteur ses remarques.

Après réception de la version définitive, l’article est alors mis en ligne.

Le codage prévu pour les articles est le suivant :

  • les textes seront fournis sous forme de fichiers au format Word (version récente) ;

  • les figures et images seront au format JPEG pour les photos et Adobe Illustrator pour les dessins au trait. Des photographies de très bonne qualité sur support papier peuvent être fournies pour être ensuite numérisées.

2. Présentation des articles

Les titres, intertitres et sous-titres seront distingués du texte et doivent être en bas de casse. La hiérarchie doit être clairement indiquée, mais on évitera de subdiviser au-delà du deuxième niveau.

Chaque article est précédé des indications suivantes : titre, auteur(s) (nom et prénom en toutes lettres), coordonnées, résumé et mots-clés.

Les coordonnées des auteurs doivent comprendre l’adresse institutionnelle (organisme d’appartenance), les adresses postale et/ou électronique.

Chaque article est accompagné d’un résumé en français, en anglais et en italien (100 mots ou 500 signes maximum).

Mots-clés : 10 au maximum en français, en anglais et italien.

Langue

Les langues de publication sont l’anglais, le français et l’italien.

Typographie

Quelques règles usuelles…

Pour l’indication des siècles : utiliser Xe (et non Xè ou Xème) ; écrire « siècle » en entier.

Les siècles doivent être saisis en majuscules (et non pas en petites capitales)

Les mots dans une langue étrangère à celle de l’article (latin, etc.) se mettent en italique.

Les indications de pages seront présentées comme suit :

  • une seule page : p. 52 ;

  • plusieurs pages : p. 52-58.

Localisations

Indiquer pour chaque lieu le nom du département, du canton et, le cas échéant, de la commune.

Ex. "Vivant-sous-VergyXXX",

XXX Dép. Côte d’Or, cant. Gevrey-Chambertin, c. Curtil-Vergy. Indiquer seulement « chef-lieu de cant. » pour une commune qui est chef-lieu de canton.

Citation des documents

Les titres des pièces manuscrites seront cités entre guillemets. L’auteur reportera précisément le lieu de conservation, le dépôt, la désignation du fonds, de la série (ou de la collection), la cote précise du document.

Ex. : Caen, Arch. dép. Calvados, H 3163 ; Rouen, Bibl. mun., ms 1207 [Y 51], fol. 94.

On utilisera les abréviations suivantes :

ms (sans point) = manuscrit ; mss = manuscrits
coll. = collection ; vol. = volume
fol. = folio ; r pour recto (ex. : fol. 44r) ; v pour verso (fol. 44v) ; r-v pour recto et verso (fol. 44r-v)
Arch. nat. = Archives nationales
Arch. dép. = Archives départementales + nom du département
Arch. mun. = Archives municipales
BnF : Bibliothèque nationale de France (et pour les fonds principaux : ms lat. ; ms fr. ; nouv. acq. lat. ; nouv. acq. fr.)
Bibl. mun. = Bibliothèque municipale

Pour les dépôts étrangers : BL = British library ; TNA = The National Archives.

Les autres dépôts (français ou étrangers) seront indiqués en toutes lettres.

3. Notes de bas de page et bibliographie

Une bibliographie terminale est demandée.

Il faut séparer la bibliographie en 3 parties séparées par un intertitre :

  1. « Manuscrits »

  2. « Sources » : sources éditées (éditions anciennes et contemporaines)

  3. « Études » : littérature secondaire

Les notes de bas de page

On adoptera le système auteur-date pour les ouvrages cités en bibliographie (à l’exception des sources) :

Pour les références renvoyant à des travaux cités en bibliographie : Nom (petites cap), année, page(s). S’il y a plusieurs références pour la même année, indiquer, 1999a, 1999b, 1999c...

Pour les références renvoyant à des sources citées en bibliographie : prénom et nom de l’auteur de la source en bas de casse, titre complet à la première occurrence, Prénom et nom de l’éditeur scientifique en petites capitales, numéro du livre ou du chapitre, ou de la page. À partir de la 2e occurrence, ne conserver que le nom de l’auteur de la source :

Ex. : 1re occurrence : Guillaume de Poitiers, Histoire de Guillaume le Conquérant, Raymonde Foreville (éd.), II, 12, p. 174.

à partir de la 2e occurrence : Guillaume de Poitiers, II, 13, p. 178.

Si l’auteur de la source est inconnu, citer la source par son titre complet à la première occurrence, suivi du nom de l’éditeur scientifique, puis, s’il est long, choisir une forme abrégée à partir de la 2e occurrence.

ex : Le Cartulaire du chapitre du Saint-Sépulcre de Jérusalem, Geneviève Bresc-Bautier (éd.), doc. 75, p. 174.

exemple avec un titre long :

1re occurrence :  Faits et gestes du Prince Tancrède pendant l’expédition de Jérusalem par Raoul de Caen, François Guizot (éd.), p. xxx.

2e occurrence :  Faits et gestes du Prince Tancrède…, p. xxx.

Pour la présentation des documents manuscrits cités en note, se référer à la rubrique « citation des documents ».

La bibliographie

Les auteurs seront énumérés dans l’ordre alphabétique. Pour chaque auteur, les travaux seront classés dans l’ordre chronologique. Lorsque plusieurs travaux d’un même auteur apparaîtront pour une même année, la référence sera suivie de la mention année/lettre en gras (ex. : 1999a, 1999b).

Règles générales

Nom de l’auteur en petites capitales et majuscule initiale, suivi du prénom indiqué en entier.

Le titre en italique pour les ouvrages ou les noms des périodiques ou bien « entre guillemets » pour un article paru dans une revue ou encore les contributions à un ouvrage collectif.

Il est obligatoire de signaler la collection et le numéro dans la collection, s’ils existent.

Des variantes sont introduites ensuite en fonction du type de publication :

Manuscrits

« Nom du manuscrit (ou titre ou nom de la pièce », cote (Origine – quand elle est connue–, datation)

« Cartulaire de l’abbaye de la Trinité de Fécamp », Rouen, Bibl. mun., ms 1207 [Y 51] (Fécamp, XIIIe siècle). URL : https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/btv1b101019857

« Donation à l’abbaye du Bec-Hellouin », Rouen Arch. Dep. Seine-Maritime, 3 H 8/1 (vers 1110-1130)

Ouvrage

Nom, prénom, Titre, numéro d’édition, lieu d’édition, nom de l’éditeur (nom de la collection, no), date d’édition, nombre de volumes.

Ex. : Alexander, Jonathan J. G., Norman Illumination at Mont St Michel. 996-1100, Oxford, Clarendon Press, 1970.

Avec collection : Krüger, Karl Heinrich, Die Universalchroniken, Turnhout, Brepols (Typologie des sources du Moyen Âge occidental, 16), 1976.

Ouvrage collectif

Titre, prénom ou initiale du directeur puis Nom du directeur suivi de (dir.) ou (éd.), lieu d’édition, nom de l’éditeur (nom de la collection, no), date d’édition, nombre de volumes.

Ex. : La Normandie vers l’an mil, François de Beaurepaire et Jean-Pierre Chaline (éd.), Rouen, Société de l’Histoire de Normandie, 2000.

Contribution à un ouvrage collectif

Nom, prénom, « Titre », in Titre de l’ouvrage collectif, prénom ou initiale du directeur puis Nom du directeur suivi de (dir.) ou (éd.), lieu d’édition, nom de l’éditeur (nom de la collection), date d’édition, pages.

Ex. : Arnoux, Mathieu, « Les premières chroniques de Fécamp : de l’hagiographie à l’histoire », in Les Saints dans la Normandie médiévale, Actes du colloque de Cerisy-la-Salle (26-29 septembre 1996), Pierre Bouet et François Neveux (éd.), Caen, Presses Universitaires de Caen, 2000, p. 71-82.

avec collection : Lebecq, Stéphane, « Scènes de chasse aux mammifères marins (mers du Nord, vie-xiie siècles) », in Milieux naturels et espaces sociaux. Études offertes à Robert Delort, Élisabeth Mornet et Franco Morenzoni (éd.), Paris, Publications de la Sorbonne (Histoire ancienne et médiévale, 47), 1997, p. 241‑253

Article d’un périodique

Nom, prénom, « Titre », Titre du périodique, tomaison, numéro, date de publication, pages.

Ex. Violette, Louis, « Le problème de l’attribution d’un texte rouennais du XIe siècle : les Acta archiepiscoporum Rothomagensium », Analecta Bollandiana, 115, 1997, p. 113-129.

Thèse et mémoire inédits

Nom, prénom, Titre, thèse ou mémoire, discipline ou spécialité, Université, département, date de soutenance, nombre de volumes.

Ex. Maneuvrier, Christophe, Paysages et sociétés rurales au Moyen Âge : le Pays d’Auge jusqu’à la fin du XIIIe siècle, Thèse de doctorat d’Histoire, Caen, UFR d’Histoire, 1999-2000, 3 vol. (dactyl.).

Ressources en ligne, URL, et DOI

La revue étant uniquement en ligne, et les articles potentiellement consultés dans un navigateur web, il est essentiel d’ajouter aux références bibliographiques l’adresse web de la ressource en ligne quand elle existe. La rédaction invite les auteurs à bien vérifier l’existence d’une version en ligne d’un ouvrage, d’un chapitre, d’un article de revue, et de la signaler par un lien internet.

Articles et chapitres d’ouvrages

Il faut privilégier le DOI (Digital object identifier) pour les articles de revues et chapitres d’ouvrage, pour assurer une stabilité dans le temps des liens Internet. Le DOI d’un article est signalé sur les principaux portails d’éditeurs (Brepols, Openedition, Cairn, Persée, Brill, etc.).

Il faut l’afficher comme suit : DOI : 10.4000/books.psorbonne.27614. Le lien URL sur le DOI doit être activé et saisi de la façon suivante dans votre traitement de texte : https://doi.org/10.4000/books.psorbonne.27614

Il faut ajouter le DOI en toute fin de référence.

Ex. d’article : Stirnemann, Patricia, « Two Twelfth-Century Bibliophiles and Henry of Huntingdon’s Historia Anglorum », Viator, 24, 1993, p. 121-142. DOI : 10.1484/J.VIATOR.2.301244

Ex. de chapitre : Lebecq, Stéphane, « Scènes de chasse aux mammifères marins (mers du Nord, vie-xiie siècles) », in Milieux naturels et espaces sociaux. Études offertes à Robert Delort, Élisabeth Mornet et Franco Morenzoni (éd.), Paris, Publications de la Sorbonne (Histoire ancienne et médiévale, 47), 1997, p. 241‑253. DOI : 10.4000/books.psorbonne.27614.

Sources manuscrites et éditions anciennes

Pour les manuscrits et les éditions anciennes de sources, il faut également essayer de proposer le lien vers une numérisation en ligne de bonne qualité. Il faut privilégier les portails de grandes bibliothèques qui proposent des adresses stables et pérennes, comme Gallica (identifiants ARK Archival Ressource Key), e-rara (DOI), la Bibliothèque numérique de Munich (URN), et bien d’autres. Nous préconisons de ne pas mettre de liens vers Google Books ; le cas échéant il est possible de mettre un lien vers une source mise en ligne sur archive.org, si l’équivalent n’a pas été trouvé sur un autre site.

En cas d’absence de DOI, mettre le lien de la forme suivante, à la fin de la référence :

Certain, Eugène de, « Raoul Tortaire », Bibliothèque de l’École des Chartes, 16, 4e série, t. 1, 1839, p. 489‑521. URL : http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k123908/

Orderic Vital, Histoire de Normandie, tome 3, François Guizot (éd.), Caen, Mancel, 1826. URL : https://mdz-nbn-resolving.de/urn:nbn:de:bvb:12-bsb10427496-9

« Abrégé de l’histoire des rois de France et des ducs de Normandie », Paris, BnF, ms fr. 10130 (XIIIe siècle). URL : https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/btv1b52511761k

« Vita S. Eduardi regis », Bibliotheca Apostolica Vaticana, ms Reg. lat. 489 (dernier Quart du XIIIe siècle). URL : https://digi.vatlib.it/view/MSS_Reg.lat.489/0074

Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search