Navigation – Plan du site

Comment aborder la question du geste technique pour en comprendre l’expertise et l’apprentissage ?

Blandine Bril
p. 78-91

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2022.
Consulter cet article

Plan

Le « geste technique » ou une certaine relation acteur / outil / environnement
Le « geste technique » dans la « chaîne opératoire »
Les contraintes fonctionnelles de l’action sur la matière spécifient le geste technique
Le produit fini comme aboutissement du geste technique ?

Aperçu du début du texte

Image d’ouverture.

Image d’ouverture.

Extrait des schémas adaptés de N. Bernstein (1926) et de Biryukova & Bril (2002) décrivant le mouvement de frappe du marteau dans le cas du mouvement préconisé par N. Bernstein.

N. Bernstein, 1926 ; E.V. Biryukova & B. Bril 2002

En 1934, Marcel Mauss exposait devant la Société Française de Psychologie (SFP), sa réflexion sur les techniques du corps, invitant son auditoire à les appréhender de manière pluridisciplinaire (déjà !) à partir d’un triple point de vue « physio-psycho-sociologique ». Une décennie plus tard, André Leroi-Gourhan (1943) dans un admirable travail de classification des « faits techniques » proposait de considérer le geste technique en termes « de moyens élémentaires d’action sur la matière », prenant comme unité d’analyse non plus l’outil ou le produit perçus comme entités isolées, mais l’interface entre l’acteur manipulant l’outil et son milieu.

Où en sommes-nous 70 ans plus tard ? De nombreux travaux d’anthropologie...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Blandine Bril, « Comment aborder la question du geste technique pour en comprendre l’expertise et l’apprentissage ? », Techniques & Culture, 71 | 2019, 78-91.

Référence électronique

Blandine Bril, « Comment aborder la question du geste technique pour en comprendre l’expertise et l’apprentissage ? », Techniques & Culture [En ligne], 71 | 2019, mis en ligne le 01 janvier 2022, consulté le 18 octobre 2019. URL : http://journals.openedition.org/tc/11373 ; DOI : 10.4000/tc.11373

Haut de page

Auteur

Blandine Bril

Blandine Bril, a été directeure d’études à l’EHESS où elle a créé et animé durant de longues années le Groupe de Recherche Apprentissage et Contexte (GRAC). Dans une perspective interdisciplinaire (psychologie, anthropologie, sciences du mouvement), Blandine Bril s’est intéressée non seulement au développement et à l’apprentissage du geste technique, mais tout autant au contexte, culturel en particulier, dans lequel ces apprentissages se déroulent. Elle a développé ce qu’elle désigne par « expérimentation de terrain », convaincue qu’il est possible et nécessaire pour comprendre les processus d’apprentissage, d’associer observation participante et expérimentation, ce qui nécessite des recueils de données rigoureux à l’aide de techniques d’enregistrement, puis d’analyse, utilisant les mêmes techniques que les recherches en laboratoire. Elle est l’auteure de nombreux articles publiés dans des revues internationales et de plusieurs ouvrages en collaboration avec Valentine Roux dont Le geste technique : réflexions méthodologiques et anthropologiques (2002), Stone knapping : The necessary conditions for a uniquely hominin behavior (2006).

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page