Navigation – Plan du site

Des outils en mal de mondes

Tools in need of worlds
Nicolas Adell
p. 164-179

Résumés

Une exposition au musée de Salles-la-Source (Aveyron), Des mains pour penser, fournit l’occasion d’un dialogue entre techniques artisanales et techniques artistiques. Le travail de l’artiste Pierre Soulages révèle aux outils de l’artisanat traditionnel une part de leurs possibilités, tandis que ces derniers donnent aux processus créateurs une nouvelle complexité. Il ressort de cette scénographie une redéfinition des rapports qui existent entre l’art et l’artisanat.

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2022.
Consulter cet article

Plan

L’outil et ses possibles
La clef et la contre-clef
L’outil et son programme

Aperçu du début du texte

Image d’ouverture.

Image d’ouverture.

Pinceau. Crin (queue de vache) et ficelle, Aveyron, xxe siècle

© T. Estadieu

L’outil et ses possibles

« À quoi ça sert ? » La question revient sans arrêt, au sujet de plusieurs des outils retenus pour former l’ossature de l’exposition Des mains pour penser qui a été accrochée entre juin et octobre 2017, puis entre avril et octobre 2018 et 2019 au musée des Arts et Métiers traditionnels de Salles-la-Source (Aveyron) . Réalisée en étroite collaboration avec le musée Soulages tout proche, elle reposait sur un argument double : d’une part, établir et discuter la place de l’outil artisanal dans le processus créatif de Pierre Soulages, d’autre part, réfléchir en retour sur ce que cette création artistique fait aux outils qu’elle convoque. Il s’agissait ainsi de mettre en lumière les effets réciproques de résonance qui pouvaient exister, à partir d’une œuvre singulière – celle de Pierre Soulages – et d’un fonds d’outils particulier – celui du musée ...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Nicolas Adell, « Des outils en mal de mondes », Techniques & Culture, 71 | 2019, 164-179.

Référence électronique

Nicolas Adell, « Des outils en mal de mondes », Techniques & Culture [En ligne], 71 | 2019, mis en ligne le 01 janvier 2022, consulté le 19 octobre 2019. URL : http://journals.openedition.org/tc/11834 ; DOI : 10.4000/tc.11834

Haut de page

Auteur

Nicolas Adell

Nicolas Adell est maître de conférences en anthropologie à l’université de Toulouse - Jean Jaurès et directeur de la revue Ethnologie française. Après des travaux consacrés à l’étude des communautés initiatiques de métier en France (les compagnonnages), Nicolas Adell a engagé des enquêtes sur la « vie savante » et les effets que la science exerce sur la vie de ceux qui la produisent. Il prolonge actuellement ses recherches dans le cadre d’un vaste programme d’histoire et d’anthropologie des réflexivités dans les sociétés européennes, dont les grands axes ont donné lieu à un mémoire d’Habilitation à diriger des recherches (2017), intitulé La vie-devant-soi.

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page