Navigation – Plan du site
Les devenirs des pannes

Quand la reprise en main n’est plus possible

Pilotes de drones et téléchirurgiens
Caroline Moricot
p. 164-179

Résumés

Le cas particulier des situations d’action à distance (ici drones militaires et téléchirurgie robotique) est examiné dans cet article, – situations de celles qui permettent d’être ici et de projeter son action ailleurs. Les systèmes d’action à distance, parce qu’ils reposent sur des liaisons de données nécessaires au contrôle de la machine distante et à la transmission des informations qu’elle recueille, sont mis en œuvre au sein de vastes réseaux sociotechniques. Ils mêlent, dans leur accomplissement, des compétences humaines et des performances machiniques d’une manière qui les rend indissociables et interdépendantes, mais qui questionnent également les modalités de leur reprise en main en cas de panne et, au-delà, l’engagement du corps des opérateurs.

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2022.
Consulter cet article

Aperçu du début du texte

Image d’ouverture

Image d’ouverture

Test du système d’éjection Martin-Baker

Domaine public ; wikimedia commons / US Navy.

Dans les contextes de travail automatisés, on a longtemps compté sur les opérateurs pour « reprendre la situation en main » en cas de défaillance des systèmes. Il s’agissait alors de basculer dans un mode manuel pour reprendre le contrôle de la machine en direct, c’est-à-dire sans l’aide des automatismes. « Back to basics » disent les pilotes d’avions et ils sont d’ailleurs régulièrement entraînés à cette procédure. On verra dans cet article que dans le cas des machines pilotées à distance – le drone militaire et le robot chirurgical – cette reprise en main par l’opérateur n’est techniquement plus possible. Nous examinerons ces deux cas exemplaires à partir d’enquêtes de terrain réalisés dans les milieux respectifs de l’escadron de drones militaires (durant l’année 2014) et du bloc opératoire équipé du robot de téléchirurgie (entre 2010 et 2014). Les disposit...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Caroline Moricot, « Quand la reprise en main n’est plus possible », Techniques & Culture, 72 | 2019, 164-179.

Référence électronique

Caroline Moricot, « Quand la reprise en main n’est plus possible », Techniques & Culture [En ligne], 72 | 2019, mis en ligne le 02 janvier 2022, consulté le 25 janvier 2020. URL : http://journals.openedition.org/tc/12348 ; DOI : 10.4000/tc.12348

Haut de page

Auteur

Caroline Moricot

Caroline Moricot est maîtresse de conférences habilitée à diriger des recherches en sociologie à l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne et membre du Centre d’étude des techniques, des connaissances et des pratiques (CETCOPRA). Elle a publié aux PUF (Hors collection) en 2016 avec Gérard Dubey : Dans la peau d’un pilote de chasse. Le spleen de l’homme machine.

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page