Navigation – Plan du site

Dans les pas des Maîtres fous

In the footsteps of The Mad Masters
Baptiste Buob et Jérémy Demesmaeker
p. 202-221

Résumés

Depuis décembre 2016, nous collaborons dans le cadre de la création d’une performance intitulée Les Maîtres fous, en référence au film éponyme de l’anthropologue-cinéaste Jean Rouch. Cette expérience fut pour nous l’occasion d’une singulière inversion des rôles : le premier, anthropologue, s’est transformé en performeur, réalisant des films indissociables de la proposition ; le second, artiste, a adopté une position proche par certains aspects de celle d’un ethnographe, produisant des écrits afin de mieux comprendre la logique du processus de création. En revenant sur l’élaboration de cette performance, au croisement de l’art vivant, du cinéma et de l’ethnographie, il s’agira d’interroger la force agissante non seulement de ces inscriptions produites tout au long du processus mais aussi des actes à l’origine de leur obtention.

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2022.
Consulter cet article

Plan

Autoportrait du regard extérieur en ethnographe (par Jérémy Demesmaeker)
Autoportrait de l’ethnographe en performeur (par Baptiste Buob)
Pistes pour un montage de second degré

Aperçu du début du texte

Image d’ouverture.

Image d’ouverture.

Photomontage composé de photogrammes extraits d’un plan-séquence réalisé lors d’une improvisation de création chez N+N Corsino (Marseille).

© Mali Kadi, 2019

La performance a souvent été considérée comme un « art non-inscriptible », c’est-à-dire un art « n’existant que grâce à la seule présence du corps de l’artiste effectuant une action dans l’ici et maintenant, pour un spectateur in praesentia », ce qui situait ce type d’événement hors de toute possibilité d’appréhension autre que celle de l’expérience in situ (Fourgeaud 2013 : 55-56). Cependant, cet « éloge de la pure présence » (ibid.) et cette dénégation de la possibilité de produire des traces des performances sont depuis longtemps remis en cause : les multiples documents produits au long des processus de création donnent accès aux performances en même temps qu’ils participent activement à leur élaboration (Jones 1997, Auslander 2006, Delpeux 2010). En revenant sur un processus de ...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Baptiste Buob et Jérémy Demesmaeker, « Dans les pas des Maîtres fous », Techniques & Culture, 71 | 2019, 202-221.

Référence électronique

Baptiste Buob et Jérémy Demesmaeker, « Dans les pas des Maîtres fous », Techniques & Culture [En ligne], 71 | 2019, mis en ligne le 01 janvier 2022, consulté le 18 octobre 2019. URL : http://journals.openedition.org/tc/11660 ; DOI : 10.4000/tc.11660

Haut de page

Auteurs

Baptiste Buob

Formé à la fois au cinéma et à l’anthropologie, Baptiste Buob mène ses recherches caméra au poing. Ses travaux concernent des sujets variés, notamment l’artisanat, la vie monastique et, plus récemment, les processus de création dans le domaine des arts vivants. Il s’est notamment focalisé sur la notion de ciné-transe chère à Jean Rouch et continue à s’intéresser à la figure multiple de son « découvreur » ainsi qu’aux bénéfices que les anthropologues-cinéastes peuvent en tirer dans le cadre de leurs recherches actuelles.

Articles du même auteur

Jérémy Demesmaeker

Formé au théâtre et musicien professionnel, mû par le désir de créer un espace de transversalité artistique, il fonde la compagnie Dodescaden en 2004. La compagnie devient progressivement un espace propice à la porosité des médiums et à l’expérimentation. En 2009, il s’associe avec Laurence Maillot. Après l’obtention du prix de la recherche 2013 du Centre de Développement Chorégraphique National les Hivernales, ils mettent en place un dispositif qui convie des chercheurs à venir nourrir et questionner leurs travaux au sein de la compagnie (Rues Intérieures 2014, Karoshi–Animal Laborans 2016, Les Maîtres fous 2017).

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page