Navigation – Plan du site

Enquête dans les « papiers » de Françoise Aubin (1932-2017)

Marie-Paule Hille et Sandrine Ruhlmann
p. 126-139

Résumés

Que nous disent trois boîtes, étiquetées « lait », trouvées dans le fonds scientifique privé de Françoise Aubin (1932-2017) de sa méthode de travail ? À partir de l’examen de trois types de fiches érudites sur les techniques de fabrication des produits laitiers en République populaire de Mongolie, nous tenterons de saisir la « méthode Aubin » qui, dès 1974, n’a plus été en mesure de mener des enquêtes de terrain. L’étude de sa technographie révèle qu’elle a mis en œuvre des dispositifs de recherche pour enquêter sur ces techniques sans les voir in situ.

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2022.
Consulter cet article

Aperçu du début du texte

Image d’ouverture.

Image d’ouverture.

Boîte de documents « lait II »

© Sandrine Ruhlmann

Juriste de formation, Françoise Aubin est une des rares orientalistes à pouvoir étudier directement des sources en différentes langues orientales. Tout au long de sa carrière, elle a traité de sujets aussi variés que les soulèvements populaires en Chine du Nord au xiiie siècle, les Kalmouks de France, le statut de l’enfant en Mongolie, l’ethnolinguistique mongole en référence au cadenas et à la clé, les confréries soufies et l’apostolat protestant en Chine, etc. .

En juillet 2017, sa disparition laisse les trois chercheurs légataires de son fonds scientifique privé face à une tâche immense : gérer plus de 9 000 ouvrages, fascicules et documents de travail en une dizaine de langues et identifier les centres de ressources documentaires qui pourraient les accueillir. La difficulté réside dans le traitement d’un fonds hétérogène : des imprimés (ouvrages, fascicules, dictionnaires  et encyclop...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Marie-Paule Hille et Sandrine Ruhlmann, « Enquête dans les « papiers » de Françoise Aubin (1932-2017) », Techniques & Culture, 71 | 2019, 126-139.

Référence électronique

Marie-Paule Hille et Sandrine Ruhlmann, « Enquête dans les « papiers » de Françoise Aubin (1932-2017) », Techniques & Culture [En ligne], 71 | 2019, mis en ligne le 01 janvier 2022, consulté le 17 octobre 2019. URL : http://journals.openedition.org/tc/11718 ; DOI : 10.4000/tc.11718

Haut de page

Auteurs

Marie-Paule Hille

Marie-Paule Hille est maître de conférences à l’EHESS (Centre d’études sur la Chine moderne et contemporaine). Anthropologue et historienne, elle consacre l’essentiel de ses travaux à l’ethnographie religieuse et politique d’une communauté musulmane de langue chinoise ainsi qu’à l’analyse des réseaux et sociabilités marchandes entre musulmans et Tibétains dans la région de l’Amdo.

Sandrine Ruhlmann

Sandrine Ruhlmann, chargée de recherche au CNRS (UMR 8173 Chine, Corée, Japon), travaille sur les pratiques alimentaires des Mongols Halh et s’intéresse à la question centrale du partage de nourriture, en lien avec le bonheur familial. Parallèlement, ses recherches portent sur la gestion des maladies animales en contexte postcommuniste. Elle mène actuellement une étude sur le processus de compromis alimentaire comme stratégie de résistance des peuples mongols sous domination.

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page