Skip to navigation – Site map

Parcours « techno-graphiques » d’un ethnologue

Entretien avec Philippe Geslin
Carole Baudin
p. 106-109

Editor's notes

En ligne : retrouver l’article complet sur journals.openedition.org/tc : Techniques&Culture 71 « Technographies » :https://journals.openedition.org/tc/11160

Text / excerpt

Cairn

Full-text article available to subscribers or on a "pay per view" basis. It will be available on this URL in January 2022.
Read it

Text / first lines

Image d’ouverture.

Image d’ouverture.

 Le Pleco, outil open source conçu avec et pour les conservateurs restaurateurs. Photographie : G. Bussy.

« Techno-graphes ». Ce pourrait être le qualificatif des personnes qui constituent le laboratoire d’anthropotechnologie créé par Philippe Geslin il y a plus de dix ans (Geslin 2017). Chacun, avec ses propres talents, met en place des « bricolages » inédits pour saisir les pratiques techniques, les restituer dans toute leur complexité, et contribuer à les transformer. Nous pourrions dire aussi que nous sommes des artisans du fait technique. Chaque projet est l’occasion d’un nouveau défi dans la mise en place d’outils opportuns pour le mener à bien et dans la construction de connaissances pertinentes pour la résolution du problème sociotechnique à son origine.

« Artisans » car nous sommes toujours sur le fil du rasoir, entre une compréhension fine des pratiques techniques, sociales, contextuelles et incarnées, sur lesquelles nous travaillons, ...

Top of page

References

Bibliographical reference

Carole Baudin, « Parcours « techno-graphiques » d’un ethnologue », Techniques & Culture, 71 | 2019, 106-109.

Electronic reference

Carole Baudin, « Parcours « techno-graphiques » d’un ethnologue », Techniques & Culture [Online], 71 | 2019, Online since 11 June 2019, connection on 18 September 2019. URL : http://journals.openedition.org/tc/11326

Top of page

About the author

Carole Baudin

Carole Baudin. Son parcours atypique convoquant le génie mécanique, l’ergonomie, l’anthropologie des techniques, l’ethnométhodologie, l’anthropologie cognitive et sensorielle, a amené Carole Baudin à étudier, depuis près de 20 ans, les relations sensibles que nous tissons avec les objets techniques. Responsable depuis 2015 du laboratoire de recherche en Anthropotechnologie de la Haute École Arc en Suisse, elle contribue à l’intégration de ces dimensions et plus largement des dimensions sociales et humaines au sein des processus de conception.

By this author

Top of page

Copyright

Tous droits réservés

Top of page